Récit de la course : La Nivolet Classic - 30 km 2019, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : La Nivolet Classic - 30 km

Date : 28/9/2019

Lieu : St Alban Leysse (Savoie)

Affichage : 272 vues

Distance : 30km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

DTTN 4 - la fête à Namtar


DTTN 2019 manche 4 : NIVOLET CLASSIC ou la fête à Namtar

 

 

 

Trail Nivolet Classic ! Une épreuve que je n’avais jamais courue et pour cause, 30 kil et 2000 d+, bof, ambitieux pour un gros Bouk comme moi…

 

 

 

Sauf que là c’est une manche DTTN donc participation incontournable ! Et les clefs de ma défaite sont dans la phrase d’introduction : la peur !!!

 

 

Il fait beau

Les gens rigolent

On se place au départ, la course est si longue que je me place dans les derniers, et dès les premiers hectomètres de cette montée bitumée en lacets je me fais passer, y compris par Noruas et Namtar, et c’est Pamela qui fait la jonction avec moi.

 

 

Aucune panique, la course est tellement longue…

 

 

On rejoint des chemins, avec même quelques petites descentes qui me font reprendre des places, et pourtant je ne vois aucun potes devant. Bon…

 

 

On arrive sur Saint Jean d’Arvey et démarrons la montée vers la Doriaz, d’habitude à la Sange’Run je cours ce tronçon en descente !

 

 

On commence à se faire rattraper par les premiers du parcours plus petit ! A la Doriaz direction les hauteurs de Lovettaz et le premier ravito. Je ne m’attarde pas, il faut grimper à la Croix du Nivolet, là je connais bien merci les Chambé’sèches.

 

 


Passage au pas de l’Echelle, Croix du Nivolet mais je ne reste pas longtemps et file sur le tronçon suivant que je connais bien, la jonction avec la Feclaz. Je suis vraiment bien et ai l’impression d’avancer, mais horreur, syndrôme des Coulmes, je cours ces 3 kilomètres sans personne devant et personne derrière, à croire qu’il n’y a pas de course ?

 

 

Enfin voici la Feclaz, la remontada commence !!! Un groupe de 4 coureurs, je progresse petit à petit, qui sera le suivant ? Namtar ? Noruas ?

 

 

Mais le réconfort/la douche froide viennent plus loin, la Bergère et Brick sont là à encourager, « allez Bouk », ils ont une de ses mines, semblent même inquiets, « mais je suis bien hein ! », ils sont loin les autres ? La bergère hoche la tête « oui »… et vu son hochement de tête je comprends que c’est pas « ils sont loin » mais « ils sont très loin », je rétorque que la course est longue mais la messe semble dite ?

 


 


S’ensuivent quelques kilomètres au milieu des pistes avant de rejoindre un large sentier qui nous emmène vers le Sire. Toujours quelques places de glanées, mais c’est pas mes concurrents directs ! Et enfin qui je vois repartir dare-dare du ravito ? Noruas !

 

 

Je fais la jonction aux Chalets du Sire, mais en fait Monsieur a mal aux genoux, ce qui explique cela.

 

 

La suite c’est peut-être le meilleur moment de la course, une descente interminable ( !!!) tout en forêt, à rattraper à chaque fois 1 ou 2 coureurs, à effrayer une traileuse (normal elle court avec ses écouteurs, no comment…), avec l’espoir à chaque fois de tomber quand même sur Namtar…

 

 

Et enfin nous rejoignons la route du début, derrière ça ne reviendra pas, devant y’a personne, je peux donc terminer tranquillement cette longue course avec mon chrono de 4h45 !

 

 

Namtar a dicté sa Loi, il s’était préparé, ses efforts ont été largement récompensés, bravo bravo à lui !

 

 

Et moi ravi et conquis par ce chouette parcours Bauju !

 

3 commentaires

Commentaire de campdedrôles posté le 12-07-2021 à 09:02:28

Jolie photo, tu ressembles à un coureur !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 12-07-2021 à 14:31:28

Hé je t'ai fait quoi pour mériter pareille insulte :) :) :)

Commentaire de campdedrôles posté le 13-07-2021 à 10:08:54

Si j'avais vraiment voulu être méchant, j'aurais écrit traileur.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran