Récit de la course : Trail du Parc du Gâtinais 2007, par eric41

L'auteur : eric41

La course : Trail du Parc du Gâtinais

Date : 15/9/2007

Lieu : Mondeville (Essonne)

Affichage : 2172 vues

Distance : 52.5km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

A six semaines des Templiers ce trail correspondait à ce que je recherchais dans ma préparation. Du kilométrage (52.5 km) sans trop de dénivelé (800m).

Cela n’aurait servi à rien de courir une course avec 2000m de dénivelé alors que mon entrainement se résume qu’à du renforcement musculaire et à des séances d’escaliers.

Eh oui pas facile de trouver des bosses en Sologne.

 

Après un lever à 5 heures, 125 km de route et une visite complète du village de Mondeville (j’ai raté la salle polyvalente à l’entrée du village), c’est à 7h30 que je retire mon dossard.

Il me reste peu de temps pour me préparer mais je prends encore quelques minutes quand j’aperçois Agnès à la recherche de son père qui doit aussi courir le 52 km. Je la félicite pour son exploit sur l’UTMB et elle me dit qu’elle va suivre la course en tant que reporter (une de ses grandes spécialités aussi).

Je finis de me préparer version Templiers avec le camelback contenant le matos obligatoire pour cette course (coupe vent, couverture de survie et frontale) puis direction la ligne de départ.

Brieffing du speaker qui nous décrit les 3 boucles que nous allons parcourir. Je retiens deux grosses difficultés par boucle. J’ai mis la casquette Kikourou mais je ne rencontre pas d’autres coureurs de mon site préféré. Pas grave on verra bien à l’arrivée.

 

8 heures le départ est donné sous un ciel nuageux et sans vent. Conditions idéales pour courir.

 

                                                                                                                                                 Photo Agnès94

Boucle 1 – 18 km

 

Cela part lentement car j’aperçois les premiers après 4 kilomètres. La première difficulté survient au 7ième, une bonne côte dans la forêt. Nous sommes maintenant disséminés sur le parcours. Alternance de bois et de plaine pour cette boucle avec la deuxième difficulté qui est la montée d’un coteau faite de grandes marches en pierre.

Nous retournons à la salle polyvalente à travers champs.

 

                                                                                                                                                Photo Agnès94

 

Pas glop ces passages à découvert sur un sol dur creusé par les roues des tracteurs.

Pointage à l’arrivée en 1h34 à 11,3 de moyenne. Certainement trop rapide mais j’espère que je n’aurais pas de problèmes physiques.

Bref arrêt, moins de 2 minutes juste le temps de manger un mini sandwich de rillette et de boire un verre de coca.

Quel dommage devant ce buffet gargantuesque. On verra cela à la fin.

 

Boucle 2 – 19 km

 

Je repars seul pour cette deuxième boucle de loin la plus attrayante. Beaucoup de passages boisés avec des sentiers monotraces à travers la bruyère défleurie et d’énormes blocs de pierre. Je me régale. Je retrouve l’aspect de la forêt solognote mais en plus accidenté. Je vais rester seul sur toute la boucle. Deux ou trois coureurs vont me doubler mais je continue à mon rythme qui diminue par rapport à la première.

Je boucle ce tour en 1h51 à 10,3 de moyenne.

Je fais un arrêt un peu plus long (3 mn).

 

Boucle 3 – 15.5 km

 

                                                                                                                                                 Photo Agnès94

 

Cette fois je repars avec un coureur mais il va me lâcher au bout de 2 kilomètres. Pas grave la solitude je connais. Mais cette boucle va me paraitre très longue. Je commence à ressentir une certaine lourdeur dans les jambes et le paysage est nettement moins idyllique. Peu de forêt, beaucoup de lisière et beaucoup, beaucoup de traversée de champs. Pour ne rien arranger le soleil est maintenant bien présent. Je passe le marathon en 4h01, je double deux coureurs ayant des problèmes de crampes et au 49ième Sonia (la première féminine) me rattrape en compagnie de deux autres coureurs alors que je la croyais devant moi. On se regroupe mais je finirais qu’avec Sonia car nos deux compagnons ne nous suivront pas.

1h42 pour cette boucle en 9.1 de moyenne. J’ai souffert mais j’arrive dans un état correct.

 

Avec un temps global de 5h08’35 je me classe 19ième (10ième V1) sur 121 finish ers (147 partants soit presque 20% d’abandons).

Pas mal pour une course de prépa.

 

Je suis vraiment très satisfait de cette course. Le Camel pour les Templiers, nickel.

Une seule chose à revoir le trailer short. Avec la transpiration j’ai été irrité entre les cuisses. Je mettrais un cuissard pour les Templiers.

 

Un grand merci à tous les bénévoles et à l’organisation (traçage parfait et ravitaillement exceptionnel).

 

Et un très grand merci à Agnès pour ses encouragements, son sourire et ses photos.

4 commentaires

Commentaire de gdraid posté le 21-09-2007 à 10:50:00

Bravo eric41 pour ce trail de 52,5km à plus de 10km/h de moyenne !
Il fait mal aux "pattes", et j'espère que tu n'en seras que mieux entrainé pour les Templiers.
Je t'ai encouragé à chaque passage, dans Mondeville, où j'essayais d'assurer la sécurité, avec mon gilet jaune fluo, et ma casquette rouge Kikourou...
Merci pour ton CR sympa.
JC

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 21-09-2007 à 13:05:00

Bravo Eric. Je vois que tu es du genre à ne rien laisser au
hasard ! Cette course a eu l'air d'une formalité pour toi...
Ca présage de bonnes choses pour les TEMPLIERS.
Bonne chance !

L'escargot

Commentaire de agnès78 posté le 21-09-2007 à 18:42:00

Un grand bravo pour cette course et merci pour ce beau récit. Je dois dire que j'ai été impressionnée par ta fraicheur physique tout le long de la course... Très très biengggg pour les Templiers, mon petit éric! Merci du fond du coeur pour avoir soutenu mon papa dans le sas... A très bientôt
bises
agnès

Commentaire de JLW posté le 21-09-2007 à 23:22:00

Ben les Templiers tu vas en faire qu'une bouchée. J'avais abandonné au bout de la 2ème boucle il y a 2 ans car pas assez préparé je pense (et ma voiture etait vraiment trop près du ravito ....) . L'année dernière avant "mes" Templiers j'avais trouvé qu'il était trop près du pt de vue date. Mais bon là je te sens très très bien pour un très beau Templiers. Bravo et à bientôt pour un autre beau récit.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran