Récit de la course : Marathon de Barcelone 2007, par McFly

L'auteur : McFly

La course : Marathon de Barcelone

Date : 4/3/2007

Lieu : Barcelone (Espagne)

Affichage : 2394 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

9 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Barcelone, déception.

Pour mon 2eme marathon, direction Barcelone après Paris l’an dernier (3h57’). Mon objectif, 3h45’.
Préparation sur 8 semaines avec 4 sorties par semaine au menu, mais contrariée par une élongation au mollet au moment des plus longues sorties : résultat 15 jours d’arrêt complet.

Du coup je suis déjà content d’être au départ. Déplacement en famille pour un WE catalan de 3 jours. Je reçois un e-mail de l’organisation le jeudi avant de partir me félicitant pour ma participation et m’invitant à réaliser mon grand « sommeil ». Il me faut lire la version anglaise pour voir qu’il s’agit en fait de « dream », mais bon, une sieste sur le parcours, c’est possible lol ?

Retrait du dossard le samedi à l’expo, moins grande qu’à Paris mais aussi bien organisée.

Temps superbe ce dimanche matin, pas de problème pour le choix de la tenue, c’est short/t-shirt pour tout le monde. Je me place dans le sas 3h30’/4h juste un ¼ heure avant le départ et vamos, c’est parti.

Mon plan est de suivre mon objectif jusqu’au bout soit 5’20/km. Je ne me laisse pas griser par l’ambiance du départ et boucle le 1er km en 5’21. Je me laisse dépasser par nombre de concurrents, mais respecte mon timing. Direction le « camp nou » et ça monte, mais pour le moment tout va bien.

Retour vers la place « Espanya » pour le km10 bouclé en 52’01, c’est pile dans mon timing. Sous les « venga, venga », nous attaquons à nouveau un faux plat montant assez mais je n’ai pas l’impression forcer et me fait toujours dépasser par quelques coureurs. On passe devant un bar qui sert des « cervesas » pour les plus courageux…

Il commence à faire chaud et je m’oblige à m’arrêter à tous les ravitos mais au km17, j’ai un mollet qui tire un peu (celui de l’élongation). Mais bon, je fais comme si. Arrivée au semi en 1h51’40, encore dans le timing. Venga, venga…

On attaque un sorte de périph en plein soleil, c’est droit et ça en finit pas, je commence à souffrir pourtant j’arrive à maintenir le rythme. Enfin le ravito, il est vraiment bien venu. Venga, venga…

Km 28, gros coup de pompe et mal partout, je serre les dents mais ne me fait plus trop d’illusions. Encore 14 bornes à ce rythme, ça va être très dur. Km 30, 2h39’11, toujours dans le timing mais je suis dans le mur !

Il y a de plus en plus de monde. Km 35, ¡ venga venga, pero no puede mas ! Ma moyenne est maintenant de 6’/km et il me faut même marcher. Km 40, mais il est où le ravito, ah 100m après. Venga, je repars il faut finir comme je peux, j’ai mal partout…

Enfin les derniers mètres et la délivrance. 3h55’, c’est une grosse déception.

Les km de préparation m’auront sans doute manqué mais je pensais quand même m’en sortir mieux…

Allez, pour oublier, direction la Rambla pour une paella con vino blanco et là, pas de déception ! venga…

Décomposé !

9 commentaires

Commentaire de bigout66 posté le 06-03-2007 à 23:48:00

Salut Mc Fly,
ne soit paas décu, je crois qu'on a tous souffert de la chaleur et de la difficulté du parcours. En plus avec 15 j d'arret sur des semaines essentielles, je trouve que tu t'en est bien sorti.
Apparement tu as bien profité de ton séjour catalan pour faire passer la déception.
Pour le mail quelques jours avant le départ avec le grand "sommeil", j'ai dû faire comme toi pour comprendre le sens même si une petite sieste pendant le marathon m'a bien tenté lol
@+ ;-)

Commentaire de zakkarri posté le 07-03-2007 à 06:20:00

Chapeau Mcfly pour ta course !
Se tapper 42 km c'est balez, je m'en sentirai pas capable !
Tu as su résister quand même et à être ss les 4h !
Récupère bien maintenant !
Muy bien !!!
zak.

Commentaire de cedre posté le 07-03-2007 à 11:34:00

Bravo Mc Fly
Allez au bout en moins de 4heures et après une élongation c'est quand même joli.

Commentaire de akunamatata posté le 07-03-2007 à 12:43:00

la chaleur est un facteur important, en général c'est pas dans ces conditions qu'on peut claquer une perf. L'organisme perd une energie précieuse pour evacuer la chaleur.
la T° ideale est plutot vers les 10-15°C

Commentaire de Olycos posté le 07-03-2007 à 14:32:00

Bravo à toi...
Belle performance...

Commentaire de Pilate posté le 07-03-2007 à 15:21:00

Bravo Mc Fly!

Malgré cette baisse de régime sur la fin tu t'es bien débrouillé, ce marathon n'était pas aussi simple que ça ;)
Avec un objectif plus ambitieux que le tien j'arrive derrière toi!

Bon courage pour la suite.

Commentaire de chtigrincheux posté le 07-03-2007 à 19:05:00

Et tu dis que certains boivent de la bière ,ben vla la digestion ne manque que la cerviette autour du cou et les couverts dans chaque mains
Tu la fini c'est le principale tu étais la car tu l'avais voulu
Bonne continuation à toi
Personnellement je m'essayerai au marathon le 13 mai ,on croise les doigts

Commentaire de calimero posté le 07-03-2007 à 19:40:00

Il n'y a pas de secret : bonne préparation = bon marathon! Malgré tout tu as fini, ce que tu n'étais pas sûr de faire 15 jours avant et çà c'est déjà une grande victoire! Ce n'est que partie remise pour la suite!

Commentaire de steph821 posté le 08-03-2007 à 09:43:00

Bravo à toi!!c'est toujours un plaisir de lire les récit de courses!



Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran