Récit de la course : Les Templiers 2006, par goonif37

L'auteur : goonif37

La course : Les Templiers

Date : 29/10/2006

Lieu : Nant (Aveyron)

Affichage : 2676 vues

Distance : 66km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Les Templiers 2006

J’ai fait de ces templiers l’objectif majeur de ma saison. 3 mois d’entraînement pour tenter de prendre du plaisir sans trop souffrir. Je suis parti avec 2 autres fadas Eric (marathonien) et Dominique (raideur nature) et une accompagnatrice de Charme en la personne d’Elizabeth. Nous sommes arrivés à Nant le samedi dans l’après-midi, peu après le départ de la templière - Retrait des dossards - départ de la Puma Trail avec cette musique d’Era qui déjà me donne la chair de poule - visite du salon. Rencontre avec Philippe Delachenal, grand voyageur et coureur devant l’éternel qui a fait le tour du monde en 380 jours avec toute sa petite famille, il en a d’ailleurs fait un livre « Dimanche, nous partirons » que je vous conseille. Puis direction Trèves où nous créchons Samedi et Dimanche, la région semble vraiment très belle, vivement demain. Le repas du soir fut des plus copieux, avec charcuterie régionale, tomates aux anchois, pâtes à gogo, saucisses, escalopes, fromages et dessert, tout cela accompagné d’un bon petit rouge de la région. Dernière vérification des sacs et zou au pieu, demain dimanche nous aussi nous partirons.

3h30 – réveil – douche – Eric me semble légèrement stressé, lui, adepte du marathon, semble appréhender cette première approche du trail longue distance et du dénivelé. Dominique quant à lui semble très serein et pressé d’en découdre. Pour ma part tout va bien, bonne petite nuit. Le petit déj’ a lieu dans la joie et la bonne humeur bien que l’excitation monte petit à petit. Sur la ligne de départ nous rejoignons les coureurs d’Avoine (petit bled du côté de Chinon), nous voilà donc un petit groupe d’environ 14 personnes. Après le rituel des photos de départ nous voilà fin prêt.

5h30 – départ – musique d’Era qui m’hérisse les poils, les feux de bengale – première grosse émotion de la journée avec cette impression d’être au bon endroit au bon moment. Ce départ me rappelle celui de la diagonale des fous un an plus tôt. Les premiers km se passent bien, la route est suffisamment large pour me permettre de remonter légèrement. Les premières difficultés apparaissent alors, première côte assez pentue, nous voici dans le vif du sujet, la journée sera sans doute longue. Le jour se lève rapidement, le ravitaillement de Sauclières me semble suffisamment proche tout compte fait. Je me sens bien, une petite bouteille d’eau et on repart, l’ambiance est très sympa. Les gens s’embrassent, se saluent, ambiance très familiale pour une course de cette envergure. Sur l’ancienne voie de chemin de fer je tape la discute avec un gars rencontré au trail de guerlédan, breton de surcroît tout comme moi. Alors on s’encourage forçément. A guerlédan il avait le t-shirt du finisher UTMB 2005 et le voici avec celui de 2006, impressionnant. Il me dit qu’il a déjà fait les templiers et que le plus beau reste à venir. Je repars serein, tout va toujours très bien. La montée vers le St guiral se passe bien ainsi que la descente qui suit. Au Ravito de la Dourbies on me dit que je suis environ 500ème, j’en profite pour prendre du coca, des mini sandwichs à la vache qui rit, je remplie ma poche d’eau et fait quelques étirements. Je redoute énormément les crampes, bien que je boive régulièrement, alors quand je peux je m’étire. La montée suivante se passe encore très bien, je double toujours, profitons-en tant qu’on peut encore le faire. La descente sur Trèves bien que assez technique et pendue est vraiment excellente. Le passage de Trèves avec énormément de monde et d’encouragements, me voici maintenant dans les 400. Il faut tenir plus que 20 km, nouvelle séance d’étirements et le rituel traditionnel : coca, vache qui rit et remplissage poche à eau. Et ça repart fort dans la côte…j’aperçois Sandrine Béranger, qui gagna la diagonale en 2005, rien que ça, elle ne doit pas être au mieux. Au dernier ravito me voilà dans les 300, je ne m’attarde pas trop, certains annoncent 9 km d’autres 12, nouvel séance d’étirement et roule ma poule. Je repars doucement, je redoute évidemment le Roc Nantais. Les comptes-rendus lus avant le départ ont appris à m’en méfier. Et là, je croise Mr Delebarre qui se promène tranquillement avec sa fille sur les épaules. Je le salue évidemment et le félicite pour sa récente victoire à la diagonale. Et voici le Roc Nantais, un petit coup de gel et c’est parti. La montée s’est finalement pas mal passée, au sommet on m’annonce l’arrivée à 3km. Je lâche mes dernières forces dans la bataille.

14h15 – Arrivée - Deuxième grosse émotion. Au final 8h45, mon objectif étant de 9h, j’étais très satisfait. Très belle journée dans tout les sens du terme. Je suis resté pendant un très long moment regarder les arrivées qui se succédaient, j’y ai vu énormément d’émotions, et voilà bien ce que chacun de nous recherche en se lançant dans une telle aventure. Dominique y est également allé de sa petite larme terminant en 9h45 soit 1h15 de mieux qu’il y a 2 ans, chapeau. Eric termine quand à lui en 11h55, épuisé mais ravi et fier d’y être arrivé. Je croise BENOS que j’avais déjà aperçu au trail du layon, nous faisons connaissance en espérant se revoir prochainement sur une autre course.

Depuis c’est repos, le prochain défi, le Vulcain en Mars.

4 commentaires

Commentaire de BENIBENI posté le 21-11-2006 à 16:46:00

salut GOONIF37 !
C'est vrais qu'avec une course comme celle la on a une autre vision du trail . Je pense que je vais ausi faire le trail Vulcain , je sais que EL SUAVE va peut être le faire donc à la prochaine !

Commentaire de Le Bulot posté le 23-11-2006 à 15:06:00

moi je dis respect......... (je fini en 12h25)alors respect.

le bulo^t

Commentaire de JLW posté le 23-11-2006 à 15:35:00

Beau récit et surtout apparemment très belle gestion de course ou tu n'as fait que progresser en place tout au long de la journée.

Commentaire de Khanardô posté le 05-09-2007 à 09:58:00

Bien sympa ce récit, avec des infos intéressantes pour ceux (dont moi !) qui vont y aller en 2007...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran