Récit de la course : Trail de Vulcain - 56 km 2007, par l'ourson

L'auteur : l'ourson

La course : Trail de Vulcain - 56 km

Date : 4/3/2007

Lieu : Volvic (Puy-de-Dôme)

Affichage : 3027 vues

Distance : 56km

Objectif : Pas d'objectif

9 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Du Feu de Dieu pour le Dieu du Feu ;-)

Yo les Zanimos, Yo les Kikoureurs,

Ouille ouille ouille ! J’ai bien mal aux cuisses aujourd’hui !! Fô dire aussi.., quelle idée d’être aller en découdre avec + de 2200m de dénivelé dans le Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne ce dimanche 4 mars 2007, moi qui m’entraîne à longueur d’année sur du plat, sauf exception…

Il est 8h30, le départ vient d’être donné. La météo est superbe et j’ai longuement hésité entre le short ou le collant long. Les bérets bleus du Zoo, les bonnets oranges de Kikourou et autres UFO viennent de se photographier comme des stars de cinéma et la dégustation de Gourdasse Bleue à l’AAB de la veille au soir semble avoir bien dopé tout ce sympathique petit monde qui va avoir bien besoin d’une force du Feu de Dieu pour aller au bout de l’enfer de Vulcain, le Dieu du Feu !

Au menu du jour, le 32km ou le 55km. Comme je suis un gros gourmand (et non pas un gourmand gros..), pour moi ce sera entrée, plat, fromage, dessert, café et pousse-café.
En route pour le 55km !! Pas envie de passer pour un taf…, déjà que j’ai passé la nuit dans le lit de l’Agneau pour rendre service à la Tortue qui ne voulait pas du Dingo dans son grand lit où il restait la seule place libre de l’hôtel pour notre invité surprise ;-))

La ville de Volvic (alt 573m) et ses maisons en pierre de lave sera vite traversée. Mon ourson en peluche sur mon sac à dos aura toujours autant de succès et mes groupies veulent même me toucher, tel un Dieu de la course à pied, quand je leur fait croire que j’ai l’ai gagné au Marathon de Paris en faisant un podium ;-)))

2km plus loin, c’est là que commence le Trail. Un montée caillouteuse de 5km (où je vais croiser le Dingo photographe) va nous amener au Puy de la Nugère (alt 988m) avec petite descente au Col de la Nugère (alt 875m) histoire de tester le matos !! Mes Lafuma sont top et j’ai sorti les bâtons au bout d’une ½ de course pour ne plus m’en séparer. Merci à la Tortue d’avoir insisté, je n’en voulais pas mais ils se sont avérés INDISPENSABLES… Ensuite, 2ème grimpette jusqu’au 9ème km (alt 1026m) puis descente et faux plat jusqu’au pied du Puy de la Louchadière (946m).

Voilà déjà 11km de faits.., encore 8 avant la barrière horaire de 3h au 1er ravito du km19. Il y a en haut de ce Puy un 1er pointage des dossards à … 1198m !! Ho hisse ! On y va.. Quel bonheur d’avoir des bâtons !! J’y revois le Dingo qui n’a pas l’air au mieux.. puis je ne le vois plus… pas bon signe tout ça ! Je n’y vois point de Souris.. Elle m’avait pourtant bien dit qu’elle serait la dernière… et je m’imaginais déjà avoir sa compagnie, l’Agneau étant parti bien trop vite pour moi, histoire de pourrir aussi la Tortue ;-)).

10h39, pointage de mon dossard et petit coup d’œil sur mon carton road-book, j’ai 14 minutes de retard…. Va falloir se manier maintenant !! Mais avant de redescendre, petit tour du cratère pour admirer le paysage dont le Massif enneigé du Puy de Sancy (trop beau !!) et aussi et surtout le point à atteindre le PUY DE DOME majestueux qui semble me tendre les bras et me dire.. Allez ! Viens me voir… Grouille toi sinon tu vas être stoppé par la barrière horaire de 11h30!!… Je vais alors expérimenter la descente en courant avec mes bâtons. Ca se passe plutôt bien et je vais dévaler la pente en doublant quelques traileurs plutôt en peine…

Km 14 en bas de la descente et 5km de chemin roulant plus loin, c’est l’arrivée à Vulcania (alt 954m) : il est 11h21 ! Yess yess et re-yess !!! Ravito bien agréable, j’y rencontre Koline de UFO, un poil stressée aussi d’avoir eu peur d’arriver trop tard… Pas de Dingo en vue… J’apprendrais à l’arrivée qu’il a négocié son passage à 2’ près mais qu’il a abandonné au Puy de Dôme.. Il aurait dû rallier les taf… du 32km pour tenir compagnie au Toutou et à Gé ;-))

Il fait de plus en plus chaud, le moment est venu d’enlever une épaisseur pour ne garder que le TS Kikourou à manches longues et de filer en direction du Puy de Dôme en empruntant un chemin vallonné à travers bois jusqu’au km 24 avant de légèrement descendre pour passer au pied du Puy Pariou pour rejoindre le poste de péage du Puy de Dôme (alt 927m) au km 29 où nous attend un frugal ravito de chez ravito avec thé, salé, sucré et eau de Volvic à volonté, histoire de refaire le plein de la poche à eau. J’y trouve Isa et Paulo puis arrive Koline. Je reste près de 15 minutes à ce ravito et je me bâfre.., et je me bâfre… Il n’y a pas de miel, c’est dommage ;-))

Arrive enfin le moment tant attendu : la montée au sommet du Puy de Dôme (km32 alt 1464m) soit 537m de D+ en 3km !! Pfiouttt… et vive les bâtons :-))) Le passage sur route n’est pas le plus dur même si la pente est à 12%. Le top sera le chemin des Muletiers. Sur cette partie de la course, ceux qui montent croisent ceux qui descendent et chacun s’encourage. J’ai ai croisé la Tortue qui me dit suivre de peu l’Agneau (que je n’ai pas croisé) J’y croise aussi l’Electron, Thunder, Totote01 mais toujours pas de Souris, elle a une patate d’enfer on dirait !!.. En ce qui concerne le Shadock et le Blueb,je pense qu’ils sont déjà arrivés au dernier ravito du 42km AMHA…

45 minutes auront été nécessaire pour cette ascension, 2ème pointage du dossard, une ch’tite pause de 10 minutes pour contempler le paysage au sommet du Puy de Dôme et téléphoner à l’Oursonne pour lui dire : « devine d’où je t’appelle ! J.. » J’appelle aussi mes amis bordelais qui sont allés courir les 50km de Lalinde et qui comptaient sur ma venue annulée pour cause de Zoo-Vulcain... Je retrouve Koline qui appelle aussi sa petite famille. Nous allons nous suivre dans la folle descente qui nous attend ensuite pour redescendre à 1078m d’altitude au km 34. Puis place aux chemins et sentiers vallonnés avec remontée à 1198m avant de revenir au carrefour de Vulcania qui séparait les 2 parcours au km19. Nous sommes au km42, je retrouve Koline au ravito. Il reste 1h45 pour les 13km restant…, c’est pô gagné pour arriver à Volvic avant 17h30… Une série de Puy à enchaîner histoire de bien profiter des lieux, du paysage et du D+ et du D- pour arriver km 45 au Col de la Nugère (alt 875m) avant de se laisser emporter par la descente technique ou j’entend « Ourson ! Ourson ! » C’est Koline, derrière moi, elle s’est perdue en route.. elle n’a pas vu la rubalise à un endroit où moi-même j’ai bien failli faire la même erreur.. Elle n’a pas dû être la seule et elle est quitte pour une belle frayeur !! Nous allons rester ensemble ensuite, elle va même me soigner l’estomac en vrac avec tous ces gels et autres barres.. L’extrait de pépins de pamplemousse aura été du meilleur effet ! Merci beaucoup J Coup de fil du Chamois aux nouvelles, merci beaucoup. Coup de fil de l’Agneau-blagueur pour me dire que les organisateurs sont en train de démonter l’arche de l’arrivée et je lui répond que je suis à l’hosto avec une jambe cassée. Coup de fil de la Tortue au moment où nous rentrons dans Volvic, il commençait à s’impatienter l’animal pompoculthérapeute !!

Notre arrivée, pourtant des plus tardives à 18h12, sera triomphale avec tous ces Zanimos Kikoureurs et autres UFO pour nous attendre avec les organisateurs à qui nous faisons faire des heures sup !. Merci à tous.
Derrière le Shadock et L’Blueb ,la Souris à pourri l’Agneau qui lui même a pourri la Tortue qui a pourri l’Electron. Isa et Paulo d’UFO viennent d’arriver aussi.
Ils auront droit à un petit sprint final main dans la main avec Koline, entrée dans la légende des sprints finaux de l’Ourson... Les plus briseurs de ménage d’entre eux en profiterons pour faire des photos compromettantes ;-))

En plus d’avoir passé la nuit dans le lit de l’Agneau.., me voilà photographié en charmante compagnie !!!


C’est l’Oursonne qui va être contente quand elle va savoir tout ça !! La Tortue m’a déjà promis de tout raconter si je ne signais pas pour un autre trail, le TGV (Tour des Glaciers de la Vanoise) avec 72 km et 7600m de dénivellé !!!!…

L’Ourson_non_merci_la_Tortue_j’ai_pô_l’niveau…déjà_que_tu_m’as_pourri_à_St_Jean_de_Monts_la_semaine_dernière_de_12’_Hier_au_Vulvain_de_1h25_maintenant_ça_suffit !!……. ;-)))

9 commentaires

Commentaire de golum posté le 05-03-2007 à 23:49:00

Sympa ce CR Stéphane, ça m'a fait plaisir de vous voir tous au départ. A la prochaine sur une course. Au moins à la Saintelyon...

Commentaire de titifb posté le 06-03-2007 à 06:05:00

Super ton récit ! j'me suis régalée à le lire !!!
Mais quelle ménagerie ! gag ! le dieu de VULCAIN, oui, c'est bien toi !

Commentaire de Tamiou posté le 06-03-2007 à 10:21:00

Bravo l'Ourson, belle balade Hein !!!
Content de t'avoir rencontré avec une partie du Zoo, super ambiance, à bientôt.

TAMIOU

Zoo_must_go_on

Commentaire de Souris posté le 06-03-2007 à 12:12:00

Bravo l'Ourson!! Belle première
Question CR, tu nous bats tous, un bon gros pourrissage collectif. Je suis à peine rentrée que ton CR est en ligne... Rien de tel pour rester dans l'ambiance d'un super WE :-)))

C'est un plaisirs de te lire et à Bientôt l'ami...

Commentaire de thunder posté le 06-03-2007 à 13:11:00

y'a toujours des gars qui trouvent le moyen de se faire tripoter en course...
La raison de l'arrivée tardive de l'ourson c'est pas qu'il est lent, il a juste un handicap en tractant un troupeau de groupies hystériques :D

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 06-03-2007 à 13:19:00

J'ai bien aimé faire ce "petit" (!) trail en ta compagnie...
... je veux dire " par la lecture ", évidemment !
Quelle incroyable balade ! Bravo pour ton récit
mais surtout pour l'exploi, c'est du costaud ce trail,
comme tu dis "pô pour les taf..." !!!

NoNo_pô_pour_les_escargots_non_plus !

Commentaire de Say posté le 06-03-2007 à 16:38:00

Si, si L'ourson, viens te faire pourrir sur le TGV!! On sera toute une colonie. Et puis, je te promets d'arriver derrière toi!

Encore une belle tranche de vie chez les Zanimaux

Commentaire de totote01 posté le 06-03-2007 à 22:27:00

J + 2 AIE AIE AIE
moi aussi j'accuse les 56 kms...
c'était bien sympa de te croiser au départ et dans la descente du puy de dôme ;o)))
michèle

Commentaire de electron posté le 14-03-2007 à 09:46:00

En tous cas mon Ourson, tu progresses de plus en plus...

Rappelle toi l'hivers dernier, et regarde ce que tu as enchainé depuis le début de l'année... Et en plus tout ça facilement...

Content de t'avoir retrouvé là bas, et bravo pour ton finish avec koko...

L'tron_pas_en_avance

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran