Récit de la course : Trail des Forts du Grand Besançon - 53 km 2020, par Galaté57

L'auteur : Galaté57

La course : Trail des Forts du Grand Besançon - 53 km

Date : 11/10/2020

Lieu : Besancon (Doubs)

Affichage : 440 vues

Distance : 53km

Objectif : Terminer

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Plaisir de retrouver une ligne d'arrivée

Après presque 9 mois sans épingler un dossard, Kikourou m'a permis d'inverser la tendance.

L'équipe du Trail des Forts de Besançon a surmonté les contraintes de cette crise et réussi à maintenir un trail digne de ce nom.

Juste 2H00 de trajet, arrivé la veille à Besançon, récupération du dossard, tout est conditionné sous sac et informatisé par lecture code barre. Je laisse la voiture sur le parking du départ, mon hôtel est à 15mn (bon plan avec MERCURE)

Du coup, réveil tranquille à 6H00 pour un départ à 7H30, une douche, un café, un mélange patate douce/pâtes/muesli/fromage blanc et direction la RODIA sous un ciel chargé, sans vent et une température de 5°, il est annoncé 10° en journée.

L'équipement sera :

  • Buff KIKOU

  • ML CRAFT + TS Kalenji

  • Baggy-short cuissard Kalenji

  • Manchon + chaussette strap Kalenji

  • KIPRACE


L'idée de laisser la voiture sur place était judicieuse, pas de panique à chercher une place, dépôt de mon sac de sport dans le coffre et direction le sas de départ. Trois vagues distantes de 4mn sont organisées, au sol, des marques oranges nous positionnent pour respecter la distanciation, le masque est obligatoire sur 300m et à l'arrivée.

Je me retrouve dans la 2ème vague, départ prudent, au vu du tracé on attaque dès 500m, première montée vers le fort de Bregille, un mélange sentier, chemin de terre pour arriver sur les premières hauteurs d'une succession de montées/descentes jalonnant ce trail.

Les « furieux » de la 3ème vague trépignent dans les escaliers négociés à la queuleuleu, l'oeil rivé sur leur montre.


Arrivée


Retour sur la ville pour longer les quais, les pavés deviennent vite fatiguant avant d'attaquer une nouvelle montée vers Chaudanne et le premier ravito liquide au 11ème km. Nous sommes dans les bois, le sol est bien humide, les passages de pierre sont à faire avec prudence surtout quand plus d'une centaine de traileurs sont passés avant. :)

45mn d'avance sur la première BH, aucune irritation ou douleur après 25km, la seconde moitié s'annonce sous de bonnes augures. Une petite pluie s'installe mais nous sommes dans les bois.

Chacun à trouver son rythmes, je « joue » avec d'autres participants à nous relayer avec un groupe de 6 au grès des montées et descentes. Les KIPRACES montrent leur adhérence sur ce sol glissant, la boue ne colle pas à la semelle, même sans bâton, les montées sont « aisées ».

Méchante crampe sur une montée vers le fort de FONTAIN en voulant changer d'appui, même 100m plus loin, la douleur persiste, mon voisin de trail m'offre un de ses cachets pour y remédier et après quelques minutes la douleur s'atténue pour disparaître complément. Il me conseille aussi d'en garder « sous la semelle » il reste le CHEMIN DES ROMAINS avant le 41ème, sur le tracé, c'est vrai, c'est pentu.....et sur place, cela l'est encore plus !!! Une montée toute en pierraille, dans le dur, de la mousse, bref, il faut prendre son temps. Je la négocie à mon rythme, tranquille pour arriver à la BH du 41ème et son ravitaillement en solide sous plastique, juste des moitié de banane, exit le pain d'épice, raisin sec, TUC, tranche de gruyère et autres gourmandises pour risque de contamination, mon voisin s'en plaint de façon nostalgique...

Pour ma part, suis toujours dans les temps, je peux commencer à visionner l'arche d'arrivée.

Dans la descente, le groupement des spéléologues de la région nous accueille, en fait vu la difficulté du terrain après les pluies, nous sommes invités à utiliser les cordes mises en place et les services de sécurité civile sont en bas pour la réception...

Un participant me talonne, je m'écarte et l'invite à me passer, grand sourire, il m'explique qu'il est le serre-file !!! Je reste étonné, au précédent ravito, il était annoncé une vingtaine de personnes après moi... en fait ils ont abandonné ou étaient hors BH...

Je croise la sécurité civile qui remonte le tracé à la recherche d'une participante en détresse avec une couverture de survie et signalée par ceux me précédant, étonnement de ma part, vu personne... échange radio, inquiétude... finalement, elle a repris son chemin après un moment de repos....

Dernier ravito liquide, toujours dans les délais, j'ai le sourire, envie de délirer, après plus d'un an, je vais retrouver une ligne d'arrivée !!


La Citadelle est devant, une belle volée de marche, il y a vraiment un zoo dedans, je me serais bien arrêté pour fait un coucou aux kangourous. Le soleil perce les nuages, la vue sur Besançon est magnifique, un petit arrêt pour immortaliser ce moment avant la descente sur l'arrivée.

Dernier kilomètre avec la banane, au loin j'entends mon nom et bien prononcé !!! J'ai même droit à un trophée au titre du dernier finisher :)

Remise d'un sachet victuailles pour éviter les regroupements de fin de course et chacun retourne à sa voiture.





3 commentaires

Commentaire de Lécureuil posté le 14-10-2020 à 06:42:07

Je note que pour avoir un trophée c'est donc plus facile de rester derrière, bien joué )))

Merci pour ton CR que l'on va encadrer vu la période ))
çà doit faire du bien de faire une course et dans cette belle ville de surcroît

Essaie d'insérer tes photos pour qu"on visualise mieux

Encore merci aux gentils organisateurs, n'hésite pas à leur envoyer ton CR cela leur fera plaisir ))

Commentaire de poucet posté le 15-10-2020 à 16:13:03

Bravo Galaté. Dommage qu'on ne peut pas visualiser tes photos. @+++

Commentaire de Benman posté le 18-10-2020 à 00:19:24

Bravo.
Tu as visiblement pris du plaisir et aimé ce tracé parfois un peu... brutal.

J'avais raté de peu la dernière place il y a 3 ans dans la boue, pourtant j'étais hors BH.
Tu as réussi à être dans la BH et premier du fond. Bravo!
Et merci pour ce récit et les photos qui sont devenues visibles !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran