Récit de la course : Off - 6 heures des Marmottons 2007, par taz28

L'auteur : taz28

La course : Off - 6 heures des Marmottons

Date : 11/2/2007

Lieu : Le Bourget Du Lac (Savoie)

Affichage : 2336 vues

Distance : 38km

Objectif : Pas d'objectif

29 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Les 6 h de La Marmotte c'est de la dynamite !!

Aujourd’hui lundi, je marche comme une petite vieille sans canne, les cuisses sont raides, les ampoules sont percées, et mettre un pied devant l’autre me paraît un exploit !!!

Pourtant je ne reviens pas de l’enfer, je reviens juste d’un petit coin de paradis, où les marmottes ne mettent pas forcément des chocolats dans du papier alu, où les marmottes se réveillent bien avant le printemps, où les marmottes ne se dressent pas sur leurs petites pattes pour prévenir d’un éventuel danger !!!

Cette marmotte là, pourtant bien savoyarde, s’amuse à organiser une coursette locale de 6 h en OFF pour tous ses potes, au Bourget du Lac près de Chambéry…Petit brin de folie quand on connaît l’organisation, les tracas administratifs, le dévouement que cela demande.. Mais il n’a même pas peur le bougre, il se lance et ça prend une ampleur démente, 80 coureurs répondent présent !!!
Il était donc hors de question de rater ce rendez vous unique, Domi et moi nous inscrivons, sans aucune réflexion, nous ferons partie de cette belle fête …

J’espère donc pouvoir tout relater, sans rien oublier de ce week-end intense !

Petit flash-back sur ces trois derniers jours :

Vendredi 9 février

Voilà, la date est enfin arrivée, on en parlait, on s’organisait, on chattait, mais cette fois-ci, on y est !
Pourtant, ça démarre pas fort, je me réveille avec une jolie crève, je mouche, j’éternue, j’ai mal à la tête, zut, ça aurait pas pu arriver un autre jour !!!??? Domi m’appelle, il a une gastro…. Oula ça se corse, on serait maudits ?? Mathias s’est tordu la cheville cette semaine…tout va bien….
Bon, allez, on va essayer de faire avec, pas question d’annuler quoique ce soit.

Al 27 (ou Alain pour les intimes…) connu et rencontré sur kikourou arrive chez moi le midi, c’est un normando-écossais-napoléonais de 1,95 m, je ne le loupe pas avec son bonnet de kikoureur orange sur le parking de la mairie !!!! Il mange avec moi, on fait connaissance, il est adorable, on parle sérieux (ça va changer ensuite, je vous rassure !!!), Domi arrive, mal en point, l’estomac en vrac !!! Pour dessert je lui offre un smecTAZ
Un café et on est partis, on prend au passage mon pote Mathias, c’est lui qui va prendre le volant, car Domi va tester la sieste sur la banquette arrière …
En route vers l’Ain (pas hein, n’est ce pas Al-hein ???)
Nono l’escargot, ma copine pour l’instant virtuelle de kikourou, nous a invités gentiment à passer le vendredi soir et le samedi chez elle, c’est un vrai plaisir de la rencontrer enfin !!!
Son mari Phil vient nous chercher à la sortie de l’autoroute, et nous emmène vers le gîte où nous dormirons, une superbe ferme coquette, aux chambres très confortables avec vue sur la piscine découverte (mince, on a oublié les maillots !!!…brrrrr), nous nous installons, et Phil revient nous chercher cette fois avec Nono !!! Oui c’est bien elle, je la reconnais tout de suite, on est super heureuses de se voir enfin !!! Le mythe de Nono du Revermont n’est donc pas une légende, elle existe vraiment, et c’est un vrai bonheur ambulant !!!

Repas du soir entre nous, No nous a gâtés, on se gave, tout est bon, et on en redemande (sauf Domi qui est à la diète !!), on rit, on parle, comme des vieux amis qui se retrouvent !!! Je profite aussi de ces quelques lignes, pour faire un petit clin d’œil à Tanguy et à Camille, les dignes enfants adorables de Nono !!
Retour au gîte pour une nuit de repos méritée.

Samedi 10 février


Petit déjeuner excellent à la table d’hôtes (et quand je dis table, c’est une table de 7 mètres de long !!!!), on retourne ensuite chez Nono, Phil va nous faire une visite guidée dans cette région de l’Ain qu’aucun d’entre nous ne connaît, les panoramas sont superbes, même sous la pluie incessante. Ah qu’il est joli ce Revermont !!!

Gros fous rires dans la voiture avec l’humour époustouflant de Al !!! Ceux qui l’ont côtoyé durant ce week-end sauront de quoi je parle !!!
Repas de fête le midi, superbement préparée par notre hôtesse de choc, heureusement que l’on va éliminer tout ça le lendemain !!!!
Un zeste de rugby devant la télé, une petite sieste, et on lève le camp direction Chambéry !!!!
Le temps de poser nos bagages au fasthotel, et nous repartons aussi vite chez Pépone, grosse pizzeria où le rendez vous est fixé avec les ADDM et autres kikoureurs ….

Pépone et les 40 coureurs : grosse ambiance au resto, deux tablées énormes,


les blagues fusent, chacun se cherche, les vannes ne manquent pas, on est un peu bruyants, mais la colonie de grands enfants que nous sommes, se régale …

L’heure est à la séparation, une nuit de sommeil, et nous nous retrouverons pour le grand jour !!!! Vincent, cependant, n’oublie pas de m’arroser de ses désormais célèbres ….confettis !!!! La chambre du fasthotel s’en souvient encore ……

Dimanche 11 février

Je n’ai que peu dormi, l’excitazion sans doute ??
J’ouvre le volet pour découvrir un temps maussade, il pleut, il vente, c’est la fête à la cagouille !!!! On ne pourrait pas décaler juste pour avoir un peu de soleil, Domi a fait sa danse de la pluie et ça a marché !!! grrrrrrrrrr….
On se retrouve tous et toutes au petit déj, Nono pourtant escargot est comme moi : ravie de ce temps L
On est venus pour en baver non ??

Il est largement temps de lever le camp, le départ est à 9 h…
On arrive au technolac, découvrant la zone où le parcours se fera, une zone universitaire et industrielle, pas d’habitations, pas âme qui vive ici le dimanche, quelques corbeaux volent contre le vent ….
Le parking est dans la boue, des flaques d’eau sont nombreuses, les nuages gris et noirs renforcent cette image un peu surréaliste : des coureurs venus de partout, vont donner vie à ce quartier fantôme durant 6 heures….


Je retire mon dossard, Tazounette n°28 ….Les sourires de chacun réchauffent l’atmosphère, pourtant il fait bien froid, le vent surtout est glacial, casquette, bonnet, polaire, coupe vent, j’ai pris tout l’attirail pour ne pas être gelée en courant à 8 de moyenne !!!
Audrey et Thunder sont présents, ainsi que Totote et Golum, ça fait plaisir de les voir ici en fervents supporters !
Marmotte prend son micro, nous donne les dernières consignes, il donne le top départ… Un grand cri de contentement de cette petite populasse non anonyme, et les premières foulées dans la boue sont courues !!!

Je pars à mon allure, entourée de Nono, Domi, Mathias et Al, on devrait tous avoir ce même rythme durant les 6 heures, la première ligne droite nous fait lutter contre le vent, la pluie et le vent réunis ne sont pas là pour nous aider, on discute un peu, on fait nos premiers tours ensemble, en se rassurant, 13 minutes au tour, ça le fait bien…mais très vite, je mets mon mp3, je me coupe du monde extérieur, j’aime cette impression de solitude en étant toutefois très bien entourée !!!

L’ambiance sur le parcours est extraordinaire, on se connaît presque tous et c’est un avantage énorme, le métronome est en route, je sais à peu près qui je vais croiser, et à quel endroit…. Sandrine 74, Nono, Jojo, Anne Cécile, on se sourit, on s’encourage, on se tape dans la main, Confetti, Cagouille, Cloclo, Cédric, Steph, Tonio, Pat et Toto 38 , Franck, Al, Runner 14, Roudai, Bernard le pirate marcheur, même rituel, qui donne du baume au coeur…., Manu extraordinaire, m’encouragera pendant toute ma course, un vrai bonheur !!!

Je n’entends que des « Allez tazounette » « courage Sandrine », ça me motive incroyablement !! Les rapides de cette première moitié de course prennent aussi le temps, pour un petit mot, un petit geste d’encouragement : Sylvain et Bertrand aussi généreux que durant leur épreuve !

Je suis régulière dans mes tours, tout se passe bien, je ne me préoccupe pas trop du chrono, je laisse faire mes jambes…. Et mon moral !!! J’encourage aussi tous ceux que je peux, je sais que mon sourire fait plaisir, alors je le distribue à qui veut bien le prendre !!!
Je ne sais pas depuis combien de temps je cours, je ne veux même pas le savoir, aux ravitos, je ne regarde pas le compte à rebours !!!
Toto en me doublant m’annonce 2 H 35 de course, je n’en reviens pas, je suis bien, les jambes suivent, je n’ai pas encore cogité à quoique ce soit, pourvu que ça dure …

Les boucles se font au rythme des avions qui décollent ou atterrissent sur l’aérodrome tout proche, et nous …Nous sommes une bande de fous furieux à tourner dans cette zone inhabitée, vision qui pourrait paraître un peu apocalyptique pour certains, ou complètement démente pour d’autres, mais pas pour nous, heureux d’en découdre avec ces heures à courir au pied des montagnes si peu enneigées !!!

3 heures de course, premier signal, j’ai mal à l’aine, petite douleur, je décide de m’étirer au prochain arrêt, ça tire un peu, mais rien de grave, j’ai fait 14 tours en 3 h, je suis donc dans mon objectif fixé !!! Je suis alors bien trop optimiste, je calcule, j’espère faire 28 tours, j’ai fait la moitié, il ne me reste donc que l’autre moitié à faire !!! Facile…………

A chaque tour, j’admire mille pattes, sa raclette (décidément produit typique de la région) à la main, il fait cantonnier tout le long du parcours, pour notre plus grand confort, il vide les flaques, étire la boue, cette image me restera !!!

4 h, la fatigue musculaire est là, les jambes sont lourdes, j’ai mal au pied droit, je sens des ampoules me titiller, je décide de marcher durant un tour, la moyenne baisse considérablement, je revois mon objectif à la baisse !!!
Je recours, je ne vois plus Nono, ni Mathias, parfois je me sens seule !!! Domi m’accompagne en m’encourageant comme il peut, mais j’ai mal, je souffre, et je déteste ça !!!
Hémé qui a, comme il dit, pété un câble, m’accompagne à son tour, je n’arrive plus à courir, on fait un tour complet de marche en discutant de tout…Puis Cédric me fera aussi cet honneur, une joie de faire quelques tours avec ces grands messieurs !!!
Anne Cécile me double, en m’encourageant, me rappelant mon premier objectif !!!!
Manu notre rapace savoyard est enfin là, je ne reconnais pas sa ferrari break, mais son sourire me dit quelque chose … adorable, il fera aussi quelques mètres avec nous !!!
Je refais un tour dans la souffrance, mais même marcher me fait mal, je ne voulais pas ressentir ça, il est loin le souvenir de la Gorgue où j’étais bien, sur mon petit nuage, à m’arrêter au gong le la cloche, au bout des 6 heures… !!!
Je suis énervée par mon état pitoyable !!

Il reste une petite heure de course, mais les ampoules me brûlent, je décide de m’arrêter au ravitaillement sur le banc, et de voir ce qui se passe sous mon pied !!! Nono et Totote sont à la table de comptage, Pat 71 et Momo sont là aussi, et découvrent en même temps que moi les dégâts (pas des zoos) Grosse surprise, je n’ai jamais connu ça, j’ai le pied droit ampoulé sanguinolent, beurk, pas étonnant que j’aie mal même en marchant !
J’ai fait 21 tours, Domi me motive pour refaire encore deux tours, même en marchant à allure lente, ce serait le top …
Mais je n’ai plus le cœur à l’ouvrage, je voulais faire au moins 45 km, à quoi bon se traîner pour atteindre péniblement le marathon ???
Je jette l’éponge …Tant pis ….L’objectif est loin d’être atteint, mais je ne venais que pour le plaisir … !!!
Je vais me venger en dégustant une crêpe non tazette mais tout aussi excellente !

Je me couvre, et je vais faire le comptage, voir tous les copains continuer de tourner me change les idées, je profite de ce spectacle ahurissant de plus rapides, ou des plus tenaces, je me régale des sourires féminins (merci Poussgirl, Nono, Anne Cécile, Jojo, Sandrine !!!), je découvre avec bonheur mon Mathias perséverant, il a tenu vaille que vaille, il l’a fait son putain de marathon !!! Il a même fait ADDM en faisant 45 km, je suis super fière de lui !!!!

Marmotton annonce le décompte final, plus que quelques minutes, Vincent repart pour son 39e tour, boosté par Hémé qui lui a annoncé qu’ils seraient à égalité !!!! Chacun termine son tour, on compte les derniers, top !!!

6 H 00 C’est terminé !!!

La course est bel et bien finie, on se retrouve tous et toutes dans la petite salle, on en profite pour refaire, non pas le monde, mais les 6 heures, on échange, on rit, on discute, on compatit, j’essaie de voir le plus grand nombre d’entre eux, pas facile avec 80 personnes !!! On se sépare avec émotion de Nono (l’escargot), on se promet de se revoir !!! Je fais un tour de salle, je fais plus ample connaissance avec la charmante Caroline (dite Nono) …
J’irais même à demander à ce charmant Fabien Hobléa qui il est ….Oups la boulette !!! la prochaine fois, promis, je révise le trombinoscope !!!

Je suis debout, tout va bien, mais ma plus belle erreur va être celle de m’asseoir !!! Nous ne sommes plus qu’une dizaine et il va falloir repartir, mais là, grosse déconvenue, j’ai du mal à marcher !!! Le retour à la voiture est fastidieux, là encore, c’est une nouveauté, j’ai vraiment dû avoir un problème pour en être à ce point là !!! J’ai un fou rire de me voir ainsi, mettre un pied devant l’autre n’est plus du tout une évidence !!!!
La douche chaude à l’hôtel n’y changera rien, enfiler mes bottes ou mon pantalon est une aventure en elle même !!!
Mathias est dans le même état que moi, ça me rassure un peu ….

On retourne sur Chambéry pour l’ultime soirée de ce week-end, nous ne sommes plus qu’une quinzaine, les plus récalcitrants à quitter cette belle Savoie !!!! Après avoir raccompagnés les TGVistes, nous partons vers un resto en plein centre ville de Chambéry….Je ne sais pas quelle distance sépare la gare du restaurant, mais avec ma démarche de mamie sans son déambulateur, cela me paraît étrangement long !!!
Nous profitons enfin du restaurant pour poser nos fesses et relaxer les jambes, délicieuse tartiflette pour tout le monde dans un cadre fort sympathique, ça vous retape 12 bonhommes et une demoiselle !!!
Nous dévorons nos plats tels des ogres non repus, mais la soirée tire à sa fin, nous devons nous séparer ici, on se dit aurevoir sur le trottoir, sans mouchoirs, ni trompettes….

Chacun va repartir vers sa destination, nord ou sud, Est ou Ouest, mais chacun avec des souvenirs plein la tête !!!!


Remerciements
Je tiens à remercier avant tout notre Marmotton pour son dévouement
sur cette épreuve (et accueillir ces 80 phénomènes en est une…. !!!)

Mille pattes pour sa précieuse aide sur le parcours,
Les bénévoles présents aux cuisines, au comptage, au ravitaillement,

Un énorme merci à mon escargote préférée et à son adorable mari pour leur accueil dans le Revermont, ce fût exceptionnel !!
A Domi sans qui je ne serais jamais arrivée là !
A tous les participants de cette course pour leur sourire et leur bonne humeur !!

A toutes ces amitiés qui sont nées lors de ce week-end !!!



29 commentaires

Commentaire de Gouzy posté le 13-02-2007 à 21:37:00

Ce 6 heures off, grâce à toi n'est toujours pas fini!!! Comment te remercier?

Et dire que moi je n'ai fait que courir 6 heures!!!

Infiniment merci,

Vincent

Commentaire de Say posté le 13-02-2007 à 21:37:00

Bravo Miss Taz. Un récit plein d'humour et surtout impregné du plaisir que tu as ressenti.
A+

Commentaire de agnès78 posté le 13-02-2007 à 21:40:00

Merci Mdame!
Superbe récit, super photos, super ambiance et quel humour!
Merci pour ces 6 heures courues, grâce à toi, par proccuration!
Bises et à très bientôt
agnès

Commentaire de L'Castor Junior posté le 13-02-2007 à 22:15:00

Ah, l'aérodrome...
Un cousin/copain d'hémé et ostéo ? ;-)))
En tout cas, chapeau mataz pour cette belle séance d'entraînement collectif réalisée dans des conditions difficiles.
J'ai été ravi, une fois de plus, de te retrouver là.
Bizzz !

Commentaire de momoVH3 posté le 13-02-2007 à 22:32:00

Taz, génial ton CR. Grâce à lui, Je viens de repasser dans ma mémoire ce week end sensationnel en votre compagnie. Pour quelqu'un comme moi, c'est génial de cotoyer des personnes si dynamiques, pleines de joie , de bonne humeur et de chaleur.
Soigne bien tes ampoules car elles faisaient au moins 200 watts d'éclairement.
Bises
momoVH3

Commentaire de hemerodrome posté le 13-02-2007 à 22:33:00

Merci tazodrome ;-))
Merci pour ton sourire et ta gaieté permanente.

Zencore zencore.

Bisous

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 13-02-2007 à 22:33:00

Un vrai bonheur de revivre encore la course grâce à ton joli récit !
Un vrai bonheur de t'avoir enfin rencontrée dans la vraie vie !
Un vrai bonheur de m'avoir fait rencontré Domi, Mathias et Alain !
Un vrai bonheur d'avoir essayé de te talonner sur cette boucle !
Merci pour tous ces moments de bonheur, c'est quand qu'on recommence ?!

NoNo_l'escargot_que_du_bonheur !

Commentaire de sylvain61 posté le 13-02-2007 à 22:35:00

Ravi d'avoir fait ta connaissance ! SuperTazounette !!

Commentaire de cloclo posté le 13-02-2007 à 22:45:00

Salut Taz nature,

l'annee prochaine, tu nous les pete, les 50 km, sans crampes ni ampoules.

Mais en fait, on s'en tape, du moment que tu irradie le maximum de courses ou nous participons.

Et accessoirement que tu nous gratifie de quelques crepes :))

Allez, remet toi bien de toutes ces emotions, et a bientot.

Commentaire de cagouille41 posté le 14-02-2007 à 00:33:00

Tu n'as pas seulement brillé par tes ampoules... mais également par ta bonne humeur communicatrice.
Merci de nous faire aimer ces longues lignes droites dans le vent grace à ton sourire, et bravo pour ce récit qui fait remonter plein de bons souvenirs.
A bientôt.

Jean-louis

Commentaire de raideur69 posté le 14-02-2007 à 00:48:00

Bravo!taz28,bravo pour ta course et bonne continuation.

Commentaire de patate posté le 14-02-2007 à 07:14:00

Sandrine
Que de souvenirs, que de rencontres si bien raccontés dans ce CR comme tu sais si bien les faire
Merci pour ton sourire, ta bonne humeur et ta gentillesse
Noel et tite patate

Commentaire de rapace74 posté le 14-02-2007 à 07:27:00

bravo pour taz perf aux 6h et tres heureux de t'avoir enfin rencontré
a tres bientôt
manu

Commentaire de _azerty posté le 14-02-2007 à 07:32:00

Merci Ma Grande
Et bravo pour ta gestion de course.
Tu es en progrès, c'est certain.

Mais l'essentiel est surement de continuer à afficher ce sourire permanent et de partager tous ces bons moments.

Encore un foutu WE passé bien trop vite

Commentaire de Kiki14 posté le 14-02-2007 à 09:52:00

Bravo taz28

merci pour le grand récit à la hauteur du défi que tu t'étais lancé....ah si y'avaient pas eu ces horribles ampoules ...sûr que tu les auraient eu ces 6 heures ....mais bon les heures partagé avec tous ces kikoureurs et les autres valent certainement triple ..
alors merci de nous les avoir fait vivre...
et bravo bravo bravo........

Commentaire de Souris posté le 14-02-2007 à 11:22:00

Bravo à toi Miss

Je crois qu'il fallait une bonne dose d'amitié, de sourires, de rencontres, de partages, de rires et d'émotions pour compenser ce fichu temps... et pour que ces moments restent pour de bons dans vos têtes et vos coeurs!!

Bises

Commentaire de Papy posté le 14-02-2007 à 11:35:00

CR très sympa et très vivant...
Je m'associe dans les remerciements au Marmotton.
A bientôt...

Commentaire de Zeb posté le 14-02-2007 à 12:05:00

haaaaaaa, que j'aurais bien aimé tourner avec vous.....
Bravo Taz, un CR comme je les aime comme d'habitude, et félicitation pour ta performanance.

Commentaire de eric41 posté le 14-02-2007 à 12:39:00

Trop beau ton CR Sandrine,à regretter ce merveilleux week-end.
Bises et bonne récup.

Commentaire de joy posté le 14-02-2007 à 15:26:00

B R A V O T A Z O U N E T T E !!!

Commentaire de eric14 posté le 14-02-2007 à 19:10:00

salut sandrine
enorme regret ne n'avoir pus participer au 6h de marmotte mais avec mon depart en vacances demain, je ne pouvais pas cummuler les congees.Je vais voir pour programmer 2008.J'AI LOUPE UNE MEGA COURSE,MERCI DE ME LE RAPPELER A CHAQUES CR
bisous sandrine
eric

Commentaire de runner14 posté le 15-02-2007 à 19:59:00

SALUT Taz!Félicitations pour ton 6h OFF et ton récit dès plus chaleureux qui présente très bien l'état d'esprit de cet événement organisé par nôtre Marmotton et qui nous as laissés à tous de formidable souvenirs .très heureux d'avoir fait ta connaissance lors de ce Week-kend sportif.Ta simplicité et ton courage sportif t'honores et je suis sûr que ton prochain ultra te feras encore progresser!

Commentaire de totote01 posté le 15-02-2007 à 21:23:00

bravo taz pour ta course, j'ai vu l'état de tes pieds et c'était pas bien joli...
j'espère qu'on aura d'autres occasions de se retouver sur une course.
bises, michèle.

Commentaire de l'ourson posté le 16-02-2007 à 23:51:00

Bravoo Taz ! Quel pied ce w-e j'ai l'impression... Keskeujoré-émé-être-là!!! Soigne toi bien et reviens vite nous raconter de nouveaux zéxploits ;-)

Commentaire de al27 posté le 17-02-2007 à 17:28:00

Merci pour tout ces moments de bonheur. C'est un véritable plaisir de courir avec toi et ta bande,
L'année prochaine tu pétraz ton score
Bisous et à très bientôt j'espère.
Al27

Commentaire de béné38 posté le 20-02-2007 à 16:48:00

Bravo Taz pour ce beau récit et pour la persévérance malgré le temps maussade...
Bizaplus
Béné38

Commentaire de jojo57 posté le 21-02-2007 à 17:02:00

Merci Taz pour ce CR de bonheur ( enfin sans les ampoules ! ) . Encore un week-end passé trop vite mais les CR le font revivre autant de fois
Bonne récup pour les pieds ( et le reste ), bises et à une autre fois

Commentaire de LtBlueb posté le 23-02-2007 à 23:20:00

ben moi je dis chapeau pour tout, ton récit, ta bonne humeur (légendaire), ta course , c'est dommage il n'a pas manqué grand chose, les photos
j'ai loupé les 6h off une fois de plus : et bien grâce à ton récit j'ai un peu l'impression de me ratrapper aujourd'hui ;-)

L'Blueb

Commentaire de mathias;o) posté le 26-02-2007 à 17:52:00

Heureusement que j'ai dis "oui" à ses 6heures.
Sinon, je n'aurais peut etre jamais fait une course aussi longue.

J'adore partager des supers moments avec toi mais aussi Domi.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran