Récit de la course : Raid 28 2007, par nicnic38

L'auteur : nicnic38

La course : Raid 28

Date : 13/1/2007

Lieu : Bures Sur Yvette (Essonne)

Affichage : 2055 vues

Distance : 85km

Objectif : Pas d'objectif

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

RAID 28 : l'ultra à portée de boussole

GENESE
Après la Sainté-Lyon et une saison de course à pied qui a commencée en septembre, il aurait été dommage de ne pas trouver un truc à se mettre sous la dent en janvier… Me baladant sur le forum de Kikourou, Un mec Karlieb cherche des gens pour un raid en équipe de 5ou 6 personnes. Tiens tiens… Avec de l’orientation, j’avais lu sur UFO un compte rendu ce l’épreuve de l’année dernière, qui m’avait mis l’eau à la bouche… Ni une ni deux… Sans trop réfléchir, sans doute sous l’effet euphorisant de mon dernier Ultra je signe…

MAIS QUI EST QUI
Le plein de coéquipier est fait assez rapidement : Notre capitaine Karlieb (Jérôme), Philippe (Phil) , Zeb (Seb), et Olivier… Faut dire que sur Kikourou, y a beaucoup de monde… Le problème à ce moment est de trouver une féminine… Pas simple, finalement par l’intermédiaire du forum des UFOs, on trouvera une coureuse de poche May Yen alias «Sushimaki».
Et voilà l’équipe est montée… son nom KIKOUROU, original non??

IRA, IRA PAS
Nous sommes avant les fêtes…deux grosses semaines de prépa sont en vue… J’achève ces deux semaines avec une bonne douleur sous la voûte plantaire…Qui passe en courant mais le matin est tout de même bien douloureuse… 2 visites chez le doc, une radio, une écho et une séance de kiné me permette d’être un peu rassuré… Pas de fracture de fatigue ni de névrome de Morton… Juste une aponévrosite… quand même… Pour le doc et le kiné, je peux y aller mais je devrai stopper en cas de douleur… ça me rassure un peu… Je ne veux pas laisser tomber mes coéquipiers avant de les avoir connus… Je suis donc sous anti-inflammatoire depuis une semaine le jour de la course… La séance chez le kiné la veille m’a fait oublier la gène persistante sous le pied.. trop fort ce kiné !!
Est ce une connerie ou pas ??? Bonne question… J’en ai d’autres du genre, courir en équipe avec des « inconnus » sur une course aussi exigeante. Est-ce que je serai à la hauteur pour l’orientation (ah oui c’est moi qui m’y colle… je me voyais plutôt comme renifleur de balises au départ) ? Enfin le doute est là… Quelques indications permettent d’espérer de bonnes choses : on sens dans les nombreux échanges de emails une envie de bien faire… La mise en commun des expériences fut bénéfique pour tous dans la préparation du matos.

THE RACE
Parties de Bures (91) à 22 heures, 51 équipes doivent tracer leur chemin avec carte et boussole sur 67 km (théoriques) jusqu’à Epernon (28) en cherchant 61 balises vertes (faciles) et 46 balises bleues (difficiles "optionneles") avec 14 points de Contrôles obligatoires (PC), passant cette année au nord de Rambouillet, rusant avec les chemins et traversant des rus pour arriver après moins de 18 heures de progression en autosuffisance ; cinq personnes dont au moins une femme qui courent ensemble pour arriver ensemble, c’est la force d’une équipe

THE D DAY
Je passe le voyage en TGV. Me voila donc chez May qui arrive en même temps que moi chez elle… On dira qu’elle est un peu à la bourre… Et stresse pas mal… j’essaie de la rassurer… pas sur que ça aie marché… Mais bon, elle me dit que c’est toujours comme ça avant la course alors… Tout va bien. Nous partons donc en Métro pour déjeuner chez le Captain en compagnie de Zeb… Le repas est tranquille, nous faisons connaissance… Le courant passe bien… Il faut déjà partir pour notre rendez-vous chez Olivier qui habite à 15 minutes du départ. Sur le chemin, on sort au mauvais endroit… et le flèchage est assez médiocre dans le coin… du coup nous sommes « obligé » de faire une manœuvre douteuse… :maboul: Immédiatement réprimandé par une voiture de police placée stratégiquement… M… Pas sympa la marée chaussée… mais finalement l’ardoise ne sera pas lourde… ça commence très fort… Le bon point c’est qu’elle nous remette sur la bonne voie. Nous arrivons finalement chez Olivier qui nous accueille chez lui pour l’après midi… Jérôme ne tardera pas trop, ira rejoindre Phil pour s’occuper des voitures (en en laissant une a l’arrivée… c’est mieux pour rentrer). Pour ma part, j’espérai bien faire une petite sieste mais la discussion avec des passionnés n’est pas propice à cette activité… Nous passons donc l’AM à discuter… de quoi ? May de son côté se fait une petite sieste tranquille.
Vers 17h30 Phil et Jérôme reviennent… On va pouvoir manger !!! A noter que Phil c’est fait contrôler par la douane volante… et a eut le droit à la totale !! Cette équipe porte la poisse ou quoi ??
On continue à faire connaissance… La tactique est de nouveau discutée : recherche de toutes les balises obligatoires (vertes) et quelques balises bleues à l’occasion. Tactique basique mais qui ne nous laissera pas trop le temps de roupiller pendant la nuit. Le temps passe vite… Merci Olivier pour le carburant des heures à venir… Malheureusement, Olivier est blessé au pied et a dû déclarer forfait… On voit bien dans ses paroles que ça le démange énormément… Il est plus raisonnable que moi… ou, plutôt plus blessé…

Bon c’est pas tout mais il parait qu’on coure ce soir… je serait bien resté à papoter un peu encore… Olivier à encore la gentillesse de nous accompagné, en prenant quelques raccourcis maison, jusqu’au départ puis nous laissera la mort dans l’âme…

Nous y sommes, nous rentrons dans petit gymnase a moitié plein… Une ruche où tout le monde va et viens… On essaie de repérer les Kikourous et les autres connaissances… C’est vraiment un bon moment de discuter avec les forumeurs… Les formalités administratives et la photo souvenir faite, il reste a peaufiner la sac… ça s’active… un peu de Gato Energétique… poire nougatine c’est vraiment bon !! La ruche se remplie encore et est maintenant complètement pleine… Nous sommes 52 équipes à prendre le départ plus des bénévoles, les amis et les familles… la tension monte…Les rôles ont été répartis : Jérôme est le capitaine du bateau et co-orienteur, Phil et Zeb seront les « renifleurs de balises », May s’occupera des description de poste et des instants boisson et alimentation, pour ma part j’aurai la boussole et la carte… Glurps !
21h55 les équipes sortent et les Capitaines restent pour récupérer les instructions qui permettront d’accéder au roadbook.

GO GO GO!
Pas le temps de cogiter… les capitaines sortent avec une carte nous indiquant l’emplacement des roadbooks… Comme dirait l’autre « j’ai du mal a rentrer dans la carte » ça fait pro mais ça veut juste dire que tu sais pas ou t’es ni ou tu vas… Une vraie volée de moineaux… j’arrive quand même à orienter la carte et de toutes façon tout le monde part dans le même sens alors suivons les… Mouais… je suis quand même pas serein à ce moment, mais finalement nous arrivons rapidement à un tunnel où un sésame nocturne nous attend. Allez, ne perdons pas de temps. Un jeu de carte nous a été donné ainsi que les définitions de la position de chaque balise. Nous devons reporter les balises sur la carte. Il y a 61 balises vertes et 46 balises bleues ainsi que 14 Postes de Contrôle et deux barrières horaires… Nous reportons les balise jusqu’au PC 4… Déjà 20 minutes d’écoulées… La première balise est au bout du pont droit devant nous… Banzaï! Arrivée sur zone un amas de raiders nous empêchent de voir la premier balise… Phil est déjà descendu sous le pont pour la trouver… Puis elle apparaît quand certains groupes s’en vont… vite il faut rappeler Phil qui est tout en bas… ça commence mal… Voilà c’est fait la première balise est poinçonnée… on zappe les deux suivantes car optionnelles et filons à la seconde verte… « Coudrées. Angle du bois 430m à l’Ouest du gymnase de départ »… facile ! On y va directement. Je pense que c’est a ce moment là que mes camarades ont vraiment eut toute confiance dans ma capacité a les mener au bout du voyage. Pfff… Faut que ça dure… La première tentative de tirer tout droit se passe plutôt bien nous finissons tout de même 200m en dessous du PC2… En ce début de course, j’ai l’impression que le temps tourne au ralentit… et plus j’y pense plus les détails reviennent, la grosse côte le long d’un grillage pour aller chercher une balise au fond d’une dépression…, la balise 11 découverte en jardinant pour trouver la balise 12… Le Bois de Vaugien où la balise est difficile à trouver… La coquine c’est mise de profil et mon assurance (faut bien qu’il croit que je sais ce que je fais…) font retourner Phil et Zeb sur les lieux du crime… Bingo ! A Saint Remy de Cheuvreuse, beau plantage de ma part…On se tape une belle côte… pour le plaisir… même pas moyen de retomber sur ces pattes : demi-tour… L’équipe reste solidaire et ne pipe mot… Va falloir faire mieux, d’autant qu’on avait vu passer une autre équipe au bon endroit…On galère ensuite un peu pour la balise suivante… Heureusement, on n’est pas les seuls… Jusqu'au PC 4 tout commence à bien marcher…Les balises s’enchaînent, c'est bon pour le moral… L’équipe fonctionne bien, l’ambiance est bonne… A l’approche des balises je harangue Phil pour qu’il nous déniche les balises « Cherche, mon Phil cherche !! »… Nous profitons de cet arrêt pour reporter les balises suivantes… Tout le monde en profite pour manger un bout et bien s’hydrater… Le temps passe vite… par contre au niveau kilométrage c’est pas folichon… Grosso modo on tourne à 5 km/h… c’est le tarif en course de CO pourtant on a pas chaumé… Mais mes errements y sont pour quelques choses…
PC 5 tout va bien…Zeb a une douleur au genou qui commence à l’handicaper… Je suis bien content de pouvoir lui filer mes Dolipranes…

TOUS A LA FLOTTE
Sur la carte, on va devoir se mouiller les pieds… C’est ça le raid 28… se tremper les pieds pour le plaisir en Janvier…pas de soucis… Tout le monde traverse sous le regard des photographes savamment placés. Nous ne ferons pas la partie CO des Vaulx de Cernay… Les balises bleues… on verra plus tard… Pour l’instant notre objectif est de passé la première barrière horaire en prenant toutes les balises vertes. Un report de balise erroné, nous fait jardiner dans les marais… May en profite pour se rafraîchir les idées… pour récupérer un chemin je tente de coupé par les marais… je m’enfonce jusqu’au genou… :affraid: Bon ben là je crois qu’on va reprendre la route… merci Phil du coup de main… sinon j’y passais la nuit… Tout content d’avoir ressorti ma chaussure du marais nous reprenons la route… 1 balise de loupée…En fait, la balise était de l’autre côté du Ru des Vaux… Au PC 7 nous tentons le mémo de Damodile… On regarde pendant 28 secondes une carte à petite échelle où sont situées les balises. Ensuite à nous d’aller les chercher… sur les 6 possibles nous on repositionnons 3… et n’en trouvons qu’une : la première… Bon ben c’est toujours une bleue de plus…C’est pas le tout, faut trouver le PC 8 maintenant… Y a qu’a aller se caller sur la voie ferrée et remonter… et hop ! Nous arrivons pile poil sur site… par un chemin pas très orthodoxe… Efficacité ! Les photos des repérages à ce niveau montraient une flaque… Aujourd’hui nous avons de l’eau jusqu’au genoux… et elle est bien fraîche… Pas le choix la balise est au milieu et le suite est de l’autre côté… Pas de soucis pour l’Equipe Kikourou, au sortir de la flaque nous ne nous faisons pas prier pour courir... Après le PC 9, nous sommes désormais en forêt de Rambouillet. J’ai du mal à rerentrer dans la carte… mdr… …mais en taillant un peu à gauche on arrive sur le bon sentier et c’est reparti…

LE JOUR C'EST LEVE
Le jour commence à se lever et il commence vraiment à faire froid, parti avec un t-shirt à manche courte et un t-shirt à manches longues, j’ai maintenant besoin d’un coupe vent et de mes gants… :froid: Pourvu que le soleil ne traîne pas trop…le froid plus l’humidité ont un peu reveillé ma voûte plantaire… j'ai beau être matinal, j'ai mal... Doliprane mon amour… Plus rien jusqu’au bout !
A ce moment, nous sommes 3-4 équipes et une spéciale Azimut de 4 balises bleues nous tend les bras… Il y a qu’a suivre la première équipe et se déployer pour trouver la première… ça fait un peu rapace, mais ça se fait bien en CO… Avec Phil, nous partons avec les autres équipes alors que les 3 autres nous attendent… Nous trouvons la première et enchainons sur la seconde…on participe… Sur ce coup, on aurait tous y aller, à plusieurs équipes, les balises sont plus vite trouvées… Mais bon, c’était pas notre tactique… encore des balises pour l’an prochain...
PC 10 puis PC 11... ça gaze, nous reportons les dernières balises… May est aux petits soins… Son pain d’épices est un délice… Repartons vite, je commence sévèrement à cailler…Je suis très las à ce moment et est content que Karlieb se propose d’orienter… les deux premières balises sont simples et devraient le mettre en confiance… Je ne sais pas l’heure qu’il est mais j’ai l’impression d’avoir passé la nuit sur une carte de CO… ;) Nous voilà reparti… ça fait du bien de profiter un peu du paysage…La forêt est superbe le sous-bois est très clair et les fûts s’élancent vers le ciel… J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à ce moment… Il se débrouille pas mal le cap’tain… je peux vraiment me relâcher… On sent maintenant la fatigue sur nos épaules… mais ça papote encore et chacun à notre tour par couple nous allons chercher des balises au gré des coups de moins bien… Nous voilà au PC 12 dernière barrière horaire… Nous finirons cette aventure c’est sûr maintenant…Il reste à peine 14 km pour rallier l’arrivée…Rétrospectivement, nous aurions du sans doute faire les balises bleues 90 à 93… on avait le temps… On ira les chercher l’année prochaine !!!
La fin est plutôt fastidieuse… chacun à son tour, nous aurons notre coup de barre…Seule May semble bien… Elle a pas mal souffert du froid durant la nuit heureusement mon bonnet Kikourou l’a aidée à tenir le coup… « Le bonnet Kikourou, il vous aide à tenir le coup » avec ce slogan, Mathias, on va en vendre des bonnets !!!…
Maintenant notre petite Sushimaki est réchauffée et va pouvoir courir à son allure… Pfff, elle nous aura bien boosté jusqu’au bout… Impressionnant !

THIS IS THE END
La fin est d’autant plus longue que les balises sont moins nombreuses…Aux Hautes Bruyères nous recherchons en vain la balise… Nous sommes pourtant donner du mal…Phil a poursuivi… Il ne dit rien mais l’ampoule qu’il a à son orteil droit le fait souffrir…Encore 2 balises… 1 nouveau plantage… bizarre j’ai repris la carte… Nous sommes tous bien fatigué a l’entrée dans Epernon, Zeb monte cherche la dernière balise une spéciale à retrouver sur photo… Allez zou on rentre… L’arrivée sera des plus original… nous arrivons en sens inverse de l’arche… Si c’est pas de l’orientation je m’y connaît pas… Nous y voilà… nous franchissons la ligne main dans la main… Les inconnus du matin sont désormais des frères et soeurs d’armes…Quelle équipe !

Pour conclure… j’ai vraiment l’impression de ne jamais être vraiment rentré dans la carte… Cela ne nous a pas empêché d’avancer… Y a vraiment encore du boulot pour l’orientation. En tout cas mes coéquipiers ont été très compréhensifs… Merci à eux.

Annoncer pour 66.8km, nous auront sans doute fait pas loin de 85 km…en 17h03... avec les bonifications et les malus (on a raté 3 balises) le temps compensé est 15h03... Nous finissons 27ieme sur 51...Pas mal pour des néophytes

Une expérience unique dans le monde de la Course à Pied.

Spéciale dédicace à Taz28 pour sa gentillesse tout au long du WE… et son petit pastis à l’arrivée!

7 commentaires

Commentaire de L'Castor Junior posté le 21-01-2007 à 23:33:00

J'aime bien le slogan pour les bonnets Kikouroù !
En plus, l'an prochain, ils serviront peut-être tout du long ;-))
En tout cas, une fois de plus, félicitations pour cette performance d'équipe plus qu'honorable pour des gens qui se connaissaient à peine.
Merci pour ce CR et pour avoir porté bien haut les couleurs de Kikouroù tout au long de la course ;)
A bientôt Nico !

Commentaire de gdraid posté le 22-01-2007 à 08:43:00

Bravo nicnic38 !
Du début à la fin, ton récit, c'est l'Aventure avec un grand "A".
De l'inconnu, du risque, du mental, des capacités physiques et intellectuelles au dessus de la normale, du sacrifice permanent au profit de l'Equipe.
En outre tu expliques si bien les règles et difficultés de ce redoutable Raid28 !
Merci, je sais désormais pourquoi cette course est au dessus de mes forces pour 2008. ;)

Commentaire de Zeb posté le 22-01-2007 à 10:21:00

Merci à toi, Nic, pour avoir mené l'équipe à bon port et pour ta bonne humeur...

j'espére que l'on se reverra à St Nazaire en mars, et surtout que l'on remette le couvert l'an prochain......à la recherche des balises bleues !

Zeb

Commentaire de may posté le 22-01-2007 à 17:30:00

tu es un AS de l'orientation Nico!!!
merci à toi d'avoir accepté de nous guider tout au long de ce raid, et d'avoir été très très patient alors que je stressais comme une cinglée...
Bise
May

Commentaire de Karllieb posté le 22-01-2007 à 18:45:00

Je dirai même plus mon cher Nico : bravo. Parce que si tu n'es pas rentré dans la carte, et bien ça ne s'est pas vu ! Ceci dit, orienter sur une carte au 1/25000 n'est pas des plus faciles. Sans compter que tu as toujours gardé un peu d'attention pour lâcher une vanne er rester attentif l'équipe. Tu pourrais faire capitaine une prochaine fois, non ? Quand à moi, je me mettrai bien à l'orientation. Faut que j'en cause à Cédric et Domi... Et encore merci pour le Gatôsport.

Karllieb-capitaine-content

Commentaire de taz28 posté le 23-01-2007 à 21:55:00

NicNic,
Tous ces récits qui nous replongent dans cette superbe aventure, merci merci pour ta gentillesse et ton grand sourire généreux !!
Je reviendrai vous encourager, ce fût un réél plaisir !!
Bisous

Commentaire de LtBlueb posté le 29-01-2007 à 22:17:00

Nicnic, Content d'avoir fait ta connaissance même furtivement ! Et à un de ces 4 sur nos chemins dauphinois.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran