Récit de la course : Trail Ubaye Salomon 2007, par Françoise 84

L'auteur : Françoise 84

La course : Trail Ubaye Salomon

Date : 12/8/2007

Lieu : Barcelonnette (Alpes-de-Haute-Provence)

Affichage : 1978 vues

Distance : 44km

Objectif : Pas d'objectif

10 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Ultime trail de la saison !

  Trail Ubaye-Salomon 2007

 
Un mois après la Merrell , on repart dans les montagnes , direction Barcelonnette . Départ de la vallée du Rhône , version vauclusienne , samedi début d'après midi et arrivée , enfin ! , à 18h ( à croire que tous les touristes avaient choisi la même destination ! ) . On est parti à 4 , avec les tentes mais on n'a pas réussi à avoir de réservation de camping ( une nuit , c'est trop court et il y a trop de monde ...) . Je passe la journée pendue au téléphone mais le doute subsiste jusqu'au bout : camping or not camping ? !!! Ouf , 18h , il reste 2 emplacements dans le premier où l'on débarque ! Installation rapide et direction centre ville .

  Un petit plan à télécharger sur le site nous permet de trouver facilement la salle pour la remise des dossards . Les bénévoles sont sympas , mais le lieu est vraiment très intime ! : pas d'animations particulières et très peu de coureurs . On nous remet un tee-shirt technique blanc , discret et avec petites tailles ( merci de la part des filles ! ) et les tickets repas pour le lendemain . Il n'y a pas de pasta prévue , donc un petit tour en ville ( typique petite ville de moyenne montagne ) et direction le restau dès que l'heure devient décente ( 19h30 , on se transforme en poule les veilles de course !! ) . Au menu , tartiflette pour le côté exotique ( pour nous ! ) , arrosée d' un Côtes du Ventoux ( ça , c'est pour se sentir comme à la maison ) , très bon...les rêves seront plus doux !!!

                                       trail_ubaye01.jpg

  Le lendemain , on a prévu de se garer à l'arrivée de la course ( stade un peu à l'extérieur de la ville ) et de rejoindre le départ ( en centre ville ) à pieds , mais les explications qu'on nous a données ne devaient pas être terribles ( et ça , ce n'était pas sur le petit plan miraculeux ! ) : bref , on se pose entre les deux . Pour ceux qui iront là-bas , pensez à prévoir un peu de temps le matin pour le parking , on est bien content d'avoir sa voiture sous la main après la course ! 

  8h15 : départ des marcheurs , peu nombreux , qui partagent le même parcours de 21 kms avec les coureurs . Je cherche un peu des signes extérieurs de kikoureurs ( moi même , je n'en ai pas encore , le buff arrivera 2 jours plus tard ! ) . Je n'en trouve pas : tant pis , on s'est raté ! 8h30 : départ des coureurs , 21 et 44 kms . 

  Le départ est tranquille ( du moins pour moi ! ). Les 4 premiers kms sont communs : on sort de la ville , le long de la rivière ( coucou les campings, avec les familles ou les amis ) .A la bifurcation , les choses sérieuses commencent .On va monter jusqu'au 20° km environ , et passer de 1100m à presque 2500m . Le circuit , essentiellement en forêt , est très agréable . Par moments , ça monte plus fort , mais c'est bien équilibré . Le premier ravito est au 8° : c'est bon , j'ai 20mn d'avance sur la barrière horaire ( mais ça va se gâter !!!! ) .

 kikourou_-_1.jpgkikourou_-_2.jpgtrail_ubaye03.jpgtrail_ubaye4.jpg

On continue la montée jusqu'au col des Thuiles  .

 kikourou_-_3.jpgkikourou_-_4.jpg

                                 

Là , ça commence à se déplumer ( je parle du paysage ! ). On suit ensuite un chemin en crêtes ( Peguiou ) pour arriver au 2° ravito , tout en haut , au dessus de PraLoup . Je commence à sentir un vilain échauffement au talon : un bout de Strapal et affaire à suivre ...le genou droit me fait mal dans les montées , et ça me fait un peu flipper ( j'avais très mal terminé un trail du Ventoux il y a 3 ans à cause de la même chose : je ne pouvais plus du tout courir sur la fin ) .


         trail_ubaye06.jpg              trail_ubaye07.jpg

Bon , c'est parti pour la descente qui domine PraLoup : les pistes de ski sont plus faciles à descendre l'hiver ( avec le matos adéquat ! ) , ici ça glisse pas mal . J'adopte la technique zigzag . J'ai la mauvaise idée de retirer une chaussure pour cause de cailloux , et là  , bonjour les crampes !! ( cuisses + mollets , c'est la totale ! ) Et pourtant , j'en ai avalé du Sportenine !!!Encore un petit comprimé ( ça va finir par ressembler à du dopage ! ) et c'est reparti , en boitillant .

                          trail_ubaye05.jpg

 

  Je ne sais plus où , je pointe 111° . Il en reste un peu derrière moi , je ne suis pas dernière c'est toujours ça ! Mais les barrières horaires sont là ! 

  Arrivée au 3° ravito ( km 29 , 1200m , Uvernet ) , ça sent l'abandon pour certains ( dans un petit moment , je comprendrai mieux ! ) . La deuxième "bosse" arrive , qui n'avait pas l'air si terrible sur le profil ... Je vois redescendre quelques coureurs  ( je calcule : ont-ils eu le temps d'arriver et de repartir chercher leurs potes ? Mais non , ça parait juste et franchement trop maso ! ) : donc , ils arrêtent . Glop ! Du km 29 au km 35 , on passe de 1200m à 2050m , c'est dur à passer , même en marchant ! Et plus on monte , plus le petit coeur souffre : l'adaptation à l'altitude n'est pas une vue de l'esprit ! J'ai mal partout , je suis lessivée , mon ampoule doit briller de tous ses feux et mon genou part en live . Je croise un bénévole qui m'annonce 3,5 kms avant le ravito et j'ai 10mn pour les faire si je veux être dans les temps ...un ange passe ! Je ne suis toujours pas la dernière !!! Et c'est reparti ! Au 38° ,Col des Alaris ,  ultime ravitaillement . Les bénévoles sont super gentils . Tous ceux qui passent maintenant ne seront pas classés , mais on nous laisse finir si on le souhaite . Des idées d'abandon m'étaient bien passées par la tête , mais je n'ai pas fait tout ça pour arrêter là . Tant qu'à y être , je me fais "soigner " mes ampoules ( et oui , il y en a 2 , bien explosées , bravo madame ! ) . J'ai les muscles des jambes en fibrillations , c'est très joli ! ( on me file du sel ) Les gentils secouristes finissent par me relâcher en me faisant promettre d'y aller mollo ( promesse inutile vu l'état de la fille !)

                                                   trailubaye08.jpg 

 La descente finale (6 kms ) se fait tranquillou . Je me la joue branchée en dégainant mon portable ( toujours sur moi en cas de pépins pour moi ou un autre , comme la couverture de survie !) pour prévenir les garçons , qui eux ont dû déjà arriver , de mon vilain retard . Je fais un bout de route avec un lapin qui finit son reportage photos et je le dépasse même , quel luxe ! Et c'est l'arrivée , bien agréable car le tout petit chemin ( un peu raide , certes  , mais pas technique et doux sous le pied ) déboule quasiment de suite sur le stade ( pas de route , toujours interminable à ces moments )

                                                       . trail_ubaye02.jpg

 Le speaker est toujours là , on attend les derniers éclopés avant les podiums , ce qui est plutôt sympa . Moi , j'ai la mini team qui m'attend ( même à 3 , on peut faire du bruit ! ) Le temps limite était de 7h30 , je mets 7h56 ( moins de 8h , c'est toujours ça : on se met les barrières qu'on peut !) A l'arrivée , sur plus de 100 partants ( puisque j'ai été , un temps , 111°) , il restera 88 classés , dont 14 féminines ( si j'ai bien compté ) .Le premier met 4h29 . 

 Et voilà , il ne reste plus qu'à se refaire  3h30 de voiture avant de pouvoir s'écrouler , enfin , au lit ! Et dire que c'était mon premier week-end de vacances ! ( les coureurs sont vraiment un peu ouf ! ) 

10 commentaires

Commentaire de calimero posté le 21-08-2007 à 19:55:00

Et le récit débordant de photos, il est où??
La faute du débutant sans doute!!

Commentaire de JLW posté le 21-08-2007 à 22:12:00

Ben pour un premier récit sur kikourou c'est vraiment super top. Bon tu as un peu galéré mais c'est la loi du genre. Tu as gardé assez de gniak pour terminer et c'est cela l'essentiel. Merci pour les belles photos et ce beau témoignage.

Commentaire de Françoise 84 posté le 21-08-2007 à 22:16:00

Désolée pour le "bug" mais le vieux Mac familial n'a jamais voulu enregister mon récit ! Après concertation de tous les Mâles présents ( certes , je suis une néophyte en informatique , mais je me suis tout de même doutée qu'il y avait un pb ! ) , je ( enfin , ils ! ) me suis rabattue sur le PC d'un des jeunes ( on n'est jamais mieux servie que par ses enfants , c'est pour ça que j'en ai fait bcp ! ) . Pour la prochaine , je le saurai ! ( et , il y a même les photos ! )

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 21-08-2007 à 22:45:00

Bravo Françoise ! Merci pour ce joli récit d'un trail
loin d'être facile 8-O. Fallait oser y aller...
Bravo pour ton esprit combatif, autant sur la piste
que sur le PC !!! J'espère qu'on se croisera bientôt...

NoNo_l'escargot

Commentaire de Gazel posté le 21-08-2007 à 22:45:00

Tres belles photos, le Sud se rappelle à nos bons souvenirs !
Merci

Commentaire de titifb posté le 22-08-2007 à 07:05:00

Bravo Françoise pour ce CR et cette course : tu as démontré toute ta combativité, alors que beaucoup d'autres avaient jeté l'éponge...Vraiment, tu t'es battue jusqu'au bout pour finir, chapeau. Si tu continues à t'accrocher comme ça et que tu t'entraînes bien, ça va finir par payer, et les fameuses barrières horaires se refermeront derrière toi !
Bon courage...

Commentaire de seapen posté le 22-08-2007 à 15:00:00

j'ai arpenté les sentiers de GR autour de barcelonnette alors je suis bien motivé pour te lire et comme tu sais y faire (photos, petites anecdotes) je t'ai suivi jusqu'à la ligne d'arrivée. bravo. je pense que tes ampoules ne sont plus qu'un souvenir à cette date.

Commentaire de jepipote posté le 22-08-2007 à 19:03:00

tu me donnes envie de retourner dans cette belle region. j'ai passé un été à praloup, j'y retournerai peut être l'année prochaine. en tout cas tu fais preuve de courage en finissant cette course, pas simple, félicitations.

Commentaire de Estive 73 posté le 27-08-2007 à 12:51:00

Excellent compte rendu. On s'y croirait. D'ailleurs j'y étais, et en effet, on ne s'est pas vu (quoique, sur les berges de l'Ubaye, après le départ...).
On fera mieux la prochaine fois, j'arbore désormais la casquette kikourou'ge.
Encore bravo pour la perf, Françoise, car je confirme que c'est une course + dure qu'il n'y paraît au 1er abord... et même au 2ème !

Commentaire de mokujin13 posté le 04-06-2009 à 15:46:00

super récit je crois bien que cette année j'y serai,et puis les photos donnent envie bravo encore!!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran