Récit de la course : Trail du Ventoux 2007, par kikidrome

L'auteur : kikidrome

La course : Trail du Ventoux

Date : 18/3/2007

Lieu : Bedoin (Vaucluse)

Affichage : 2921 vues

Distance : 22km

Objectif : Balade

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trail du Ventoux 2007

Samedi soir : je visionne un DVD sur le marathon des Burons et sur les Templiers. Je suis admirative et je rêve de fouler un jour les plateaux de l’Aubrac… Par contre, pour les Templiers, je me contenterai toujours d’encourager les copines et les copains. Ces images vont m’accompagner durant la nuit… Je rêve de Maria aux Templiers et au 100 km de Crest !

04h00,je me réveille et je n’arrive pas à me rendormir ! Je me lève à 05h00 et je déjeune. J’ai rendez-vous avec Isa à 06h45… J’ai le temps de lire un « jogging International » et de rêver de courses lointaines… ou proches…Mon sac est prêt, je pars à 06h30. Il fait super beau mais le mistral est encore fort. Avec un peu de chance, on sera à l’abri sur la face sud du Ventoux : on part faire le Trail du Ventoux ! C’est encore Domy (après Fontaine de Vaucluse en 2005 et Flassan en janvier dernier) qui m’a embarquée dans ce trail !


Arrivées au domaine du Bélézy à côté de Bedoin, nous nous retrouvons tout de suite dans l’ambiance course… Retrait des dossards, échauffement… On retrouve Domy sur la ligne de départ et il me pousse vers Dawa Sherpa pour faire une photo. Je suis complètement sous le charme ! On discute un petit peu de ski de fond et je lui souhaite bonne chance. Il a un sourire inoubliable !


09h00, le départ est donné ! L’objectif pour moi est de ne pas arriver décalquée et de ne pas m’exploser la lèvre sur un caillou dans une descente ! Pour Isa, l’objectif est de faire une sortie longue dans trop forcer… Elle va m’attendre tout le long !

On commence par une petite boucle sur une petite route avec retour au Bélézy, le rythme est un peu soutenu pour moi mais je m’accroche… J’ai un point de côté, j’essaie de bien souffler. On emprunte alors enfin un sentier et c’est parti pour plus de 20 km avec 1100 mètres de dénivelé. Pour aller au sommet, il faudra avaler 2200 m de dénivelé et 42 km : Domy est parti pour cette distance. En ce qui me concerne, j’en rêve, mais je n’ai pas l’entraînement et pour Isa, ce n’est pas une bonne idée non plus car elle est en préparation marathon. N’empêche que je regarde le sommet et que l’envie me trotte dans la tête !

On arrive alors sur le site des demoiselles coiffées, c’est magique :

On reviendra ici en balade avec Patrice et les filles ! On retrouve Domy et son copain Claude, et on fait quelques photos.

On s’approche ensuite du Ventoux

et on rentre dans la Combe de Curnier, encore un endroit qu’on ne connaissait pas et qui est fantastique… On marche car c’est très étroit et çà commence à monter. Tant mieux, çà me permet de souffler et de récupérer un peu !

C’est ensuite un petit sentier dans un pierrier et le rythme ne me convient pas alors je me mets à doubler en courant. Je me sens bien et à ce moment là, j’avoue que l’idée de tenter le sommet se fait plus pressante… Mais nous sommes encore loin du premier ravito et lorsqu’on y arrive enfin, je regarde ma montre : on a mis 01h50 pour faire une dizaine de kilomètres, çà calme. Encore 2 km pour arriver à la bifurcation des 2 circuits, et là, par moment, çà monte bien. Isa surveille si je suis bien derrière elle : çà va, j’ai les jambes tétanisées, mais çà va ! On arrive au ravito de la bifurcation au 12ème kilomètre et là, on rigole et on décide de descendre mais en se promettant qu’en 2008, on ira jusqu’en haut !

La descente est rapide mais moins casse gueule qu’à Flassan ! Isa court comme une gazelle, mais moi, je suis plus lente, j’ai un peu d’appréhension … Peur de tomber en me souvenant de Flassan, et peu de me faire mal au genou…

Un ravito est installé à 3,5 km de l’arrivée et je bois l’un derrière l’autre 4 ou 5 verres de coca ! Une boisson que je n’apprécie pas du tout habituellement mais là, j’ai vraiment soif et j’ai envie de quelque chose de sucré. Isa est en plaine forme et elle m’aide à faire les derniers kilomètres car la fatigue se fait sentir. Plus de 03h00 de course, je n’avais encore jamais couru aussi longtemps. On ne s’arrête plus car je sens que je ne pourrais plus repartir. On double un petit groupe qui alterne marche et course, ils semblent fatigués aussi !

Tout à coup, on entend des encouragements : ce sont Nico et Christophe avec leur famille qui sont venus nous voir finir la course ! Ca nous donne des ailes et Isa lance le sprint en m’encourageant ! C’est dingue comme quelques paroles et la joie de voir les copains, ça peut redonner des forces. Je pensais qu’on allait passer la ligne d’arriver tranquille, main dans la main et bien non, on la franchit en sprintant !

On voit arriver les premiers du 42 km, Dawa Sherpa finit 5ème… Je ne lui ai pas porté chance !

Pique-nique sympa avec les copains du Club sous un soleil de printemps, on discute des prochaines courses, de l’esprit « Trail »… On a plein de projets en tête !

Merci à Isa qui m’a accompagnée : après la Saintélyon en relais, c’est la deuxième fois qu’elle fait une course avec moi. Merci à Nico, Christophe et leur famille d’être venus nous encourager et merci à Patrice qui m’a laissé partir courir sans casque !

5 commentaires

Commentaire de Gibus posté le 25-03-2007 à 20:36:00

Semi de Nice, 20 kil de Paris, Sainté, le Ventoux et bientôt le viaduc de Millau...
eh bien on fait les mêmes courses.
Tu es dans les 10000 inscrits au viaduc, ça va être la teuf.
a bientôt
et rdv en 2008, mais cette fois au sommet du Ventoux.

Commentaire de kikidrome posté le 25-03-2007 à 21:13:00

Ok Gibus ! rendez-vous à Millau ! Mais çà va être difficile de se voir !

Commentaire de Aiaccinu posté le 26-03-2007 à 07:36:00

L'année dernière j'avais le 22km et il fallut que je retourne cette année pour faire le 42km.

L'année prochaine je regarderai le classement du 42 et je suis sûr que tu y seras !


Jean-Noël

Commentaire de Say posté le 29-03-2007 à 22:44:00

Toi aussi tu visionnes en boucle ce dvd... Merci de me rassurer, je ne suis pas le seul.

Pourquoi ne pas le tenter? Et puis il y a la templière qui est plus accessible.

Belle course et merci aussi pour les demoiselles coiffées. Ca porte bien son nom!

A peluche

Coli

Commentaire de kikidrome posté le 18-04-2007 à 19:56:00

Ok les gars, rendez-vous en 2008 pour le 42 !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran