Récit de la course : Raid des Bogomiles - 101 km 2022, par yoshi

L'auteur : yoshi

La course : Raid des Bogomiles - 101 km

Date : 28/10/2022

Lieu : Carcassonne (Aude)

Affichage : 245 vues

Distance : 101km

Objectif : Terminer

1 commentaire

Partager :

100km de questionnements qui finit bien.

Hello à tous,

Cela fait bien longtemps que je n'ai pas écrit de récit de course, donc je me lance dans cette exercice d'introspection et de questionnement, et qui pourrait servir à d'autre, c'est aussi le but des échanges n'est ce pas ?

Contexte : une Année 2022 niveau trail plutôt moyenne plus, ayant franchi plus la ligne que d'autres année. Maxi-Cross correcte (6H05) , Eco-trail 80km un peu difficile (11h15), mais terminée, une VVX 110km roulante, donc difficile pour moi (18h35). La grosse course de l'année, ultrariège 165km, DNF, arrêt au km95, pieds éclatés, sommeil et moral en berne, abandon avec un sentiment de regret.

Bref j'aborde ce trail de bogomile avec la ferme intention d'être finisher, en prenant du plaisir au mieux.Je lis partout que c'est très roulant, et peu pentu, et peu technique.

J'arrive la veille, en compagnie de mon pote Bruno bien meilleur coureur que moi, ancien marathonien moins de 3h00 (2H58), qui s'est mis au trail depuis 2/3 ans, plutôt sur trail court/moyen ou il excelle, et une expérience sur du long pas trop concluant.

Après une nuit agité, perturbé par la petite fièvre que je traine depuis 3 jours, j'arrive sur la ligne de départ fatigué comme si j'avais déjà 20km dans les jambes. Bref la journée s'annonce compliquée. Ma stratégie de course : partir plus vite que d'habitude pour ne pas être stressé par la première BH à Molières, en suivant Bruno du mieux que je peux (on a décidé de faire la course ensemble .. si possible)

Départ 9h00, Direction le ravito de Molière.

Effectivement c'est roulant, aucune difficulté et je cours un peu même les faux plats comme Bruno, mais je suis clairement au dessus de mon allure habituel, c'est voulu.

Km19, Ravito de Molière, 2h29 (BH 3h30)

J'arrive rassuré mais fatigué, envie de vomir .. Bruno qui m'attendaiit depuis 20 min déjà, me dit que j'ai une sale tête, que je suis blanc et s'inquiète de me voir repartir et de ne pas pouvoir rallier le prochain ravito. Je lui dis de partir devant car nous avons vraiment pas le même rythme, je suis rapide en descente, et très très lent en montée et plat, et lui moyen en descente et rapide ailleurs. je reste 10 min pas plus, sinon je repartirais jamais ...

km32, Ravito de Caunette, 4h58, (BH 6h00)

Comme prévu, la montée juste après Molière m'a fait très mal surtout quand tu n'es pas bien, et le terrain au final est parfois piégeux. je maintiens un rythme correcte en continuant à gérer ma fatigue du début.  Cette fois, je descends tranquillement par rapport à d'habitude, pour m'économiser, et les montées ... à l'arrache en fermant les yeux parfois..

je reste cette fois 20 min, pas le choix, sinon c'est l'abandon

Je repars avec encore un doute sur ma capacité à terminer dans ces conditions.

km51, Chateau D'arques, 8h07 (BH 9H00 / 10h00)

Je ne sais pas ce qui s'est passé, mais j'étais persuadé que la base de vie était au km60, donc une bonne nouvelle en arrivant sur le ravito. Très gros coup de mou traditionnel chez moi entre le 35eme Km et le km42, j'ai du m'arrêter dormir ou fermer les yeux 5 min , 2 fois, de peut de vomir de fatigue et l'abandon me trotte dans la tête , sauf que dans la descente avant le ravito, je me sens voler de nouveau et je double et double encore. Les micro siestes ont servi à me remettre d'équerre, et je me permets même de téléphoner à femme et enfant sur le chemin, chose que je fais rarement tellement je suis souvent plus lucide en course. 

Arrivée à la base de vie, j'aperçois ... Bruno ... je me dit mais pourquoi m'attends t il ? il est bien plus rapide . En fait il m'explique qu'il est dans le dur depuis le km32 et qu'il n'a plus envie d'en ch... encore sur 50km. Il faut dire que 5 jours plus tôt il avait couru un marathon en 3H30 pour encourager un copain, allure modeste pour lui, même pas mal aux jambes mais la fatigue est là je lui ai dis .. donc abandon pour lui malheureusement. :(

Je repars au bout de 45 min

km64,  Villardebelle, 11h08

Section interminable malgré mon regain de forme, j'ai cru que c'était plus court. terrain pas trop difficile et encore une fois roulant mais cette fois je commence à vraiment recourir sur le plat déjà ... Je commence déjà à me projeter comme finisher car les BH sont larges et je n'ai mal nul part. 

je m'arrête 15 min environ

km73, Greffeil, 12H57

Section courte, les 9km passent vite dans ma tête, et je trouve que la seule partie technique est plutôt amusante pour moi, ca change du roulant ..

km80, LADERN sur Lauqet, 14h31

une montée, une descente. franchement j'ai trouvé ça pas facile contrairement à ce qu'on pouvait croire, ca montait franchement raide parfois, même si c'est court.  heureusement les jambes répondait et la descente assez facile. par contre par temps humide, ca doit être très compliqué.

arrêt express (pour moi) 10 min

km91,4,  MONTJAUSSE, 17H21

Franchement on m'avait dit section "facile" mais la succession de montées / descentes m'a cassé les jambes et le cardio, j'ai ralenti franchement, j'ai même du m'arrêter par prévention sentant l'hypo arrivée :(

Jusqu'à l'arrivée, je me suis en mode marche / Course facile sans taper "dedans", car ... la flemme.

A à peine 2 km de l"arrivée, je me perds, je ne sais plus où aller, il manque un panneau envolé à cause du vent. Je fait un aller / rerour vers les remparts, reprends la route, pour ensuite reprendre le pont, et sans doute qu'au final j'ai fait un peu plus de distance .

Je franchi en 19h17, 172em / 294 partants, un bon résulat pour moi qui me situe plutot dans le dernier quart du ploton souvent.

Une belle course, très bien organisée, et pour moi une fin heureuse malgré un début plus que compliqué

1 commentaire

Commentaire de laulau posté le 01-11-2022 à 07:24:43

Bravo pour ta course, finisher d'un 100km malgré tes problèmes, ce n'est pas rien !
Bonne récup !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran