Récit de la course : Trail Blanch' Font Romeu - 23 km 2007, par Kozo

L'auteur : Kozo

La course : Trail Blanch' Font Romeu - 23 km

Date : 21/1/2007

Lieu : Font Romeu Odeillo Via (Pyrénées-Orientales)

Affichage : 2702 vues

Distance : 23km

Matos : chaussures trail ADIDAS neuves, camel back, pantalon running, tee shirt et veste mi-saison.

Objectif : Se défoncer

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trail blanch: dur dur!!!

Debout 4 heures, pire que l'armée!!!

Départ 4h30 avec Jean-Luc, on va chercher Henri et Véro, tout le monde est en forme.

Personne sur la route, il semble que la météo soit OK mais il ne fait pas trop froid: 1 à 3 °C vers les gorges St Georges. Arrivée sans Pb, retrait des dossards, petit déj sympa et petit échauffement (déjà 7h50 et départ prévu à 8h...), heureusement le départ est retardé d'au moins 30mn ce qui nous permet de nous échauffer un peu plus.


Top départ: mes potes du TCP partent derrière (mauvaise option d'après Véro qui se fera bloquer dans des bouchons), je suis devant et j'accélère pour être près du groupe de tête, et c'est parti pour 11Km de montée (1830m à 2200m), tout le monde est là, les petits du 11Km (je blague...), les fondus du 51Km (Claude et sa femme) et les sages du 23Km dont le TCP fait partie.

Coup de théatre au Km 10, passage sous les branches d'un pin et là je me colle une méga branche en pleine poire, je me passe la main et horreur, je pisse le sang!!!

Les autres coureurs me dépassent (même Claude qui m'envoie un "allez Franck" sans se douter de mon désarroi!!!) Après qq mn, je n'ai plus l'air de saigner et je repars à l'abordage en me disant que je n'ai que des égratinures.

Km 11, après le pointage et la séparation des coureurs, je suis un groupe et là, gros plantage: nous descendons une super piste de ski jusqu'à croiser des coureurs!! que se passe t'il? Eh oui, on s'est planté, il faut remonter sur 500m, tous ces efforts ruinés! Coup dur pour le moral, en plus le parcours devient de + en + difficile et cassegueule, (et Claude me double encore une fois!! il me regarde bizarrement: apparemment la branche m'a bien marqué...) d'ailleurs je ne tarde pas à chuter sur une plaque de verglas dans les caillasses: mon gant est arraché, il manque on bon morceau de peau à ma paume et mon coude...

Autre problème, le camel back: impossible de boire, on dirait qu'il est bouché, tout ce que j'arrive à faire est de perdre mon souffle mais pas une goutte ne sort de ce maudit tuyau!!!Grrr!


Enfin, on arrive en bas, je suppose que les chutes ont été nombreuses (ça se confirmera après la course sur les tables de massage, certains sont vraiment abîmés!! Véro est aussi tombée).

La remontée à 2200m au Km 19 est très dure, la piste est verglassée, impossible de courir, je me dis que j'ai bien fait de ne pas faire le 51Km... Je pense aussi à ce moment là à Jean-Yannis qui me parle souvent du grand raid de La Réunion... mission impossible!! J'ai déjà un mal fou avec 23Km!


Ouf, dernière descente, ma montre indique 22, 23, 24Km: mais ou est l'arrivée!!! je commence à avoir des crampes aux mollets et à la cuisse gauche, la douleur à la cheville commence à se faire sentir (ben quoi, je me suis fait une petite entorse cheville dimanche dernier lors de l'entrainement TCP et je n'ai pas couru depuis.).

Enfin, derniére accélération avant l'arrivée au sprint malgré les mollets crampés, je passe la ligne le 1er, impossible de stopper pour pointer, les 2 que je viens de dépasser pointent avant moi et me doublent, pas cool: encore un effort ruiné, tant pis, je suis trop cuit, il faut que je m'allonge... Ah, que c'est bon quand ça s'arrête!!!


Petite douche, j'ai pas ma serviette ni mes vêtements: m'en fous!! le massage est extra, j'ai souffert mais je suis content, je me demande si tous ces gens autour de moi ne sont pas barges (moi y compris!), se lever à 4h du mat, payer 25 euros, tout ça pour en baver, c'est très fort... Mais, on recommencera et on en gardera un super souvenir!


Ah oui, j'ai fini par trouver une glace, ouaouh, j'ai une de ces balffres, on dirait Riberi, je comprends ces regards étranges..


On va se refaire une santé à table, encore 2 heures de route et, réconfort final, un petit rhum chez Véro. Ce fut vraiment une bonne journée!!!

3 commentaires

Commentaire de bigout66 posté le 24-01-2007 à 15:54:00

Salut Kozo,
j'ai également participé au 23km que j'ai bouclé en 3h15 et ton récit m'a bien fait rire car j'ai eu l'impression de revivre ma course (chute, erreur de balisage avec la descente et la remontée) sauf que mon visage a été épargné :-)
C'est vrai que le balisage était un peu limite mais bon c'est aussi ca le trail.
Dommage que tu n'ai pas annoncé ta participation dans les kivaous on aurait pu taper la causette.
@+ ;-)

Commentaire de agnès78 posté le 25-01-2007 à 07:27:00

Merci pour ce beau CR plein d'humour...
Et bravo pour la course... et les belles chutes!
A bientot sur un trail

agnès

Commentaire de Chapi-Chapo posté le 26-01-2007 à 23:47:00

Double salto arrière suivi d'un triple piqué sur la glace ! Bon, on se calme et on le prend cool ce trail, c'est pas la peine d'arriver en morceaux.
Le circuit et le point de vue est magnifique, faut dire qu'à mon allure j'ai le temps de l'admirer et même de prendre des photos.
Quant au balisage... j'ai failli arriver en Espagne. Enfin on s'est bien marré à courrir au milieu des pistes avec les skieurs qui se demandaient ce qu'on foutait là.
Au final il me manque deux pointages donc pas de classement comme 95 autres coureurs, normal mais pour la participation, ils auraient quand même pu nous faire figurer dans la rubrique "coureurs non classés" ou "perdus dans la nature" ou "encore en train de courrir"...
Bon ça sera pour la prochaine fois, il y aura 4 mètres de neige et j'aurai une bonne excuse pour le prendre encore aussi cool.
Bravo à tous les participants et à leurs morceaux qu'ils soient ou non classés.
Signé : Un du TCP

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran