Récit de la course : Cross des Coteaux 2007, par the dude

L'auteur : the dude

La course : Cross des Coteaux

Date : 16/9/2007

Lieu : Crolles (Isère)

Affichage : 1292 vues

Distance : 15km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Cross des Coteaux de Crolles 2007

Bien que travaillant et m’entraînant depuis maintenant 8 ans dans cette belle ville de Crolles je n’avais curieusement jamais participé au cross des coteaux, véritable institution locale, a la quelle moult collègues prennent part (c’est même rembourse par le CE) chaque année.

 

Me voici donc a pied d’œuvre en ce dimanche 16.09 avec l’intention de bien figurer, car je joue en quelque sorte a domicile et devant quelques connaissances.

 

Apres avoir retiré mon dossard (à noter la très bonne idée de l’organisation qui se propose de garder vos clés de voiture pendant la course), je pars m’échauffer une vingtaine de minutes.

 

Puis à 9H01 pétantes le départ est donné, je choisis de ne pas trop me mettre dans le rouge d’entrée, surtout que les premiers kms se font sur route ou chemin large qui laissent toute la place pour doubler.

 

Apres 3 kms de plat, et la traversée du parc du château de Crolles (journée du patrimoine oblige), nous attaquons les choses sérieuses avec la première montée (la course en compte 3). Je m’interroge au passage sur les distances indiquées car mon chrono annonce 12 min de course et je ne crois vraiment pas que nous ayons couru a 15km/h depuis le début (3km en 12 min -> 15km/h si je ne m’abuse).

 

J’ai déjà double pas mal de concurrents partis trop vite et je garde en point de mire la haute taille et la casquette d’un collègue avec qui je n’ai jamais couru mais que je sais être assez fort.

La montée se fait sur un bon rythme je suis au coude a coude avec un autre coureur a casquette (dont j’apprendrais plus tard qu’il bosse aussi dans la même boite que moi), la le récit devient peut-être un peu confus, vous pouvez prendre des notes. Pour distinguer ce deuxième personnage nous pouvons préciser qu’il arbore un T-shirt du grand duc de Chartreuse, ce qui bien sur m’impressionne quelque peu.

            Nous progressons bien dans cette partie assez raide et doublons encore qques concurrents, puis la première descente arrive, pas très technique donc assez rapide.

 

Un premier ravito qui permet un petit regroupement (nous sommes 4) et on repart vers une succession de montées/descentes, le rythme est rapide mais je me sens bien et suis confiant car on est en plein sur mon parcours d’entraînement.

On peut même profiter de la magnifique vue sur le massif de Belledonne.

Pour l’instant j’essaie simplement de gérer car je sais que nous arrivons bientôt à la deuxième montée qui est très exigeante.

 

En effet après une dernier petite descente, le parcours court (8.7 km) part vers le village et le parcours long se lance vers la deuxième grosse montée, que je connais bien : 1.11 km pour 138 m de D+, avec en final des escaliers tout simplement mortels.

            Je prends la tête du petit groupe et j’emmène mon train, en espérant en faire décrocher qqu’uns. Mais tout le monde s’accroche, y en a même un qui attaque juste avant les escaliers 

On va jouer a « tu me doubles je te double » jusqu’a la fin de la montée.

 La descente commence par un chemin large et roulant, mais au premier lacet, changement de programme on part sur un petit sentier face à la pente, ça devient hyper technique et je regrette amèrement de ne pas avoir pris mes trails. Malgré tout je descends suffisamment bien pour décrocher mes poursuivants mais pas assez pour me rapprocher de ceux qui sont devant.

Me voici donc seul sur un large chemin forestier, lequel rejoint assez vite le bitume et me mène droit vers le village.La, après un nouveau ravito, on bifurque et on repart vers les bois pour aborder la dernière montée. 

 

Et c’est la que ça se corse, car celle-la je ne la connais pas et je vais découvrir a mes dépens qu’elle est encore plus dure que la deuxième.En effet on monte par un petit sentier au milieu des bois suivant une pente relativement forte et régulière, je commence a ne plus avoir grand-chose dans les jambes et comme je suis seul, j’ai du mal a m’imposer un rythme correct. Chaque petit coup de cul me fait mal et sur les parties moins raides je suis incapable de relancer.

Je me retourne souvent, m’attendant a voir surgir d’autres coureurs derrière moi, quant a ceux de devant, je n’y pense même plus.            Et puis finalement j’arrive en haut juste a temps car voila que le coureur au t-shirt du Grand duc sort du dernier virage 30 m derrière moi. 

 

Je me lance donc dans cette ultime descente très roulante qui finit par rejoindre la route et un panneau nous indique qu’il reste 4 kms de course. Ceux-ci se font dans le village de Crolles entièrement sur bitume légèrement descendant, je fais tout mon possible pour me forcer a relancer.

 Les jambes font de + en + mal mais c’est dans la tête que ça se joue maintenant. Enfin on arrive en vue du stade ou aura lieu l’arrivée, je me retourne une dernière fois pour constater que derrière ça revient très vite et surtout très près. Je boucle donc le tour du stade en sprintant comme je peux et franchis la ligne a la limite des crampes.

Finalement mon poursuivant arrive 25 secondes après, on se félicite mutuellement et je vais faire le plein de sucre au ravito. 

 

Bilan : une quinzième place en 01:10:19 a 7 minutes du premier: Thierry Fermond (de l’ACP Crolles, récent vainqueur du Grand Duc de Chartreuse), dont je suis très satisfait.

 Et puis surtout une très belle course, variée, technique, exigeante avec peut-être un peu trop de bitume mais bon hein nul n’est parfait.           

Nul doute que je serai la l’an prochain en espérant y croiser plein de  kikoureurs.

3 commentaires

Commentaire de le_kéké posté le 18-09-2007 à 14:00:00

Bien joué Leglais et avec un temps canon tu n'es pas loin des premiers, la grosse forme didonc.
Domage qu'on ne se soit pas croisé j'ai pourtant toujours porté ma belle casquette kikourou avant pendant et après la course.
Il y a avait aussi qq autres kikous comme cyril (d'orient'alp) que je connaissais et nicolas_tri dont j'ai fait la connaissance.

A+ Philippe

Commentaire de Coach Cyril posté le 18-09-2007 à 21:24:00

Super bon temps !!! ta bien géré !!
Dommage que je ne t'ai pas vu !!
Tu as du me doubler puisque je fini en 1h15' et je prend une crampe dans les 3 derniers km...

j'avais pourtant ma casquette kikourou !!

a+

Cyril

Commentaire de Nicolas_tri posté le 20-09-2007 à 09:21:00

Bravo les gars ! Content d'avoir fait la connaissance de Pinston et Cyril. Sûr qu'on va se recroiser bientôt !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran