Récit de la course : La Foulée Vourloise - 10 km 2007, par Bicshow

L'auteur : Bicshow

La course : La Foulée Vourloise - 10 km

Date : 25/3/2007

Lieu : Vourles (Rhône)

Affichage : 884 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Foulée en famille

Ce dimanche le BackSide Running Team était de sortie pour deux épreuves sur un même lieu. Sarah candidate à l'intégration dans le Team courrait le 10km dont vous pouvez voir le parcours en 3D http://www.foulee-vourloise.com/streaming.html . Elle fait 1h10 ce dont je suis personnellement incapable et 199ème sur 201 classés au scratch et rentre donc dans le Team avec les honneurs. En ce qui concerne le reste du Team nous sommes engagés sur le relais des familles en équipes de 2. Manu et Thibaut, là je dois dire qu'ils sont un peu venu pour gagner, c'est limite de passer en commission d'exclusion de la BackSide Running Team, mais bon, je ne dis rien eu égard aux performances remarquables de son épouse. Enfin, le tandem de la classe : Léa et moi-même. On commence par un échauffement puis un entrainement de passage de relais, Valérie la maman, ancienne championne de Champagne Ardennes de 4 fois 60 mètres règle les derniers détails. Appel des équipes, les papas et mamans tendus sont séparés de leurs progénitures qui les attends bras tendu pour un passage de relais à la grecque. Coup de pistolet et c'est parti. Sur 700m la bonne stratégie c'est à fond au début, accélération à la moitié pour finir à bloc. C'est là que ça a foiré! au moment de produire mon accélération légendaire de la mort, impossible de respirer. fuck et refuck. Je ralentis un chouia. Une dame me passe. Je me concentre sur ma respiration et les deux ou trois molécules de di-oxygène que j'arrive à avaler me conduisent jusqu'au point de relais où Léa m'attends déterminée. Le passage de relais se fait nickel. A mon avis elle a dû adopter la même stratégie que moi car elle part à fond. Malheureusement elle est frappée par le même mal à mis parcours. Elle s'arrête pour marcher quelques mètres, c'est là qu'une grande la passe. Touchée elle repart et finit à bloc asphyxiée et au bord des larmes mais heureuse. Elle a fait mieux que son père car elle ne perd qu'une place par une fille bien plus agée, alors que moi j'en perd dix. on doit finir 10 ou 11ème sur 16 ou 18 équipes. Thibaut et Manu finissent 4ème. Ensuite c'est le podium géant auquel tout le monde prend part, remise des médailles pour tous les gamins. On se promet d'y revenir et apéro.

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran