Récit de la course : Trail du Château de Pierrefonds 2007, par nicou2000

L'auteur : nicou2000

La course : Trail du Château de Pierrefonds

Date : 25/2/2007

Lieu : Pierrefonds (Oise)

Affichage : 1739 vues

Distance : 27km

Objectif : Se dépenser

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

trail de pierrefonds

25/02/07 - 05h20 – sonnerie du réveil : c’est marrant mais ça commence un peu toujours de la même façon… c’est uniquement l’heure qui varie et ce coup ci ça fait un peu tôt pour un dimanche matin…
Après quelques litres d’eau froide sur la figure histoire de bien réaliser que j’ai vraiment quitté mon lit douillet avec ma copine dedans, tout ça pour aller courir dans le froid pendant une durée indéterminée et en plus à plus d’une heure de voiture de chez moi… Après re-des litres d’eau froide, je me décide à ne plus trop y penser et à me dépêcher de partir sous peine de perdre toute forme de motivation…

06h40 : traversée d’un village au nom indéterminé mais qui a le grand avantage de posséder une boulangerie ouverte, un boulanger fort sympathique et surtout des pains au chocolat chauds qui –même s’ils n’amélioreront pas ma performance matinale- me font passer le goût un peu fade des barres de céréales que j’ai toujours un peu de mal à digérer surtout à cette heure…

07h10 : arrivée à Morienval, village de départ de ce trail de 27km avec 600m de D+. Je cherche désespérément une pancarte d’indication et après quelques demi-tours je tombe sur un grand parking où j’aperçois 3 voitures garées et quelques coureurs en tenue : ça me semble un peu léger sachant qu’on est censé être relativement nombreux au départ (qui doit être donné à 08h), mais bon c’est toujours mieux que rien !
Donc je m’arrête et j’attend tranquillement ma sœur -qui est évidemment de la partie pour cette course- (faut pas déconner quand même, j’allais pas m’enquiller ça tout seul…).
D’ailleurs j’ai cette dernière au téléphone qui me dit qu’elle est sur la route et que normalement des navettes emmenant des coureurs depuis Pierrefonds (ville d’arrivée) doivent faire des allers et retours depuis 6h30… Bon alors pas de navette en vue, mais quelques coureurs supplémentaires m’ont rejoint (enfin ont rejoint le parking, parce que moi je suis resté au chaud dans ma voiture…) donc je décide de ne pas bouger (en plus je suis trop bien allongé dans ma voiture)

07h30 : arrivée de ma sœur, qui elle aussi a eu un peu de mal à trouver. Ce coup ci plus d’erreurs possibles on est une bonne centaine de coureurs et –à priori- quelques organisateurs qui installent une petite sono…


petite grimace matinale d’avant course

08h00 : Alors par la sono, on apprend que c’est la première édition de ce trail et que au lieu des 250 participants prévus, on sera plus de 500 au départ, donc ça va prendre un peu plus de temps et le départ est retardé d’une petite demie –heure.. Qu’à cela ne tienne !! Retour au chaud dans la voiture à observer l’échauffement de tous les participants !!


Je sais pas pour eux, mais moi je suis mieux dedans !!

08h30 : le départ est lancé ! zut je suis en train de refaire mes lacets… c’est pas comme ci ça faisait plus d’une heure que j’aurais pu le faire… rrrr… bon c’est pas grave, de toutes façons on s’est mis dans les derniers et on comptait pas jouer la gagne !!

08h40 : Alors ça fait 10 minutes qu’on est parti et on a du faire 200 mètres sur un chemin tout étroit rempli de boue : ça met en condition…

09h15 : 45 minutes de course et pour la première fois on arrive sur une partie non boueuse… Le chemin est bien balisé, mais pas d’indication de km, donc on est un peu dans le flou, même si j’ai pas l’impression qu’on ait parcouru une très longue distance…


Ça fait du bien quand il y a pas de boue !! En plus il fait presque beau !!

09h30 : première pose pipi (je me suis forcer à attendre l’heure de course, parce qu’en fait j’avais déjà envie au bout de 10 secondes de course… enfin comme d’habitude quoi…)

09h45 : ils se sont vraiment fait plaisir avec le tracé !!! Presque pas de parties plates et quasiment toutes les montées et les descentes se font dans une profondeur de boue assez impressionnante !! (On a l’impression de faire de la raquette dans un mètre de poudreuse…)

Chapeau quand même à l’organisation pour la qualité du balisage, la gentillesse des bénévoles et le nombre de secouristes présents tout le long du parcours et notamment dans les descentes les plus pentues…

Après un peu plus d’une heure et quart de course avec ma sœur, je décide de partir un peu devant, histoire de pousser un peu sur les jambes…

10h30 : Tiens j’ai rien mangé moi !! Pas bien ça… allez quelques petits abricots secs… c’est pas que j’ai faim mais j’ai pas envie de me taper une fringale à 10 bornes de l’arrivée…

Sinon, je suis plutôt content parce que, malgré un entraînement plus que léger, je me sens pas mal du tout et en plus comme je reviens de l’arrière, je passe mon temps à rattraper des coureurs, donc le moral va aussi bien que les jambes !

11h00 : bon alors on est encore loin là ? C’est pas que j’ai les jambes lourdes mais j’aimerais bien savoir s’il me reste plutôt une heure ou plutôt vingt minutes… En même temps, je me plains pas car pour une fois on a dû faire plus de 500 mètres de plat sans boue et le vent a chassé les nuages sombres qui ne nous annonçaient rien de réjouissant..

11h10 : On sort des bois (j’ai l’impression que c’est la première fois depuis le début du parcours, mais je mettrais pas ma main à couper car j’ai passé tout mon temps à regarder mes chaussures pour essayer de pas me casser la gueule dans cette #& ?*$..§ ! de boue…) : miracle on voit le château de Pierrefonds qui est juste à côté !!

Bon bien sûr le tracé nous emmène dans la direction opposée et histoire d’en rajouter une couche on nous annonce une bonne grosse descente avec bien évidemment une bonne grosse montée finale avant la ligne d’arrivée…

11h30 : fectivement la montée finale est bien casse patte et j’ai bien besoin des encouragements de mes parents, ma nièce, ma tante, le copain de ma sœur (jamais eu autant de monde pour m’encourager moi !!) pour terminer en courant après environ 3h de course.

12h et des poussières : quelques tranches de quatre quarts plus loin et après être redescendu dans le village en compagnie de mon père, ma sœur débouche à l’entrée de la ville et je me retape la côte avec elle (ça me réchauffe un peu car je commençais à être gelé…) pour l’aider à en finir en 03h34…

On retiendra au final un tracé plutôt original avec de bons petits raidillons rendus encore plus difficiles par une boue omniprésente, une organisation plutôt bien rôdée pour une première course et une ambiance très chaleureuse digne de l’esprit « trail » !!

Le seul reproche éventuel pourrait être la « non indication » du kilométrage sur le parcours qui est un peu déstabilisant…

En tout cas une course à conseiller à tous pour découvrir une région de l’Oise qui vaut vraiment le détour !!!

1 commentaire

Commentaire de bigout66 posté le 26-02-2007 à 18:14:00

Salut Nicou,
félicitation pour ta course sur un parcours qui à l'air relativement difficile.
Sur les trails l'indication kilométrique ne se pratique pas, en général il n'indique que les derniers kilomètres et encore pas toujours, c'est ça le charme du trail aussi : tu pars mais tu sais pas trop pour combien de temps car tu n'as quasiment aucun repère.
@+ ;-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran