Récit de la course : 10 km Perrier-Vergèze 2007, par Phedon

L'auteur : Phedon

La course : 10 km Perrier-Vergèze

Date : 7/4/2007

Lieu : Vergeze (Gard)

Affichage : 1653 vues

Distance : 10km

Objectif : Se défoncer

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Vergèze 2007: mon premier 10 km

Il faut dire que ma victoire innatendue à La Grande Motte sur le 6km m'a sérieusement motivé. En effet, ce jour là, je courrais pour la deuxième fois sans mon vélo.

 

=> Course des minimes benjamins: 2,3 km

 

Ce jour là sont avec moi, Mélo ( ma soeur ) et Pierre, un ami à moi. Leur course est à 16h20 et on arrive une heure à l'avance. On se change et une fois tous prêts, à 15h40, on repère mes premiers kilomètres de course qui font une boucle ( le parcours est en 8 ). Un bon échauffement, moi je cours tranquille mais je sens que mon genou me tire un peu, et les muscles le long du tibia forcent dans la côte, ce qui me rappelle que je me lance sur ce 10km en revenant d'une blessure ( tendinite du TFL ).

Mélo et Pierre courrent bien, et s'élancent très vite dans les premiers mètres dans les 5 premiers, mais ils n'en restent pas là ! En effet, tout le monde sauf eux apparement avaient entendu que dans leur course il y avait le vice-champion de france de cross hyper favori.

On retrouve donc Mélo et Pierre qui doublent le favori et qui se mettent devant. C'est une déclaration de guerre pour ce dernier, qui réagit et accélère sur le parcours sur la pelouse avec des haies; Mélo explose à la moitié du parcours sur l'herbe, et Pierre à la fin. Mais ce n'est pas fini ! Ca monte dans la pinède, et là on ne voit plus rien. On attends donc quelques minutes, et on voit revenir tout seul le vice champion de France de cross, seul au monde, courrant avec une foulée très régulière: il a géré sa course.

Pierre est complètement mort sur la fin et il perd bien 4 places à payer le prix de son départ trop rapide, mais pour sa première course il finit dans les 10 premiers ( sur un peloton de 30 environ ) ce qui est très bien. Mélo est aussi fatiguée de son départ éclair et bataille ferme pour sprinter et passer devant une fille qui revenait très fort, elle finit donc juste derrière Pierre.

Mélo est deuxième dans sa catégorie ! Quelle agréable surprise ! Par contre Pierre doit échouer au pied du podium, il a quand même sa médaille de finisher.

 

Photos: A droite Pierre derrière le vice champion de France de cross, à gauche Mélo qui saute une des haies.

=> Course à partir de cadets: 10km

 

Pour une fois, j'ai réussi à me placer dans les 30 premiers au départ, sur un peloton de 500 personnes. Je pars donc très vite, et parcours la première boucle reconnue à l'échauffement très essouflé. Après se présente un nouveau problème que je n'avais pas envisagé: la garrigue.

Le soleil tape fort, et le sol est inégal, sans arrêt on doit regarder ou on court. En plus, comme un débutant je suis parti un peu vite, et beaucoup de personnes me doublent ... je ne me rappelai pas de ça à La Grande Motte, je m'accroche dans la foulée de personnes pendant 1mn, et prend celui de derrière, mais à un moment un point de côté apparaît et je lache un peu de terrain, je perds encore 50 places, je dois être 130 ème à ce premier ravitaillement qui arrive entre le kilomètre 3 et 4.

Photo: Moi, la nuque un peu bloquée, dans un moment difficile vers le 3ème kilomètre

Ravitaillement éclair, le verre d'eau que l'on me tend, j'en bois une gorgée et me vers tout le reste sur la tête: ça soulage un peu. Ai-je fait une erreur de verser l'eau ? Oui ! J'en ai pas versé assez, et 1 kilomètre après, je me retrouve aussi sec qu'avant. Mais là mon point de côté m'est passé, et je reviens sur quelques concurrents.

Au deuxième ravitaillement, on a une bouteille d'eau et des barres de céréales. Je ne prends pas de ces dernières qui ne passeront sûrement pas, et je me verse toute la bouteille sur la tête et dans le dos. Je reviens encore sur quelques coureurs à la force des cuisses, car le terrain plus plats sollicitent moins les mollets que j'ai moins développé en vélo.

Au dernier kilomètre je me sens bien d'accélérer, mais à nouveau un point de côté me prend, et je n'accélère que de quelques mètres par heure, j'entends le speaker à travers cette garrigue, c'est donc dans la joie que je cours vers le stade et vois Pierre qui me dit que je suis 115ème en compagnie de Mélo. Je fonce vers l'arrivée, double un coureur et finis épuisé de cette course.

Encore une sensation mitigée; quelle place ais-je fait en cadet ? On attends un peu et je vais voir les résultats; 2ème en cadet et 114 ème au scratch ! Mais quel chrono ! 41'57'' sur 10 km, soit 14,3km/h sur ce parcours très exigeant, alors que j'avais estimé 43' sur un parcours plutôt plat !

Quelle journée !

La vidéo du départ, et de l'arrivée, ou on peut voir Cedre ( j'ai appris aujourd'hui que c'était lui ;)

http://www.dailymotion.com/video/x1ofc9_course-10km-vergeze-200700

 

Autre lien: www.oliviergeneste.over-blog.com <= où je raconte toutes mes courses de vélo et à pied

 

3 commentaires

Commentaire de zakkarri posté le 28-06-2007 à 19:53:00

Super récit Phédon !
He je trouve que tu as une trés belle allure oui, le buste bien droit, impecable, tu vas envoyé du bois si tu continues la course toi !
A + !
zak.

Commentaire de zakkarri posté le 28-06-2007 à 19:58:00

Excellente la vidéo !!!
Super, dommage je ne me vois pas, tu es parti trop fort c'est clair, tu es devant moi au tunel !
Et oui on voit le cedre sur le finish !
T'a l'air epuisé, c'était dur ...
a +

Commentaire de Phedon posté le 29-06-2007 à 10:38:00

Merci zak ;)
C'est sûr que je suis parti beaucoup trop vite et demain je ne recommencerai pas la même bêtise.
Je finis crevé parce que avant l'entrée dans le stade Cedre était encore bien loin devant moi, sur la photo de son compte rendu on voit que je suis juste derrière lui, mais après sur le sprint il reste devant, c'est pour ça qu'à la fin je fais un mouvement de bras.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran