Récit de la course : Trail de Saint-Vit - 23 km 2007, par grandshaman

L'auteur : grandshaman

La course : Trail de Saint-Vit - 23 km

Date : 10/6/2007

Lieu : St Vit (Doubs)

Affichage : 1574 vues

Distance : 23km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trail de SAINT-VIT 2007 sous la chaleur...

Dès mon arrivée sur le site à 9h00, il fait déjà doux ( 21°C) et la journée promet d'être très très chaude...

Je repars à mon véhicule pour me préparer. Les parkings autour du stade sont très aérés et il y a de la place pour tout le monde.

 9h45, départ du trail qui mesure 22 km ou plus exactement 21,940 km et pas 23 km comme annoncé sur le forum ou dans certaines revues. Rien de grave mais vue la chaleur qui nous attend, 1 km de plus ou de moins prend toute son importance...

Nous commençons pas un tour de stade en cendrée, ce qui nous permet ( pour une fois) de voir les premiers avant de partir dans un sentier herbeux. Le parcours en sous-bois est sympa avec des petites montées et descentes. Les spectateurs et surtout les randonneurs nous attendent à un point stratégique, avec des cloches pour mettre un peu l'ambiance.

A la mi-parcours, un ravitaillement bienvenu est installé. Les bénévoles nous préviennent de bien nous hydrater car la suite risque d'être difficile... En effet, ils ne se sont pas trompés: de longues lignes droites bitumées et en plein soleil nous attendent. Je cours à 8-9 à l'heure et pourtant je double un nombre important de coureurs ayant séjourné trop longtemps dans leur zone rouge et qui sont contraints de presque marcher.

Nous aurons encore quelques kilomètres en sous-bois mais les 4 derniers kilomètres seront presque exclusivement sur route, chemins caillouteux en plein soleil.

L'arrivée et le ravitaillement final furent bienfaiteurs...

 LES -: manque de distance même si pour cette année c'était assez à cause de la chaleur; trop de bitume pour un trail !

LES +: quelques passages techniques en forêt, accueil et gentillesse des bénévoles sur les points de contrôles et à l'épongeage.

MON COUP DE GUEULE: contre certains coureurs ( mais sûrement pas traileurs, du moins je le souhaite pour cette famille) qui abandonnent en pleine forêt des éponges 1 km au moins après le lieu d'épongeage. J'ai retrouvé des petits tubes de gelée royale négligemment jetés par des coureurs sûrement soucieux de "faire un temps" au détriment de dame nature. Il y a vraiment des CONS même parmi nous, pourtant normalement proches de la nature !!

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran