Récit de la course : Trail de Faverges 2007, par eric74

L'auteur : eric74

La course : Trail de Faverges

Date : 9/6/2007

Lieu : Faverges (Haute-Savoie)

Affichage : 1821 vues

Distance : 40km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Après ma déconvenue du trail court du Malpassant ( Nivolet Revard ) le 06 mai dernier , j’avais maintenu mon inscription au grand parcours ( 40 km et 2650 m de D+ ) du trail odlo de Faverges , me disant que pour mon objectif 2007 ( la Courmayeur / Champex / Chamonix ) c’était vraiment un test … soit ça passe et je continue l’aventure , soit ça passe pas et à moi d’en tirer les conclusions.

J’ai décidé donc pour cet objectif de me donner les moyens , je structure mieux mon entrainement , je modifie mon alimentation , je suis plus sérieux dans l’approche de ma course les jours précedents …

Résultat , le matin même de la course à 4h30 , je me sens bien ,serein , j’aurai perdu près de 3 kg entre le dernier trail ( 6 mai ) et celui-ci.

Je mange calmement une part de Gatosport ( enfin la version Decathlon moins chère et tout aussi efficace ) , je bois mon café , me prépare et hop dans la voiture , j’aurai 1 heure de route pour arriver à Faverges.

Il est un peu tôt ( 6h15 ) , je trouve une place de parking , et je vais chercher mon dossard ( joli maillot technique au passage ) ,  je me prépare , pense bien à tout vérifier , je me mets de la crème Nok sur les chaussettes aux endroits ou ça risque de chauffer ( merci à mon podologue pour l’astuce ) .

Je m’échauffe tranquille .

Il est 7h15 , on nous appelle pour le sas de départ .

J’ai à mes cotés Vincent Vittoz et sa compagne Hélène Rochas , arrive Vincent Delabarre , je me sens tout petit .

Le directeur de course nous fait un long mais nécessaire speech sur la course , le règlement , la nécessité absolue de garder ces déchets , de ne pas couper les chemins . . 

Le coup est parti , on part tous d’un rythme vraiment cool , je me freine aussi … sachant que ce ne sont pas les 10 secondes qu’on va gagner sur les 500 m de plat avant d’attaquer les montées , j’ai une forte envie de me soulager , alors je m’arrête et me retrouve dernier … ça bouchonne sur la première montée , certains pestent , d’autres rigolent ..  je fais parti de la deuxième catégorie.

La première partie est agréable , en sous bois , j’en profite pour dépasser quand c’est possible sinon je reste sagement tranquille derrière .. il y a des parties plates , descendantes … et oh mauvaise surprise , première vraie descente ou je pousse un peu la machine , je ressens comme au trail du malpassant un début de contracture aux quadri … je panique on a même pas une heure de course … je prend un cachet de sportéine … et ça passe … arrive la première grosse montée .

Ça monte ça monte , je me sens bien et j’applique la technique de la marche rapide , des petits pas mais rapides , je passe du monde , un passage dans un torrent , y a quelques bénévoles pour nous aider si possible … je ne le répéterai pas chaque fois mais les pluies et les orages des jours précédents ont laissé des traces , les chemins sont plus ou moins boueux , et y a des parties dangereuses où la prudence sera de mise.

On sort du sous bois , la vue est magnifique , restera encore un bon moment avant d’arriver au sommet du télésiège de la sambuy … je me sens bien , j’adopte la technique d’un gel toutes les heures … et je bois pas mal …

La descente arrive en plein pierrier sur une route 4*4 .. à part quelques uns  , la plupart des concurrents est prudent et on descend tranquillou .

Nous voila au premier ravito .. qui correspond pour moi à 3h 15 de course, une bénévole très sympa se propose de remplir nos poche d’eau , vraiment sympa , je mange un peu , bois deux verres de coca ,et de l’eau gazeuse , un peu de sucré et de salé .. et je repars … je fais un bilan rapide du bonhomme , tout a l’air correct ..pas de contracture , pas de crampe … je reprends mon rythme , je dépasse pas mal de personnes , la montée est longue , on croise quelques randonneurs fort sympathiques , leurs encouragements me font du bien … je rattrape toujours du monde , passage au chalet de l’Aulp , super moment les quelques spectatrices nous acclament par nos prénoms .. on les remercie tous et là aussi ça donne du baume au cœur , le temps se couvre , je cours un peu sur les parties plates , on passe enfin à l’épaule de Chaurionde , je me sens pas mal et commence à rêver de faire un temps correct .. je me sens bien , pas trop fatigué , j’alterne à partir de maintenant toutes les ½ heure entre un cachet de sportéine et un gel … on attaque la descente , je la crains un peu car je suis piètre descendeur et j’ai peur aussi des crampes … finalement je descends pas si mal et j’y vais d’un bon rythme , stoppé de temps en temps par la boue ….

On arrive au point d’eau à la maison forestière de l’Abbaye , les bénévoles nous disent dernière cote , 400 m … je regarde ma montre  j’en suis à 4h55 .. je ne sais pas pourquoi mais je me dis moins de 6 h reste possible , j’ai plus trop en tête les distances , et je m’imagine que le ravito ou j’etais en 3h15 était situé à 23.2 km …

Et en plus je me dis finalement les gars disent 400 m ils doivent parler de la longueur , je gamberge , fais des calculs incroyables , et me dis c’est super je vais finir en 5h45 !! j’attaque la montée sérieusement , je regarde le cardio je suis à 170 .. lors des deux autres montées j’ai géré à 150 ..

Je double toujours les mêmes ceux qui m’ont déposé dans les descentes , et là au bout de 5’ je me dis c’est bien 400 m de D+ qu’ils annonçaient … je m’accroche mais ça va , on arrive au chalet de la Sarve , paysage grandiose , on voit le lac d’Annecy dans toute sa longueur , on me dit c’est tout bon y a plus qu’une descente , en fait ça ne va pas arrêter de monter, descendre pendant un bon ¼ d’heure et enfin on attaque la descente et là stupeur je vois un panneau 6.5 km l’arrivée …

Je regarde ma montre , il m’est impossible d’être en moins de 6h à l’arrivée , 6h30 me paraissent présomptueux .. bref je descends , des endroits ça glisse , on voit un bénévole , je lui demande combien il reste de km avant l’arrivée …il me dit 2 ou 3 km .. je lui souris et je le remercie mais à l’intérieur je bouillonne , j’avais envie de lui dire mais vous vous rendez pas compte de la différence .. 2 ou 3 km .. pour moi c’est plus ou moins 10 min … bref , on voit Faverges la descente se fait sur une portion de route .. c’est assez long et ennuyeux , la fin du parcours est sur une route toute plate ..ou une bande de jeunes « couillons «  se moquent de nous …. M’sieur M’sieur la casquette se met pas comme ça !! et plus je m’éloignais plus j’avais le droit à des insultes … bref j’suis dans ma course .. je regarde ma montre je pourrais finir en 6h30 .. j’accélère et je passe la ligne d’arrivée … y a pas grand monde , je me sens bien ( enfin bien comme après 40 km en montagne et 2650 m de dénivelé et 6h30 de rando course ) , je discute un moment avec mon podologue , qui m’annoncent que tout le monde a fait entre 15 et 30 min de plus que ce qu’ils avaient prévu … ça me rassure .. je file sous la douche , et je prendrai mon repas sur place tartiflette , je suis à coté à ma gauche d’un gars sympa on discute un peu et on se rend compte qu’on a pas faim du tout , à ma droite s’installent Vincent Vittoz et Hélène Rochas …

Je repars chez moi , content .. et je m’offre un petit plaisir … une bonne glace à Annecy ..

Le lendemain j’irai courir 30’ et l’après midi 1 h de VTT en récup , je n’ai pas trop de courbatures en tout cas les escaliers se descendent  presque normalement .

Je suis satisfait de ma course ,non pas du temps réalisé mais je suis content de la bonne gestion alimentaire de ce long trail , de mon absence de crampes , j’ai pas défailli un seul moment et je suis resté tout le temps lucide …

Je me sens d’attaque pour la CCC fin aout … et j’ai hâte de reprendre un cycle d’entrainement qui va privilégier maintenant les rando …

3 commentaires

Commentaire de Philippe8474 posté le 15-06-2007 à 14:22:00

Salut Eric
Et bravo pour ta bonne gestion de course.
J'ai fais 3 fois ce trail et je trouve la dernière descente à chaque fois très très longue... mais comme toujours quelle satisfaction d'arrivée au bout!
En tt cas j'espere que tu repars motiver à bloc pour la CCC, et que tu géreras cette CCC aussi bien que Faverges!!!
A 1 prochaine
Philippe

Commentaire de josecoureur posté le 15-06-2007 à 22:03:00

au hasard des CR j'ai vibré sur ton recit
Bravo .
Pour le ccc no sousaie , du mental et de la philosophie et de l'entrainement
Ne ten fait pas une montagne à l'avance fait toi plaisir
(ps un modeste CR du ccc sur mon blog )
josecoueur.over-blog.com

Commentaire de titifb posté le 17-06-2007 à 19:08:00

Bravo pour ta course menée de main de maître !
T'as raison lorsque tu dis : 2 ou 3 km pour un coureur... c'est pas pareil !!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran