Récit de la course : Trail des 5 Moulins 2006, par agnès78

L'auteur : agnès78

La course : Trail des 5 Moulins

Date : 11/11/2006

Lieu : Mondeville (Essonne)

Affichage : 1505 vues

Distance : 45km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Quand tu te prends pour Indiana Jones, Sébastien Loeb et Lucky Luc en une seule après midi…

Samedi 11 novembre…. Midi, départ de Lévis direction Mondeville dans le 91 pour la dernière manche du Challenge Xtrem trail : le Trail des 5 Moulins, 45km dans le merveilleux Parc du Gatinais… Ayant déjà 4 épreuves au compteur, cette fois ci, je ne prendrais pas part à la course (sniff !!!) mais j’ai promis de venir encourager… même si, même si, je dois l’avouer, mes gambettes me démangent…. A tel point que j’ai ma tenue dans la voiture !!! 13h15 : quand on arrive, le petit village de Mondeville est déjà en ébullition, les 200 coureurs se succèdent au retrait des dossards. Comme toujours, les bénévoles les accueillent avec des sourires chaleureux et une extrême gentillesse.

Pendant que papa récupère son dossard, j’en profite pour peaufiner les derniers détails de mon prochain périple de supportrice… Pour un peu je me prendrai pour Indiana Jones !!! Je vérifie mon équipement aussi minutieusement que si je prenais le départ : Carte IGN avec le parcours marqué, carte routière, liste des concurrents pour pouvoir encourager nominativement chaque traileur, un bonnet, des gants et une lampe frontale pour la nuit. Allez hop, une seconde lampe frontale… bah oui, si jamais un des coureurs en a besoin, ça peut toujours servir… J’y rajoute une bouteille d’eau et un sac plastic pour les déchets et le tour est joué… Ou presque, car il me reste à « parcourir » les 45km de cette première édition de ce fabuleux Trail des 5 Moulins…

Je vérifie auprès des bénévoles le sens du parcours avant de rejoindre papa qui finit de se préparer… Sur le chemin, je croise Cédric, son père et Yves qui, eux aussi, participent au Challenge… On discute quelques minutes, je les assure de mon soutien moral tout le long du parcours... A cet instant, je dois vous avouer que je me retiens pour ne pas enfiler mes runnings… Un petit coucou à Géraldine et à Chantal au passage, ça va les Miss ?…Bonne course… Mais ouf…l’heure du départ a sonné et l’organisateur appelle les derniers coureurs.



ET C’EST PARTI ...sous un beau soleil d’un après midi d’automne... Le peloton s’élance progressivement sur un chemin qui serpente à travers les champs. J’encourage, pour la première fois, tout le monde au passage (point 1)…

Et hop, c’est parti pour moi aussi. Je rejoins ma voiture d’une petite foulée et me rends à la sortie du village, très calme tout à coup, direction Videlles… De la route, j’aperçois le peloton des coureurs qui s’étire au soleil à travers les champs… Si je me dépêche un peu, je vais pouvoir les encourager lors de leur traversée de la route (point 2)… Aussitôt dit, aussitôt fait, je passe la quatrième...la cinquième… (hum, hum, les lignes qui vont suivre sont susceptibles de heurter la sensibilité des représentants des forces de l’ordre et de la sécurité routière, alors, il vaut mieux s’abstenir…) et j’arrive ric-rac pour applaudir les premiers coureurs…

Allez les gas, c’est bien, BRAVO… Vla Cédric accompagné de Robert, puis Chantal avec dans sa roue Géraldine, puis Mohamed, puis papa…puis Yves qui comme a son habitude fait un départ prudent mais qui ne manquera pas de remonter tout le monde sur la fin… BRAVO, BRAVO, BRAVO… Le dernier coureur étant passé, je saute dardar dans ma voiture cette fois direction le petit village de Videlles que les coureurs doivent traverser.

Ce village est charmant malgré la menace de gros nuages noirs… Je me prends pour Sébastien Loeb (enfin presque !) sur ces petites routes de campagne. Visiblement, mon sens de l’orientation n’est pas tout à fait au point… A ma décharge, je n’ai pas de copilote contrairement à Seb… Quand j’arrive enfin à repérer le point de passage (point 3), les premiers coureurs sont déjà passés… mais j’arrive juste à temps pour encourager M’sieur le Castor Junior puis son papa… j’encourage les deux premières filles et mes « adversaires » du Challenge Xtrem trail (menfin, adversaires…. Je me comprends…Elles m’ont déjà mis une sacré mine…) Allez Géraldine, allez Chantal… C’est bien les filles….

Stratégiquement (eh, eh je dois travailler mon sens de l’orientation, mais en stratégie, je ne suis pas trop mauvaise, heing ?), je décide de ne pas attendre papa (désolée…) pour pouvoir encourager les coureurs de tête au prochain point de passage. Je remonte donc dans ma voiture de rallye, cette fois direction : Moigny-Sur-Ecole au premier point d’eau (point 4). Cette fois, quand j’arrive les coureurs ne sont pas encore passés. J’en profite pour discuter un peu avec les bénévoles toujours aussi adorables… BRAVO aussi, Messieurs Dames et un grand MERCI….

Comme j’ai le temps j’en profite pour revêtir ma tenue de course et passer mes runnings, bah oui, ça me démangeait. D’une petite foulée, je remonte le chemin en faut plat montant que vont bientôt emprunter les coureurs. Arrivée dans les bois, la pente se fait plus rude. Je m’arrête à mi-côte… pas le temps de souffler, car déjà les premiers traileurs arrivent. Ils sont impressionnants de vitesse! Allez les gas ! J’annonce les places jusqu’au 50ième… D’un sourire ou d’un petit mot, ils me remercient….Puis les filles arrivent, Géraldine est passée devant Chantal, mais cette dernière n’est pas loin. Allez les filles ! Ah puis, juste après c’est au tour de Cédric d’avaler la côte. Apparemment, le genou va bien… Allez Cédric ! Les uns après les autres, les coureurs défilent, je les encourage au passage. Et puis, … Allez papa !...

Mais pas de temps à perdre maintenant que je me suis métamorphosée en Sébastien Loeb en herbe… je rejoins la voiture au sprint…Oups… Manque de chance, j’ai du louper un croisement car au lieu d’arriver à Courance où a lieu le ravitaillement, je me retrouve à Milly la Foret…. Autant dire à l’opposé !!! En fait, c’est plus qu’un croisement que j’ai du louper… Papa, pour l’année prochaine, tu feras équiper ta voiture du GPS…Pas le temps de m’arrêter à Courances donc, je change de stratégie et me dirige vers Dannemois….

Arrivée au village, je repère de loin le point de passage… (point 5) mais impossible de se garer, je tourne donc à gauche pour trouver une place mais oh…. Horreur ! Dans la précipitation, j’ai pris un sens interdit !!!! Hum, hum… tant pis, je fonce…. Oups….Oups….Je claque la portière, rejoins le petit jeune homme qui semble attendre les coureurs avec impatience… Il m’informe que les 3 premiers sont déjà passés… Puis, voila un petit groupe de coureurs qui d’une foulée rapide traversent le village…IMPRESSIONNANT… Je décide alors d’attendre le reste du peloton dans les bois et emprunte donc le chemin au sortir du village….

Et la, un paysage bucolique m’attend…Je traverse un cours d’eau par un petit pont … La rivière plonge sous les bois à l’abri des derniers rayons de soleil. Les odeurs de feuillage et d’écorce sont réellement enivrantes… le petit lavoir de Dannemois, très pittoresque… Un Cygne aussi magnifique que majestueux flâne tranquillement avant de disparaitre dans les dédales aquatiques…. Un couple de cols verts prend le relais…

Mais les pas des prochains coureurs raisonnent dans le silence et je reprends mon poste de supportrice… au grand étonnement de ces messieurs : « encore là ? », « Vous êtes rapide, vous », « On compte sur toi pour venir nous encourager tout le long, hein ? » « la prochaine fois, je fais le trail en t’accompagnant, ça va plus vite ! » « Merci, mais comment vous faites pour allez si vite ? »… Voyons messieurs, vous n’avez jamais entendu parler de la femme qui courait plus vite que son ombre ??? Allez Courage !!! Les prochains visages commencent à être légèrement marqués. Géraldine fait son apparition, elle a maintenant une avance confortable sur Chantal qui se bat contre les crampes. Allez Miss, ça va allez… Cédric à l’air de souffrir aussi, il ne dit rien mais je suis sûre que son genou lui joue des tours… Allez monsieur, ça va aller…. Papa n’arrivant pas, je décide de rallier le prochain point de passage à Soisy-Sur-Ecole (point 6) tout en le soutenant moralement : allez papa, ça va aller….

A Soisy, je discute quelques instants avec un bénévole. Tandis qu’il m’explique que les 6 premiers coureurs sont déjà passés en ce 28ième kilomètre, j’enfile mon bonnet et mes gants (c’est qu’il commence à faire frisquet depuis que le soleil a décidé de tirer sa révérence…) avant de rejoindre le chemin qui serpente dans les champs… Les visages sont de plus en plus marqués et si j’en crois les dires, les coureurs viennent de travaerser une véritable mer de boue… J’encourage du mieux possible ces coureurs valeureux qui arrivent maintenant les uns après les autres. Mes encouragements sont remerciés par des sourires et des petits signes de la main. Ca fait chaud au cœur… Merci messieurs-dames les coureurs… Allez, il reste 17 kils… point d’eau à 3 kils… Allez, c’est bien ! BRAVO ! BRAVO ! BRAVO ! Géraldine, Robert, Chantal, Mohamed, Cédric, Patrick, Yves et … papa qui se bat avec les crampes depuis quelques kilomètres maintenant… Allez papa ! Je cours 200m à ses côtés, l’encourageant le mieux possible. Je suis admirative et j’espère bien qu’à plus de 65 ans je serai comme lui en train d’arpenter les chemins du Parc du Gatinais… allez papa !!!

Allez, un petit signe de la main au bénévole et me voila partie vers le dernier point (déjà !!! point 7) où je vais pouvoir encourager les coureurs, au sud du petit Village de Beauvais, pas loin de la Carrière de la Padôle… La nuit fait son apparition et les lucioles commencent à jalonner le parcours à la lueur des lampes frontales. Je me poste à l’orée du bois au sortir d’une descente. Allez, c’est bien, « plus que » 5 kils… Allez les gas c’est bien…. BRAVO ! BRAVO ! BRAVO !.... La plupart des coureurs répondent par un sourire, certains s’étonnent encore : « Encore vous ? Merci en tous cas pour les encouragements »…. Merci à vous messieurs pour m’avoir fait vivre cette course…. Géraldine apparait, elle est très bien … même si je sais qu’elle soufre d’une côte cassée depuis l’Euskal trail. Chapeau bas Madame ! Vous méritez vraiment cette première place au Challenge…. Voici Cédric qui quant à lui boucle sa quatrième manche malgré un genou récalcitrant…. BRAVO Msieur… Chantal, arrive à son tour toujours accompagnée de ces fidèles créatures que sont les crampes… Courage, Madame. Et BRAVO pour cette seconde place au trail des 5 Moulins comme au Challenge.

Je rejoins le village de Mondeville à nouveau en ébullition dans l’attente du vainqueur ….Jean-Claude Blum de Mondeville Trail Aventure est le premier à franchir la ligne d’arrivée en en 3 heures et 38 minutes au sprint (si, si je vous jure !!!) sous les applaudissements des spectateurs… Bravo Monsieur. Il est suivi par Sylvain Delépine et Sébastien Lefèbvre qui complètent le podium avec des chronos respectifs de 3 heures et 43 minutes et 3 heures et 45 minutes. Quand aux 3 premières places féminines, elles reviennent à Géraldine Leroy, Chantal Lopez et Cécile Hardy, véritables championnes, qui bouclent ces 45kils dans des temps compris entre 4 heures et 39 minutes et 5 heures et 1 minute. Puis….Robert, Cédric, Yves, Mohamed rejoignent à leur tout la ligne d’arrivée puis papa en termine lui aussi….

Comme mot de la fin, Messieurs Dames les coureurs, je souhaite vous remercier chaleureusement et du fond du cœur pour le merveilleux après midi que vous m’avez fait vivre… Merci et à l’année prochaine… Cette fois au cœur de la course…

3 commentaires

Commentaire de L'Castor Junior posté le 14-11-2006 à 08:09:00

Merci Agnès pour ce très très chouette récit !!!
Comme je te l'avais dit, te retrouver à tous ces points du parcours m'a fait un bien fou, et je pense que c'est aussi un peu grâce à toi que j'ai pu aller au bout.
Bon, il faudra aussi nous faire un p'tit CR du Cross d'Attichies ;-)))
En tout cas, si tout se goupille bien, on pourra se retrouver à Mondeville pour la seconde édition en juillet prochain, comme une étape de préparation à l'UTMB !
Bises,
L'Castor Junior

Commentaire de gdraid posté le 14-11-2006 à 09:44:00

Bravo Agnès, bravo Mustang, bravo L'Castor Junior, vous résumez à merveille cette difficile, mais passionnante course tous terrains de 45 km , lancée à 14h00 et que j'ai terminé heureux et bon dernier, à 21h25.

Commentaire de fabzh posté le 14-11-2006 à 18:34:00

Salut et bravo pour ce recit .
Ton recit et ta volonté resume bien l'esprit trail.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran