Récit de la course : Ultra 01 XT Experience - 44 km 2020, par cabalex

L'auteur : cabalex

La course : Ultra 01 XT Experience - 44 km

Date : 22/8/2020

Lieu : Oyonnax (Ain)

Affichage : 306 vues

Distance : 44.7km

Objectif : Objectif majeur

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

ULTRA 01, voyage au bout de l'effort

 

Ce week-end du 21 au 23 août a eu lieu un évènement sportif phare dans l’Ain, l’Ultra 01 (3ème édition), course à pied nature toutes distances (9-44-60-99-165 km). J’ai eu la chance de pouvoir épingler de nouveau un dossard sur un tracé moyenne montagne de 44km et ses 1700m D+, cinq mois après le Printemps d’Ozon courir. La crise du Covid 19 est passée par là et la cascade d’annulation d’évènements sportifs. Bravo aux organisateurs d’avoir su s’adapter au protocole sanitaire de la Fédération française d’athlétisme.

Ce 22 août à midi pile, dans la station de ski de Menthières, au milieu de 200 participants, port du masque et du maillot de la course obligatoires pour l’entame de la course. Le temps est frais et couvert, cela change des jours caniculaires précédents. Heureux de redécouvrir ce Haut Bugey qui fut il y a quelques années une terre d’adoption chérie avec Laurence. Je salue quelques personnes connues comme Hugo Altmeyer, coureur élite ainsi que Frédéric Ruberti, ancien vainqueur du marathon du Beaujolais, accompagné de son fils. Les premiers kilomètres défilent rapidement, l’entame se fait en descente sur des monotraces raides, les quadriceps sont sollicités d’entrée ! Passage au km 6 dans le joli village de Chézery Forens, au pied de l’ascension du jour, la Borne aux Lions (700m D+ en 4km) qui délimite le Jura. Alternance marche et course, je suis bien en jambes. On rattrape une traileuse de l’équipe de France, Lucie Jamsin, engagée sur le 165km. L’ultra trail (course de plus de 100km), c’est un autre monde …

 

 

MARCHE A L’OMBRE

Le soleil fait son apparition au sommet, à 1300m d’altitude. Premier ravitaillement puis s’ensuit un enchaînement de chemins forestiers assez larges où j’allonge la foulée. J’ai en tête la musique méditative de Ludovico Einaudi. Le peloton est désormais bien étiré. Passage à mi-course à Giron en 2h34’ (km 25), je suis confiant, jusqu’ici tout va bien. Il est 15h, la chaleur se fait bien sentir, je commence à subir l’enchaînement des descentes caillouteuses en pleine forêt. Km 28, début d’une énième ascension en forme de chemin de croix. Je suis en nage. Jamais autant transpiré en course. Km 32, à court d’eau, le ravitaillement est à 3km, presque une éternité…C’est désormais marche à l’ombre dans les bois. Ravitaillement salvateur au lac Genin, un site naturel saisissant de beauté (appelé la petite Canada), un endroit que je ne me lasse pas de contempler.

Je repars en mode allure ultra trail. Les derniers kilomètres, des sentiers aménagés,  longent une jolie rivière où l’on croise des promeneurs. La traversée finale dans le centre-ville d’Oyonnax permet de relier l’arrivée au stade Charles Mathon, lieu emblématique d’un club de rugby reconnu nationalement. Au final, 5h12’ au bout de l’effort.

1 commentaire

Commentaire de TomTrailRunner posté le 23-08-2020 à 20:28:53

Mmmh la petite bosse après Giron

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran