Récit de la course : La Route du Louvre 2007, par Nico59

L'auteur : Nico59

La course : La Route du Louvre

Date : 13/5/2007

Lieu : Lille (Nord)

Affichage : 2069 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Ah la chaleur de chez nous

La fleur au fusil après mon premier marathon à Barcelone où malgré un entraînement moyen, je suis parvenu à fini en 3h30, mon objectif était ici de "pulvériser" le chrono en 3h29...

 dscn3559.jpg

Au semi, pas de problème, la preuve j'arrive même à sourire au photographe et je passe en 1h35. Comme le disait Edith, emporté par la foule... car oui la chaleur du nord à défaut de l'avoir dehors (quoique ces derniers mois), les gens l'ont dans leur coeur. Dans chaque village très bonne ambiance avec la bonne idée des organisateurs de mettre en grand notre prénom ce qui permettait aux spectateurs de nous encourageaient comme chi on éto lu poulain !

 dscn3576.jpg

Puis km après km, une douleur dans l'adducteur s'est faite de plus en plus pregnante. Dans le même temps, mes jambes s'enkilosaient.

A partir du 30ème, l'abandon était à l'ordre du jour, surtout au 37ème avec la fameuse côte de Loos-en-Gohelle.

J'ai continué sur 2km à pied puis me suis remis à courir avant de craquer à nouveau au 40ème. Je n'en pouvais plus, ça peut paraître idiot mais même à 2km de l'arrivée, je comprends mieux ceux qui ne peuvent aller jusqu'au bout et abandonnent !

Mais je savais que ma moitié m'attendait pour le finish alors j'ai pris mon courage à "deux pattes" et réussi à finir en 3h48. Satisfait d'avoir fini, mais un peu déçu du temps. Pour cette année, les marathons c'est fini. Je prévois celui de Rotterdam ou Paris, celui du Mont-Blanc et de New-York pour 2008. Si certains sont intéressés pour un voyage en groupe ou pour me donner des conseils, n'hésitez pas à me contacter!

En tous cas, marathon vivement conseillé...pour l'organisation de manière générale, le ravitaillement, le parcours, l'ambiance...à l'heure où certaines courses sont saturées, affichent des tarifs faisant de la course à pied un privilège de riche, et n'offrant pas même une bouteille d'eau dès le 1er ravitaillement aux personnes n'appartenant pas à l"'élite" bouclant la course en moins de 3h!

Paradoxalement pendant la course on se demande ce qui nous pousse à courir 42 km mais dès l'arrivée on pense au prochain.

 Sourire

 dscn3603.jpg


 

 

3 commentaires

Commentaire de chtigrincheux posté le 15-05-2007 à 13:47:00

En effet superbe ambiance ,festivité dans chaque communne ,musique ,acceuil chaleureux.J'ai relativement bien réussi le miens ,dommage que tu es tant souffert .En MP je t'enverrai de trois conseils que j'ai suivi à la lettre et qui m'on grandement évité des tracas .Par exemple l'arrêt total du café une dizaine de jours avant ,moi qui en consomme pas mal dur dur.Le café est vecteur de crampes pour ceux qui en consomme régulièrement .....Je récupérerai demain soir sur mon vélo ,j'accompagne un kikoureur Manuwak 59 au 100 bornes de Steenverck si le coeur tant dis passe par là......
Bonne continuation et au plaisir de te rencontrer

Commentaire de ch'ti vincent posté le 16-05-2007 à 21:44:00

Je t'ai po vu sur le bord de la route, tu es surement passé comme une fléche ....
Bravo pour le finish, tu n'as pas manqué de courage en fin de course.

Commentaire de moumie posté le 17-05-2007 à 12:12:00

deux marathons en si peu de temps, bravo.
On aurait pu se croiser à Barcelone, j'y étais également (mais pour le 10kms....)
Bravo d'avoir tenu, c'est vrai que quand on est mort, penser à qqn qui nous attend à l'arrivée, nous donne encore un peu d'énergie.
Bonne continuation

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran