Récit de la course : Marathon de Barcelone 2007, par Pilate

L'auteur : Pilate

La course : Marathon de Barcelone

Date : 4/3/2007

Lieu : Barcelone (Espagne)

Affichage : 1939 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Faire un temps

10 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Marato de Barcelona



Après 6 mois d'entraînement intensif ce dimanche 4 mars 2007 me voilà à pied d'oeuvre pour le 30ème marathon de Barcelone, mon tout premier!
Parcours relativement plat et temps ensoleillé et chaud (entre 11° et 25°)



Il est 8h30 et c'est parti pour 42,195 kms!!!
Au bout de 2kms je suis déjà trempé, il fait vraiment chaud mais ce n'est pas trop génant.
Je passe le km 5 en 25:39, les sensations sont bonnes, je ne suis pas parti trop vite.
Km 10 en 49:20, les sensations sont toujours bonnes, je réfrène mon envie d'accélèrer.
km 21, la moitié du parcours en 1:43:22, c'est parfait, pile dans mes prévisions et je vais toujours bien.
C'est maintenant que démarre vraiment ma course, c'est l'inconnu qui s'ouvre devant moi...
Avec cette chaleur et pour éviter les crampes j'ai enormément bu et au km 22 je m'accorde quelques secondes pour une pause pipi.
Au km 24 je commence à sentir mes jambes s'alourdir dangereusement, c'est trop tôt! Je reprend des pilules anti crampe et elles ne me gêneront plus jusqu'à l'arrivée (efficace cette pilule!)
Je passe le km 30 en 2:28:50, toujours pile dans mes prévisions, en continuant à ce rythme je descend sous la barre des 3h30. Les sensations sont toujours bonnes, les jambes, le coeur, le souffle, tout est ok.
J'arrive au km 35 en moins de 2:55:00, il ne me reste que 7 kms, je suis dans les temps et je me sens plutôt bien malgré une étrange sensation au niveau du ventre.
Je ralentis pour prendre le ravitaillement et je commence à réaccélerer pour reprendre mon rythme... horreur, mon corps refuse... c'est arrivé net, plus de jus, plus rien, je tente de reprendre du gel mais je sens bien que si j'en avale je le recrache. J'ai faim, très faim alors que mon petit déjeuné fut copieux.
La suite ne fut qu'une longue descente aux enfers avec l'irresistible envie d'abandonner, même au 40ème km! C'est dans ces moments là où tu te demandes ce que tu fais là, qu'est ce qui m'a pris de vouloir reprendre la course à pied, en plus un marathon une distance de vieux (pardon :p) Enfin bref, tous les gros mots que tu connais y passent mais tu sais très bien au fond de toi qu'il faut aller jusqu'au bout, ça serait trop bête si près du but.
Je passe donc la ligne d'arrivée en 4h06m27s...
 


Après un bref debriefing il semblerait que j'ai eu un problème de glycémie, j'ai mangé trop de pâtes de fruit avant le départ et j'ai commencé à prendre du gel trop tôt (km10) et en trop grande quantité alors que j'en avais pas besoin. Du coup au moment critique mon corps c'est retrouvé simultanément en manque et incapable d'en avaler. Aurais je surestimé la difficulté d'un marathon? J'attend le véritable debreifing avec impatience pour savoir exactement ce qu'il c'est passé...

Mais dans l'ensemble je suis très content d'avoir pu terminer mon premier marathon étant donné mon état entre le 38ème et le 40ème.
 
Une chose est sûr, le prochain je le fais en moins de 3h30 :)

10 commentaires

Commentaire de bigout66 posté le 07-03-2007 à 14:16:00

Salut Pilate,
yout d'abord félicitation pour avoir terminer ton 1er marathon même si ton temps ne correspond pas à ce que tu t'étais fixé.
Il faut quand même prendre en compte la chaleur et le parcours que je n'ai pas trouvé si plat que ça surtout dans le 1er semi.
En cequi concerne ton coup de pompe, effectivement prendre trop de sucres rapides avant un départ fait monter ta glycémie mais entraine innévitablement une chute brutale (hypoglycémie) peu de temps après. Tu peux t'estimer heureux que ça ne soit pas arriver + tôt dans la course.
Perso, j'ai eu aussi beaucoup de mal à finir et toutes tes questions et insultes sont passées dans ma tête :-). C'est aussi ça le marathon, le plaisir d'avoir fini en ayant atteint ses limites.
@+ et encore bravo ;-)

Commentaire de Olycos posté le 07-03-2007 à 14:32:00

Bravo à toi...

Comme le dit notre ami, je ne l'ai pas trouvé si plat que ca non plus...

Encore bravo.

A+

Commentaire de cedre posté le 07-03-2007 à 15:37:00

Bravo à toi
Le but d'un 1er marathon est quand même de finir.
Puis avec de l'expérience, il te sera plus facile d'atteindre ton objectif au suivant.
Félicitations en tout cas ....

Commentaire de zakkarri posté le 07-03-2007 à 19:07:00

Tout à fait dac avec cedre, ça va te servir d'expérience, mais en tout cas bravo d'avoir fini !
zak.

Commentaire de calimero posté le 07-03-2007 à 19:34:00

C'est un 1er Pilate et bravo rien que pour celà car même mal tu t'es accroché et tu as fini! Pour le reste tout a été dit et celà te servira pour ton prochain car quand on y a goûté, on y reviens!!

Commentaire de McFly posté le 07-03-2007 à 21:27:00

J'étais tellement à la rue à la fin que je ne pensais pas avoir doublé quelqu'un. Sur que tu les feras tes 3h30 la prochaine fois vu ta motivation. McFly.

Commentaire de titifb posté le 08-03-2007 à 07:02:00

Sans ton coup de pompe certainement dû à une hypoglycémie réactionnelle, tu aurais pû concrétiser ton rêve de 3h30. Ce qui est "fou" sur marathon, c'est que d'un instant à l'autre tu bascules du paradis à l'enfer en quelques foulées. Tout va bien, tu pourrais accélérer et puis brusquement, tu peux à peine marcher !!!
En tout cas, bravo d'avoir été au bout...

Commentaire de steph821 posté le 08-03-2007 à 09:42:00

Bravo à toi!
je compatis pour ton combat et on courage!(j'y étais!!).


ps:j'ai laissé un commentaire.

Commentaire de KIKIVAL posté le 08-03-2007 à 12:24:00

bravo a toi pour ton courage, d'avoir fini ton 1er marathon c'est deja une victoire... en plus tu as déjà analysé le pourquoi tu as souffert alors je suis sur que tes prochains se passerons bcp mieux pour toi encore bravo
kikival

Commentaire de Pilate posté le 22-03-2007 à 07:29:00

Merci pour tous vos commentaires, ça me motive pour en faire un autre dès que possible :)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran