Récit de la course : Grand Duc de Chartreuse 2007, par L'Paresseux

L'auteur : L'Paresseux

La course : Grand Duc de Chartreuse

Date : 1/7/2007

Lieu : Saint Hilaire du Touvet (Isère)

Affichage : 1402 vues

Distance : 80km

Objectif : Se défoncer

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Résumé de ce Grand Duc 2007, couru en duo avec Nico.D

 

L'an dernier, en duo avec Philou, j'avais pris le relai en 12ème position à mi-course. Ayant abandonné toutes prétentions au classement, j'avais fait ma course sans arrière pensée. Je croyais arriver autour de la 5ème place et finalement on était sur le podium.

 

Cette année, après le relai de Nico, je pars en 9ème position, sur les talons de Sébastien Sxay (vainqueur en duo l'an dernier, et qui faisait cette année 2 relais en équipe de 5) et d'un jeune qui courait dans notre catégorie en duo. A nous 3, on a remonté pas mal de duos parti peu avant nous, puis avec l'aide de Seb on a réussi à distancer le jeune. On arrivait au sommet du col de l'Alpette, 1h de course pour moi, et je pense qu'on était virtuellement 5ème à ce moment là.

Seb s'est attardé au ravito de l'Alpette, j'ai continué seul, puis le jeune en duo est revenu sur moi dans la descente, on a couru la première moitié ensemble, puis il a brusquement et méchament accéléré à mi-descente : j'ai rien pu faire, en 30s je le voyais plus. Je l'ai retrouvé "visuellement" à mi-montée de la source Sernon, je croyais pouvoir le cueillir mais impossible de revenir à sa hauteur.

 

La deuxième moitié de montée a était le début de la fin pour moi : je ne doublais plus personne, un solo m'a dépassé, puis Denis le collègue duo qui nous a emmené en voiture m'a doublé aussi ... je me suis accroché un moment mais j'arrivai pas à rester au contact. Puis la descente sur Sainte Marie du Mont-les Prés a été faite prudemment pour économiser les jambes, et je suis arrivé au relai n°5 après 3h15 de course pour 22km. J'avais juste 1/4h de retard sur mes prévisions, pas de quoi s'affoler, mais le problème c'est que j'étais en pleine perte de vitesse depuis un moment, alors que l'an dernier j'avais encore du jus à ce moment.

 

Le dernier relai a été une cata : impossible de courir en continu dans la montée goudronnée du col de Marcieu, alors que normalement c'est mon point fort ces portions. Je retrouve Franck dans la deuxième partie de la montée, après qu'il m'ait lâché au ravito des Près. Il est plutôt mal en point lui aussi, maux de ventre et crampes, mais il finira juste derrière moi à l'arrivée. Chapeau. Puis c'est mon genou qui lâche à 7 ou 8 km de l'arrivée, alors que j'étais dans un faux plat descendant, mon point fort aussi. Heureusement que j'avais les bâtons pour m'aider, mais même avec, ça m'a paru interminable : chacun des 7 derniers km étaient repérés par une borne, et je mettais 10mn pour chacun de ces km, alors que j'aurai du être à 5mn au km. Rien que dans ces 8 derniers km, j'ai du perdre 8x5mn = 40mn. Bouquet final avec la toute dernière descente dans la prairie juste avant de rejoindre l'arrivée : pas de surprise, cette partie s'est faite tout en marchant, les bâtons plantés en avant pour prendre appui. Ce dernier relai de 17km a été bouclé en 2h45, au lieu des 2h prévues, d'ailleurs c'est justement le temps qu'a mis ma compagne pour le faire (2h01) ... pas très glorieux pour moi ! Au final, je mets 6h pour faire mon relai, au lieu des 5h de l'an dernier sur le même terrain. Cette différence d'1h nous coûte 10 places, on aurait été 5ème sinon !

 

Voilà, donc une édition à vite oublier, sauf les nombreuses leçons à tirer de cette défaillance.

Je n'ai qu'une envie, c'est d'être dans 365 jours pour prendre ma revanche.

Le lendemain de la course, j'étais à Amsterdam pour le boulot, difficile d'éliminer les courbatures dans l'avion.

C'est encore + difficile de récupérer physiquement quand mentalement on a pris une bonne claque.

 

2 commentaires

Commentaire de nicnic38 posté le 06-07-2007 à 19:01:00

y a des jours sans... et heureusement des jours avec...

tu verras l'année prochaine ça ira mieux...

peut etre que tu es parti un peu vite, non?

bonne récup!

Commentaire de L'Dingo posté le 07-07-2007 à 05:16:00

Le GrandDuc , tous les coureurs disent que c'est costaud alors s'approcher du podium, chapeau !

récupère bien pour ton genou car ça sert bien en course.

Allez, clap clap, l'an prochain ce sera comme une lettre à la poste :-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran