Récit de la course : Trail des Trois Dents - 40 km 2007, par Ch'ti38

L'auteur : Ch'ti38

La course : Trail des Trois Dents - 40 km

Date : 3/6/2007

Lieu : Veranne (Loire)

Affichage : 2126 vues

Distance : 40km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Petite galère au Pilat trail.

Bonjour à tous,

 Voici le récit de ma course au Pilat trail des trois dents.

Aprés un lever à 6H du matin et un petit déjeuner copieux, je prends la route en direction de Véranne (petit village situé à proximité du massif du Pilat).

Tout de suite arrivée, on costate tout de suite le bon acceuil [110 bénévoles annoncés (bravo à eux)], le café est même offert.

Au départ, j'ai une petite apppréhension pour cette deuxième course de l'année car sur le sacré trail des collines à Tullins (35km), dès la mi-course mes mollets sont devenus raides(c'était ma première course depuis 3 ans) et je n'arrivais même pas à courir dans les petites montées.

La course débute par une montée de 3km environ, où j'ai alterné marche et course avec de bonnes sensations.

Jusqu'au 8km le parcours est assez roulant, passage pendant lequel je me laisse doubler pour ne pas me mettre dans le rouge. A partir de là on entame la deuxième montée en direction de la chapelle st Sabin (12km), je reste derrière un coureur un peu plus lent que moi. Le premier ravitaillement est situé en bas de la descente (1H33mn-13.5km), je prends le temps de me ravitailler pendant qu'un bénévole me rempli mon bidon. Jusque qu'ici le soleil est encore présent.

Ensuite, c'est une montée régulière dans de magnifique sous bois [juste une petite descente avec un passage d'echelle (barbelés) comme au grand raid de la Réunion (souvenir...)] pour atteindre le deuxieme ravitaillement (2h40mn pour 23.5km). Je continue à alterner marche et course malgré les bonnes sensations. Par contre c'est la brume qui nous acceuille sur les hauteurs.

Donc après 5 mn j'arrive au crêt de la Perdrix (1432m-24km) et là commence ce que je redoutais, les mollets se contractent (comme des crampes) et je suis obliger de ralentir (juste le fait de baisser de rythme cela passe). Et c'est à ce moment là que je me suis trompé j'ai emprunté un sentier qui descendait, moment d'hesitation mais je remarque sur un arbre le même point de repère que sur les pierres depuis le départ, je repars confiant. Plus loin après avoir fait déjà pas mal de descente je me repasses le parcours dans la tête et je me dis qu'il ne devrait pas y avoir une si longue descente à ce moment de la course. Je me décide enfin à remonter mais les mollets m'empechent de marcher rapidement. Aprés 15 mn de remontée j'arrive enfin à l'endroit où je me suis égaré. Je reprends la course mais en allant vraiment à un rythme lent. Un gars me double est me souhaite bon courage (pendant quelques instants je pense à abandonner), je continue malgré tout et doucement le moral revient mais en trouvant le ravitaillement long à venir (seulement 6.5km entre le 2 et 3ieme). Aprés avoir rattrapé un coureur j'arrive enfin au 3ième ravito (3H55-30km). Le moral revient encore un peu plus quand j'arpercois les trois dents sous le soleil. La passage au pied des 3 dents est assez technique, il faut être bien vigilant. Après avoir doublé une fémine je m'engage dans la descente (raide au départ) je ratrappes un autre concurent je le suis un moment, quand arrivé à un croisement on constate qu'il n'y a plus de balisages. Je me dis à cet instant que c'est vraiment pas le jour. On allait pas refaire ce passage raide en côte, donc pour avoir étudier le parcours je décide qu'on parte sur la droite. Au bout de quelques minutes on apercoit au loin des coureurs, enfin je respire. On ratrappe deux coureurs et en serrant un peu les dents j'arrive à les suivre jusqu'a l'arrivée (114 ième/142 en 5H19mn).  

Après avoir pris une douche glaciale et m'être fait massé j'ai pu enfin me restaurer avec un sympatique repas.     

En 2004 j'avais fait 4H22 pour 36KM, mon objectif était de 4H45.

A bientôt sur les sentiers.

2 commentaires

Commentaire de totote01 posté le 06-06-2007 à 10:40:00

bravo d'avoir continué après t'être perdu!
quand la forme n'est pas là, c'est pas évident de trouver le courage pour terminer.
j'étais sur le 20km, le parcours était superbe, qu'est ce que ça devait être beau aux 3 dents...
alors l'an prochain, le 40!!!

Commentaire de Ch'ti38 posté le 06-06-2007 à 18:23:00

Salut Totote,

Evidemment qu'il faut du courage quand la forme n'est pas là et que l'on se perd 2 fois, mais je pense que mon expérience ma bien aidé (29 ans de course et 17 ans d'ancienneté dans les courses natures). Je te conseille vraiment le 40km car si le parcours est vraiment superbe et varié.
Bravo à toi aussi.

A+

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran