Récit de la course : Raid O'Bivwak - Ultra 2007, par IRON KLOUG

L'auteur : IRON KLOUG

La course : Raid O'Bivwak - Ultra

Date : 26/5/2007

Lieu : Chalmazel (Loire)

Affichage : 1828 vues

Distance : 0km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Au pays des Jasseries dans un temps écossais

Comme le disent si bien les organisateurs, c'est une édition qui restera dans les mémoires... Surtout côté météo.

Retrouvant petit à petit une condition physique (-7 kg par rapport à janvier) et compte tenu des prévisions météo, j'avais prévu la sortie du matériel lourd (grosse tente, gros duvets, matelas de protection). Damodile a trouvé que c'était une bonne idée à l'arrivée, surtout qu'elle avait un peu plus de mal à courir cette année (moins d'entraînement).

M'était pas trop trompé : une pluie incessante à partir de 22 heures le soir au bivouac et une température qui frisait les 6° au réveil. evidemment ça faisait du poids mais avec mon régime ça compensait.

Le premier jour fut agréable, encore qu'il était temps d'arriver. Le report des balises se faisait en haut d'une belle pente, histoire de vous mettre dans le tempo. Ensuite nous avons privilégier la technique d'orientation plutôt que la vitesse. Nous sommes moins dans l'optique compétition maintenant. Nous avons pris finalement peu de chemins ce qui nous a probablement un peu ralenti mais aller vite n'était pas notre priorité.

Mais évidemement je mettrai bien des petits bémols sur les choix de balises, au moins sur mon circuit, le B. je ne m'arrange décidément pas avec l'âge. Grrrrrrrrrrrrrrrrrr !!!!!!!!!!!!!!!

Il y avait des clôtures à traverser en nombre un peu trop important. Ce ne sont pas les barbelés qui me dérangent. C'est voir les barrières des prés, laissées par terre, alors qu'il y a des vaches dans ce même pré !  Les gens qui font de l'orientation sont en général assez soucieux de la nature. Il ne faudrait pas qu'il y ait des dérives car sinon les terrains de jeu se fermeront devant nous, les organisateurs n'ayant plus les autorisations nécessaires.

Autre bémol mais probablement dû à la météo et à une non prise de risque (y compris en ce qui concerne notre équipe) : un certain nombre d'aller retour sur les balises où nous avons vu des concurrents qui allaient pointer seul pour revenir vers leur coéquipier resté au même endroit. Autant nous avons vu trois ou quatre contrôle le premier jour, aucun le second (pour ceux qui ne le savent pas, les équipiers doivent toujours rester ensemble).

Et mon dernier petit bémol la boucle de départ du circuit B le second jour nous ramenait une fois voire deux sur le bivouac du matin, ce qui nous donnait l'impression subjective de ne pas avancer. Avec la carte qui nous était proposée je pense que le traceur pouvait exploiter ses parcours en faisant faire aux concurrents une progression différente (c'est probablement l'influence de mon maître Es traçage qui a un certain sens de l'esthétique dans les tracés de course). Ceci dit je tire mon chapeau au traceur car placer 8 circuits sans multiplier trop les postes est une exercice particulièrement difficile et compliqué à réaliser sans faute. Il paraît qu'il y a eu neutralisation d'une partie de la course sans que je sache bien pourquoi. Si quelqu'un à l'information...

Après les bémols il ya quand même plein, plein, plein de très bonnes choses.

Comme d'habitude il y avait une magnifique cartographie, de beaux choix d'itinéraires, des balises techniques comme il faut, des passages d'eau en veux-tu en voila (comme dit le castor junior, ça m'a donné plein d'idées pour le raid 28), un emplacement de bivouac magique et des bénévoles très chaleureux ! Encore bravo à eux. On comprend que le temps du second jour n'est pas favorisé leur éclosion sur le parcours pour contrôler les balises

Vraiment dommage que le temps n'ait pas été au rendez-vous.

A Pierre sur haute point culminant de la course où par beau temps on voit d'un côté toute la chaîne des Puys et de l'autre les Alpes, nous étions dans la purée de pois digne de l'Irlande ou plutôt même de l'Ecosse ! Nous sommes passés à côté de l'émetteur sans le voir (visibilité 50 mètres et encore !).

Nous avons quand même terminer la course la dernière partie étant la plus technique. Nous avons eu le plaisir de nous retrouver ensemble (le club des coureurs de Bures sur yvette) pour l'arrivée.

 

Finalement côté amélioration de mes performances je crois que pour les prochaines éditions je ne reporterai pas les balises et que je partirai directement en visualisant les postes. La pluie empêchait d'ailleurs un report aisé lors du deuxième jour.

Nous avons eu le plaisir de retrouver Mathias (le boeuf), Cédric (le castor junior) et Virgine (la souris) au début et à la fin de ce périple. Vous n'êtes pas très gentil de vous moquer de Mathias sur le forum. Il est en formes c'est tout.

Je vois que les kikoureurs se sont fort bien comporté et particulièrement Cyril ! Bravo à tous de ne pas avoir "lâcher le morceau" comme on dit car c'est pas loin de la moitié des conccurents qui ont renoncé à terminer. Ceci dit nous avons eu un très gros doute au passage à Pierre sur Haute. Damodile avait bien envie de rentrer car elle ne s'amusait plus. Heureusement les 8 dernières balises techniques ont eu effet de la remotiver.

Côté physique, hormis un gros bleu au bras suite à une chute dans les rochers (en suivant un torrent aux alentours de la balise 15) pas de problème. Je suis même aller courir ce midi avec la pêche. Faut dire que je remets ça le week-end prochain avec le raid multisport d'Epernon. Et là je suis avec mon maître traceur : Jean-François Gastineau. Si on a la caisse, les gamins n'ont qu'à bien se tenir, boutade, évidemment.

KLOUG

3 commentaires

Commentaire de L'Castor Junior posté le 29-05-2007 à 15:52:00

Merci le Kloug pour ce récit, avec une analyse fine du tracé, comme toujours.
Pour la neutralisation d'une partie du circuit, je crois que cela correspond à la balise 131, qui avait été dérobée le second jour, semble-t-il après le passage des premières équipes.
à+
L'Castor Junior

Commentaire de Génep posté le 30-05-2007 à 19:03:00

Salut Iron Kloug,

je rejoins ton point de vue sur le fait de reporter les balises en visualisant directement les balises !
Je l'ai fait pour nos dernières balises et ça s'est très bien passé.

Sympa ton cr et les photos.

Commentaire de Souris posté le 31-05-2007 à 22:05:00

Contente de vous avoir croisés tous sur la ligne d'arrivée... Trés belle arrivée collégiale ;-))
On attend maintenant avec impatience le Raid28 et ses nouveautés ;-))

Bizzz
La Souris

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran