Récit de la course : Trail du Tétras Lyre - 39.3 km 2007, par DUD

L'auteur : DUD

La course : Trail du Tétras Lyre - 39.3 km

Date : 22/9/2007

Lieu : Saint Andeol (Isère)

Affichage : 1492 vues

Distance : 39.3km

Objectif : Se dépenser

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trail du Tetras Lyre - grand parcours

Intro: 

Le trail du Tetras Lyre fait parti des courses confidentielles dont il faut a tout prix faire la promotion, tant le cadre, le parcours et l'organisation sont a tout point de vue au top. Malgre un certain nombre d'annees d'existence, la participation n'arrive pas a decoller, et c'est bien domage. Cette annee, nous ne sommes que 42 au depart du grand parcours.

Le parcours est varie avec des montees qui montent (ie faut marcher), des montees qui courent, des descentes qui descendent (on sort les freins), des descentes qui courent, 3-4km de goudron, pis surtout une fin de 5km sur le sentier des balcons Est du Vercors de toute beaute. Initialement, je devais courir avec ma traileuse retrouvee, mais quelques soucis familiaux feront qu'elle preferera partir avec son papa, egalement present sur la course, tout le monde etant la en preparation Templiers.

La course : 

Suite a ma deconvenue au trail de Courchevel du a un depart trop rapide et une mauvaise hydratation, je m'etais promis de  ne plus refaire la meme betise ... Et pourtant, malgre moi, je suis encore parti plus vite que je ne le voulais, en voulant suivre un collegue sur la 1ere montee. Mais ce coup-ci, je me suis tout de meme applique a boire assez regulierement. Bref, l'avantage (ou l'inconvenient) sur ce genre de trail confidentiel, c'est qu'il n'y a pas de bouchon et que tres vite on peut se retrouver solitaire, ou du moins en comite tres restreint.  Ce fut le cas, et tres vite nous nous sommes retrouves a 3-4 dans ce premier couple (montee/descente). Il y en aura 4 sur le parcours.

Je suis en compagnie entre autre de Patrick (mon collegue) et de la 1ere feminine (qui a fini 1er feminine francaise au CCC). Et vas-y que je passe et te repasse. Ca sera la meme chose sur le 2eme couple (montee/descente). Je suis tout de meme impressionne par la capacite de notre compagne a courir dans des pentes ou je ne peux que marcher ...

Nous arrivons finalement apres 17km de course au 1er ravito a Gresse en Vercors. 1h50 de parcours. Ma meilleure prevision tablait sur 2h05, je suis bel et bien parti vite. Je remplis ma poche a eau, finalement pas si vide que ca malgre mon impression de bonne hydratation. Je grignote quelques carreaux de chocolats, quelques bouts de gruyere, et je repars en compagnie de Patrick, qui ne va pas tarder a me lacher dans la montee vers la crete du Brisou, montee tout en sous bois et qui offre dans son final une vue splendide sur le mont Aiguille, vraiment a portee de main. Dans cette montee, je suis (presque) rattrape par une coureuse, toujours la meme, qui m'impressionne vraiment de pouvoir courir dans de telles pentes. La descente se fait sur une piste de ski raide, pas top. J'apercois au bas mon collegue. Depuis qu'il m'a lache, je suis seul, et le resterai jusqu'au 2eme ravito, atteint apres une nouvelle traversee goudronnee de Gresse en Vercors.Quand j'arrive  au ravito, il y a la 3-4 coureurs qui repartent (dont Patrick), ce qui m'incite a ne pas prolonger l'arret outre que mesure. Me voila donc reparti pour le dernier couple (montee/descente), le plus difficile a priori (et a posteriori aussi).Une bonne grimpette  en direction du sentier balcon, que je mettrais 45' a effectuer. Sur cette montee, j'ai rattrappe 2 coureurs, et me suis fait doubler  ... par la 1ere feminine, toujours elle, a courir ou je ne peux que marcher !  La debute la superbe partie sur le sentier balcon qui doit etre theoriquement en faux plat descendant ... sauf qu'il y aura quelques petites remontees qui feront bien mal aux gambettes.Je finis par rattraper la 1er femme juste avant d'attaquer l'ultime descente et juste avant de ... ressentier encore ce !@#$% de genou. Du coup,  je ferai cette derniere derniere descente en levant fortement le pied et en me maudissant encore et toujours d'etre parti trop vite. Hydratation, vitesse, gestion de course, j'ai encore des progres a faire ! Finalement, et apres une ultime remontee, je finirai quelques 8' derriere la 1er femme, a la 20eme place, en 5h17 (j'avais prevu 5h20 au mieux)

Rapidement avec Patrick nous nous rendons a la douche, avant me dis-je, d'aller un peu a la rencontre de ma femme et de son papa. Et quelle ne fut pas ma surprise de voir en sortant de la douche, Laetitia en pleine forme, me disant "et alors, on n'est pas la pour acceuillir sa bien aimee ?". Finalement, dans la 2eme montee, son pere l'a decide a prendre ses responsabilite et a faire sa course selon ses moyens. Bien lui en a pris, puisque Laet finit 3 places derriere moi a peine, et surtout 2eme feminine ! Beau papa franchira la ligne une 1/2h plus tard, en ayant lui aussi bien gere sa course.

Epilogue: 

Apres une bonne douche, un bon massage et un bon repas, nous restons pour une fois a la remise des prix, car prix nous avons !

Apres la remise des coupes aux enfants ayant participes a leur course l'apres midi, remise toujours aussi agreable en voyant ces pitchouns de 5 a 9 ans tout fier sur le podium, c'est au tour de Laet de grimper sur la 2eme marche, moment solanel, clic-clac, c'est dans la boite ! Puis retour dans nos penates ou grands parents et enfants (2 et 3 ans) sont tout contents de nous retrouver et de finir ensemble cette belle journee.

Pour conclure, je le dis et le repete, faut vraiment faire de la pub pour ce magnifique trail car il le merite amplement. Je suis sur que si tous les grenobloies, savoyard et gones se passaient un peu le mot, on pourrait aisement depasser la centaine de concurrents et rendre la fete encore plus belle.

Prochain rdv, fin octobre aux Templiers, ou le monde ne manquera pas, c'est certain, et ou cette fois-ci nous courrons ensemble avec Laet, en route vers une belle course !

 

 

5 commentaires

Commentaire de martinev posté le 26-09-2007 à 08:25:00

Quel récit !
Je me sens concernée car citée plusieurs fois. Ce fut un superbe trail comme tu le dis qui mériterait plus de monde.
Si tu vas aux templiers, fais toi plaisir (c'est un superbe trail). Je n'y serai pas, je vais courir la diagonale des fous.
J'ai pris pas mal de photos au tetras-lyre, si tu veux en recevoir, donne moi ton mail.
Martine

Commentaire de the dude posté le 26-09-2007 à 10:41:00

Bravo pour ta course et merci pour le recit.

Perso j'avais envisage de le faire, mais finalement je me suis rabattu sur le 22,5km bien assez dur pour moi finalement.

Je n'en suis que plus impressionne par vos perfs sur le 39km, et le fait que tu aies suivi Martine en dit long quand on connait son niveau!

Commentaire de iade38 posté le 26-09-2007 à 15:04:00

Salut

Bravo pour le 39 km!!!
Présents, avec Leglais (qui va beaucoup + vite que moi)et Skynew sur le 22km, je ne peux qu'être imprésionné par une telle performance.

RDV en 2008

Commentaire de le_kéké posté le 29-09-2007 à 13:07:00

Merci pour le récit, cela donne envie de venir faire cette course.
C'etait d'ailleur prévu mais impossible de dégager la journée, le samedi c'est trop dur de pouvoir s'organiser.
L'année prochaine c'est sur j'y serais ...

A+ Philippe

Commentaire de Ch'ti38 posté le 29-09-2007 à 21:26:00

Salut DUD,

Et oui c'est bien dommage que cette course soit boudée, car le parcours est magnifique et assez technique. Je pense qu'au repas j'étais à côté de vous car j'ai reconnu la fusée (ta muse Laetitia) qui m'a doublé dans la derniére descente.Bonne recup à vous et au plaisir de se revoir sur les sentiers.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran