Récit de la course : Semi-Marathon de la Foire de Savoie 2020, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : Semi-Marathon de la Foire de Savoie

Date : 20/9/2020

Lieu : Chambery (Savoie)

Affichage : 255 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

du saucisson et encore du saucisson

Je suis bien surpris quand la Corne me parle du Semi-Marathon de la Foire de Savoie :

 

  • Ah oui, elle existe cette course
  • Ah oui, elle est maintenue !

 

Bon dans la semaine la motivation est moyenne, pluie annoncée ! Mais la Corne s’y tient, alors j’en serai !

 

Le jeudi petit apéro-run dans le Clergeon, et nous voici au départ de ce semi. La Corne parait stressé, il me demande comment ça se déroule, il a relu mon récit de 2014, il cherche mon RP sur la distance… Pour au final me sortir qu’il va rester avec moi !

 

On regarde le 10 km partir à 9h pétantes, et à 9h10 c’est notre tour. Surprise il y a MAG la championne ! On papote, je vois la Corne se mettre en queue de peloton et soudain PAN ! Mag qui part en sprint, moi en mode gros pépère, je laisse la foule me déborder, attendant la Corne…

 

…qui n’est pas là ! Alors qu’il ne reste que 10 coureurs derrière moi (sur 104), je comprends qu’il est parti chercher son RP.

 

Pas grave !

 

Je remonte petit à petit, avec un merci à chaque signaleur, et nous voici déjà au kilomètre 2, petit état des lieux :

 

  • J’étais en tête d’un groupe
  • Mais le prochain groupe est une grappe de 10 coureurs que je ne peux rejoindre
  • Pire, mon groupe devient un groupe de 5 et faudrait pas se cramer
  • Le groupe de 5 devient 4, puis 3 car c’est moi qui commence à céder

 

L’écart se fait doucement mais surement, on passe devant le bureau et kilomètre 4 nous voici sur la piste cyclable.

 

Un vrai métronome, je cours en 5’10 au kilomètre à chaque fois !

 

Et j’observe, car derrière il y a qu’une menace donc zen, et devant les 3 se bagarrent pour raccrocher le wagon.

 

Sauf que kilomètre 6 on rejoint les derniers du 10 kms, et mince on s’enflamme un peu pendant 4 kms en se croyant des champions !!!

 

Km10, tiens, 50 minutes c’est plutôt chouette comme chrono, nous voici à la Foire, presque la mi-course, je saute le ravito où short-jaune lui s’est arrêté. Et surtout, petit à petit, pas à pas, j’ai recollé Fabienne de Montagnole !

 

Et mince on repart direction le stade de Mas Barral, je croise Nathalie Peillex, une autre nana puis Mag,  oh mais je vais peut-être croiser la Corne et OUI qui est là avec sa gourde à la main son Iphone de l’autre c’est lui, avec un « je suis cuit », certes mais l’avance est considérable !

 

En tout cas il fait bon, je dépasse pour de bon short-jaune et Fabienne, puis un coureur en noir, allez maintenant c’est saute-mouton de coureurs jusqu’à l’arrivée… si ça tient.

 

Et dans la zone, au niveau d’Erotic Dreams, je m’aperçois que Short jaune tente de rester au contact, bon, il a l’air surprenant alors je me méfie.

 

A l’entrée de la voie verte je reprends une nana. La suite sur la voie verte c’est un coureur en jaune fluo, puis un gars en noir, déjà le km17 et pourtant on a l’impression qu’il reste du chemin jusqu’à ce point sud-ouest de Cognin…

TROP BIEN : du groupe de 5 du début, je suis finalement p2 car le prochain devant est le p1. Il est avec deux vélos. Par contre il est vraiment loin, à moins d’une défaillance…

PAS BIEN : derrière, le fluo jaune est resté au contact, lui ! Merdoum

 

Pourtant, même si les jambes commencent à être lourde le rythme semble bien là. Je me retourne souvent (ce qui causera ma perte)…

 

J’aimerai rejoindre mon P1, je sais que la fin est tout en faux plat descendant, et chose improbable on reprend 2-3 coureurs « à l’agonie » (façon de parler car on ne les a pas vus de la course), mais rien n’y fait du combat qui nous intéresse, et au km20 le fluo passe à l’action et me déborde tranquille, je lance un « enfoiré » bien senti mdr !

 

C’est la fin de la course, le dernier km, un jeune cadet me dépasse de nulle part (ah c’était un relais me dit-on), et c’est le sprint final mon P1 reste 10 secondes devant je m’égosille « je vais te fumer » « je vais te fumer » mais il aura tenu bon, respect !

 

C’est bon le saucisson non ?


Bonus :

* Magalie a fait un super chrono

* La Corne en 1h38

* Ma pomme en 1h45 : un peu improbable je dois l'admettre ! Ca fait plaisir

* Mon fluo jaune réagit "tu te retournais tout le temps je savais que tu étais cuit" !


4 commentaires

Commentaire de Cheville de Miel posté le 23-09-2020 à 15:06:36

1H45, t'es mon idole etpiscestout

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 23-09-2020 à 17:19:42

Toi tu es trop chou

Je te fais des poutous pleins de poutous !

Commentaire de l-ignoble posté le 24-09-2020 à 10:50:14

erotic shop a fermé a grenoble. impossible d'avoir le dernier malone " t'as le covid? moi j 'ai le cul plein"

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 24-09-2020 à 13:24:08

tu es un passionné
j'aime

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran