Récit de la course : Les Foulées des Droits de l'Homme - 12 km 2021, par pierrot34

L'auteur : pierrot34

La course : Les Foulées des Droits de l'Homme - 12 km

Date : 7/11/2021

Lieu : Montbazin (Hérault)

Affichage : 179 vues

Distance : 12km

Objectif : Terminer

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Reprise à Montbazin, en course-marche

J’ai longtemps hésité avant de m’engager pour ces 30èmes  Foulées des Droits de l’Homme, organisées comme chaque année par Amnesty International à Montbazin, charmant village entre Montpellier et Frontignan. Courir ou marcher ? 6 ou 12km ? Là, c’est le 6 qui l’a vite emporté. Courir ? Pas fait deux foulées depuis des mois, je ne compte plus. Marcher alors ? Il y avait la marche habituelle, pépère, à 9h. Ou alors marcher nordique avec les bâtons et dossard, en partant derrière les coureurs du 6 et du 12km, à 10h ? C’est la solution que j’ai choisie d’autant plus qu’une amie marcheuse du dimanche que j’avais invitée à « expérimenter » ce genre d’épreuve, avait accepté la proposition.

A 9h20 sur la petite place habituelle de parking à 300m du départ et des dossards, je me dirige la fleur au fusil vers les écoles où sont les inscriptions. Ah zut, j’oubliais mon masque ! Retour. Je croise ma femme qui m’en donne un. A la porte des dossards, contrôle des pass ! Zut alors, j’avais oublié ! Retour à la voiture en essayant quelques foulées. Ce n’est plus comme avant. Les jambes ne répondent plus aussi bien. Retour avec le pass. Contrôle, dossard OK, alors que ma compagne marcheuse à qui j’avais confié mes bâtons, se prépare à « l’épreuve », complètement nouvelle pour elle, sur tous le plans (physique, ambiance, organisation, déroulement…). J’essaie d’imaginer ce qui se passe dans son esprit. Cela ne doit pas être si facile, maintenant qu’elle est au pied du mur !

Nous partons alors à 10h, précédés d’un peloton sans doute pas aussi étoffé qu’à l’habitude alors que ces Foulées se déroulent souvent sous un soleil de bon aloi. Mais le vent est plus que frais alors je prends un rythme « en dedans » mais quand même un peu plus appuyé que celui des dimanches de balade en groupe amical autour de l’étang des Mouettes à Frontignan.

Isabelle tient mais je sens qu’elle cherche un deuxième souffle. Elle l’avoue d’ailleurs avec humour : « Je survis » !

Notre chance d’adopter une allure moyenne et régulière consistera en deux autres jaunes femmes, sans dossard, que nous rattrapons et qui nous accompagneront jusqu’à l’arrivée, désireuses qu’elles sont de boucler ces 6km à un bon rythme. Isabelle entamera la conversation avec elles et je temporiserai pour ne pas trop m’éloigner. Tant que nos femmes parlent, c’est que ça va! Le paysage automnal des vignes est souriant même si quelques tirs lointains nous rappellent que les chasseurs sont bien là !

Je teste ce qu’il me reste dans la dernière petite montée du village et distance un peu –forcément, avec les bâtons- les trois femmes pour terminer pas du tout éprouvé puisque je n’ai jamais donné le maximum, en 56mn, 69è sur 71 (coureurs, eux !). je retrouve ma femme et Isabelle au ravitaillement. Isabelle « l’a fait » et boucler comme moi 6km à 6,4 km/h constitue pour elle une sacrée  base de connaissance de ses capacités. Je suis content pour elle. Je ne traîne pas au ravitaillement par  crainte du froid et en oublierai même de prendre mon T-shirt, la récompense habituelle aux coureurs ; c’est bien la preuve que je n’en étais pas un !

Une déception quand même : ma pompe à insuline affiche 1,86g de glycémie. De nouveau, l’effort physique, quand même, provoque une montée et je ne m’en sortirai que dans la nuit avec une hypo et un resucrage, après m’être bombardé d’insuline dans la soirée.

Dimanche prochain, à Sète,  6km nordique chrono officiel, cette fois. Occasion de tout donner, « pour voir »,  pendant qu’Isabelle, peut-être, préférera la balade sur la plage, plutôt que la montée des Pierres Blanches !


 

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran