Récit de la course : La Chambérienne - 21 km 2021, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : La Chambérienne - 21 km

Date : 13/11/2021

Lieu : Chambery (Savoie)

Affichage : 639 vues

Distance : 21km

Objectif : Pas d'objectif

12 commentaires

Partager :

A NOCTURNAL JOURNEY WITH NAMTAR


A NOCTURNAL JOURNEY WITH NAMTAR

 

 

 

Une classique que cette chambérienne ! Et Covid ou pas Covid, elle fait partie de ces courses qui font le plein malgré tout ! Et c’est bon signe.

 

 

Moins bon signe, je n’ai pas d’entrainement, pas de dossard depuis l’abandon au Marathon de Chambéry, du coup n’est-ce pas optimiste de s’aligner sur le 21 kms ?

 

 

Qui plus est la chenille et Francky font le 10 kms

Qui plus est le départ du 21 kms est désormais à… 19h30 ! tandis que le 10 kms part avant (à 19h !)

Qui plus est il fait froid il fait nuit, ce qui m’embête c’est que Namtar vient exprès, je me fends d’un petit SMS pour proposer de basculer mais j’ai droit à un « Non on n’est pas des feignasses » ok comme ça c’est tranché !

 

 

J’arrive à l’avance, anticipant les soucis éventuels de parking, l’occasion de revoir des têtes mais impossible de voir la Chenille il y a trop de monde !

 

 

La suite on attends avec Namtar le départ, et ce sera une première : à 30 secondes du départ les plombs ont sauté, on se retrouve (déjà !) dans le noir et c’est parti pour une belle bambée !

 

 

On part tranquille, bien entendu, 2 kms dans les rues de Chambéry avant les escaliers, on croise la Corne et le p’tit Robin Lizeroux, on remonte quelques coureurs et c’est les fameuses marches. Et c’est dès ce moment que namtar prend le lead sur le binôme. Et que je découvre qu’en fait il ne l’a jamais courue !

 

 

En haut des escaliers il y a un premier lacet, l’occasion de voir qu’il ne doit y avoir qu’une vingtaine de coureurs derrière nous, et le serre-file ! Mais vu comme on est parti tranquille y’a pas d’lézards

 

 

Dans les longs faux plats de Chartreuse, surprise on remonte sur les derniers du 10 kms pourtant partis avec 30 minutes d’avance !

 

 

Dans l’ascension vers le 1er ravito j’entends un « oh mais c’est bouk » sauf qu’impossible de voir qui était-ce (katman ?).

 

 

Premier ravito, bam on mange on boit avant de repartir, surtout qu’en descente on en dépose du coureur ! C’est ça de partir dans les derniers.

 

 

 

Km8-9 un des meilleurs endroits du parcours, un long faux plat descendant, tout va bien ! Puis c’est direction Barberaz et Saint-Baldolph, je suis en mode gestion, le plus gros arrive.

 

 

Km12 ravito 2 Saint-Baldolph comme à l’accoutumée la famille Jacquier est là à se cailler les miches pour nous encourager, il y a les tambours il y a de l’ambiance pour ce ravito dans les vignes, là c’est coca et banane car on attaque les deux plats de résistance. Pour le positif : tout va bien !

 

Et la voici la première montée vers le Col du Granier, qui se passe bien, on n’a qu’un binôme féminin qui nous prends mais finalement Namtar prend la tête et elles lâchent.

 

 

Km13.5 on a fait le plus gros, maintenant c’est jonction vers la montée à la Croix de la Coche, le plus bel endroit du parcours, même si on voit des frontales au loin qu’on n’arrive pas à reprendre ! En tout cas il reste 8 bornes, une montée, ça devrait le faire.

 

 

Et pourtant, comme toujours, elle est terrible cette montée… Pourquoi ? Parce qu’on n’en voit pas le bout !!! On entend des encouragements au loin, ce sont des scouts, mais en fait non on n’est pas arrivés. Puis c’est le binôme féminin qui revient du diable vauvert mais qui, une nouvelle fois, ne passe pas. Par contre on reprend des « épuisés ».

 

 

Et enfin, enfin, ENFIN la voici la Croix !!! On bascule, c’est gagné ! On va finir, mais en plus la descente nous permet de larguer nos ennemies !

 

 

Nous voici au km18 de nouveau au ravito1 devenu le ravito3, et Namtar qui a fait tout le travail depuis le début me sort « bon tu peux y aller si tu veux je vais finir en trottinant », queue nenni on va finir tranquillement.

 

 

Ca me permet de faire un long arrêt ravito avant de rejoindre le sieur Namtar que je peux guider pour ce qu’il reste du parcours que je connais encore bien !

 

 

Et j’ai bien en tête de grappiller quelques positions encore, que ce soit juste avant Buisson Rond, ou même un sprint final en arrivant histoire de ne pas se faire croquer sur la ligne ! La tactique habituelle, profiter du dernier virage pour accélérer et décourager toute velléité de reprise !

 

 

3 bonnes heures de course, et surtout ma gratitude à Namtar on a bien fait de faire le grand tour !

 

 

Toujours un bon attachement à cette course, ce rendez-vous incontournable avec un superbe tracé et bien des bénévoles sympas tout du long, à se cailler les miches pour notre passion. A l’année prochaine !

12 commentaires

Commentaire de Namtar posté le 24-12-2021 à 11:00:28

C'était cool, je reviendrai l'année prochaine !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 24-12-2021 à 14:17:05

Ok coach!

Commentaire de Shoto posté le 26-12-2021 à 06:12:02

Bravo. Rien de tel qu'une bonne course bien gérée entre potes ! Il avait finalement raison Namtar ... vous n'êtes pas des feignasses !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 26-12-2021 à 10:37:58

Merci champion !

Commentaire de Gibus posté le 27-12-2021 à 14:44:47

Qui plus est la course à pied c'est le pied !

Commentaire de Jean-Phi posté le 28-12-2021 à 16:09:34

mais comment vous faites pours arriver encore à vous motiver ? J'y arrive plus. Et puis les courses du coin sont soit nases, soit annulées, soit trustées par les kikous. Bref...
Bravo en tout cas. Faire 21 bornes sans entraînement, j'ose pas !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 29-12-2021 à 10:21:14

Je te comprends Jean-Phi.
Tu as connu la SSEX.
Du coup, les autres courses te semblent fades, et c'est bien naturel.
Je préconise de reprendre avec les courses du 69 validées par la corne :
- la nuit des cabornes
- la course nature de caluire et cuire
- le trail des meuh du lyonnais
Il y en a sans doute d'autres mais je ne les ai plus en tête.
Après, oui, ton classement ne sera pas fameux, limite le classement d'un bouk gras du bide. Mais tu seras content d'avoir croisé les sourires des bénévoles et d'avoir fait l'effort de traverser des sentiers bien cools.
Allez on est bientôt en 2022 viens donc au trail de riotord on devrait y être !!!

Commentaire de samontetro posté le 30-12-2021 à 14:21:40

Un bout de temps que je n'avais plus lu le Bouk! Ça fait plaisir de te voir toujours aux affaires! Tu [re,re,re...]viens voir la vraie montagne pleine de neige en janvier à Méaudre ?

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 30-12-2021 à 14:28:38

Hélas ça tombe le weekend des 70 ans du paternel !

Commentaire de Trixou posté le 06-01-2022 à 22:08:41

3 ravitos sur 20 bornes... autant passer la soirée au resto non ?
Bisou

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 07-01-2022 à 08:17:51

Oui Trixou on peut être runner et gourmet !!

Commentaire de jazz posté le 08-01-2022 à 11:38:46

Sympa cette course nocturne !!!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran