Récit de la course : Semi-Marathon de Maraussan 2007, par pierrot34

L'auteur : pierrot34

La course : Semi-Marathon de Maraussan

Date : 25/2/2007

Lieu : Maraussan (Hérault)

Affichage : 615 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le chiffre du jour: 206!



Première vraie course de l’année dimanche dernier à Maraussan, village au nord-ouest de Béziers. Et pour ce semi, j’innove ma nouvelle formule : pratiquement qu’une sortie vélo de 60km avec mon club de Frontignan, en allure balade. On verra bien…. !
Le ciel est gris ce dimanche 25 février mais c’est pour « arroser » ma nouvelle voiture (d’occasion), une 206, quelques kilomètres après être parti. En effet la pluie arrive et ça promet ! Il ne fait pas très froid, mais quand même c’est pas de chance.
Les dossards. J’étais inscrit par mail. Mon numéro, eh bien ….le 206, bien sûr ! Le polo gris de la course sous le bras, vite à la voiture pour un léger massage à l’huile, dans la voiture ! Ca parfume ! Je ne traînerai pas beaucoup avant le départ. Pas mal de sacs poubelle et capes en plastique blanc se pointent comme autant d’étranges papillons. Mais que vont-ils en faire si la pluie s’arrête ? Ce qui est arrivé, heureusement.
Départ donné pour le semi et le relais. Route et chemins quelque peu boueux vers Cazouls lès Béziers. Quelques montées. Verte campagne en fleurs. Plutôt agréable. Et puis, sont-ce mes Mizuno Creation qui font merveille, mais je me sens « voler » et avancer plus facilement que d’habitude. Je suis déjà à 5mn, je crois, au premier km-il y en a près de moi qui ont tout le matos pour cela ! Mince, du 12 à l’heure déjà ! Vais-je tenir ?
On se retrouve à trois de la même génération. Sourires. Un mot pour rire- "on prend la roue !"- puis à Cazouls, au ravitaillement de mi-parcours, je prends un verre d’eau, que je garde en mains. L’un de mes deux accompagnateurs me dit : « Tu le gardes jusqu’à l’arrivée ? » Je lui réponds : « N’aie crainte. Esprit trail. J’ai ma banane ». Je mettrai en effet mon verre en plastique dedans au lieu de le jeter. Et je prendrai un sucre un peu plus loin (dextrose). Pour bien finir, lâcher mes deux compagnons, doubler une bien belle et grande jeune femme dans la dernière montée et finir en 1h48, 124è sur 203 ( et non 206 !), 8è V3 sur 14 et avec 1g de glycémie, pour le diabétique que je suis. Je ne me plains pas.
Aucune impression de fatigue. Allez, on reprend le volant et on rentre. Pas vu grand-chose d’autre. Il y avait bien un repas d’après course mais s’inscrire le matin, c’était la croix et la bannière. « Je ne suis pas un mendiant ! » me suis-je entendu dire. En pensant que les poubelles auront encore été bien remplies. Au lieu de vendre deux tickets de plus….Tant pis alors.
Cette semaine, rebelote. 70km à vélo, pour le semi de la Grande Motte dimanche. C’est tellement plus facile que de courir seulement quelques kilomètres !!!!!Alors, si la méthode marche, on fait comme ça !!!!!

2 commentaires

Commentaire de zakkarri posté le 03-03-2007 à 08:25:00

Bravo pierrot !
Tu étais en super forme dis-moi !
Ca va être pour toi un chiffre fétiche maintenant le 206 !
slt !

Commentaire de agnès78 posté le 04-03-2007 à 17:09:00

Merci pour le Cr et BRAVO pour ce semi que j'apprécie tout particulièrement avec son parcours campagnard et la gentillesse des bénévoles... en espérant qu tu es aussi le 206 aux Pyramides!
Bises
agnès

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran