Récit de la course : Les Foulées des Droits de l'Homme 2006, par pierrot34

L'auteur : pierrot34

La course : Les Foulées des Droits de l'Homme

Date : 12/11/2006

Lieu : Montbazin (Hérault)

Affichage : 1643 vues

Distance : 12km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Les Droits de l'Homme...de courir!

Un soleil des plus sympathiques pour cette 16è (et non la 18è !) des ces Foulées des Droits de l’Homme, pour lesquels toutes les sommes versées ce jour-là à Montbazin –c’est une tradition- sont totalement reversées à Amnesty International.
Dans cette petite ville aux rues étroites et labyrinthiques, un seul panneau pour diriger l’arrivée des centaines de concurrents prévus –et ils étaient là, pour battre le record du nombre d’inscriptions – c’était un peu…léger et après avoir raté la 2è flèche (noire sur fond marron !) et m’être perdu dans la campagne, j’ai enfin trouvé l’aire de départ. Mais une fois prêt et être descendu en ville (j’avais une heure devant moi, ma femme faisant la marche de 6km à 9h), c’est quelque 5 ou 6 personnes qui "tournaient " et cherchaient le départ !!!!Avec ma tenue et mon dossard, facile de trouver la route avec mes conseils, et preuve encore qu’on aurait pu faire un effort sur le fléchage.
En arrivant aux inscriptions (flash back !), quel plaisir de retrouver notre « Clark Gable de l’animation », l’ami Vincent Diaz, toujours aussi proche de « ses » coureurs et familier de ces dimanches matin de grands événements !
Chacun huit euros pour Amnesty donc et départ d’une vingtaine de marcheurs ( des marcheuses surtout !) à 9h. C’était une première (de l’année) pour ma femme, dont ce n’est pas la tasse de thé.
Après elle, à 9h30 puis 9h35, ce sont les enfants qui sont partis allégrement à l’assaut des 2km puis du 1km. Plus d’une centaine en tout. Accompagnés par les parents pour les plus petits ; 3, 4, 5 ans pour les plus jeunes qui, sans broncher, avec une fraîcheur touchante, sont partis en trottinant. J’ai raté la photo de l’année avec un tel spectacle. La prochaine fois, je prendrai mes précautions. Mais j’ai pensé que mon collègue correspondant de Midi Libre, n’allait pas manquer cela !
Je retrouve aussi cinq copains de club de Villeneuve-lès-Maguelone, où je n’habite plus. Ca fait toujours plaisir de se retrouver à six dans le même maillot, le soleil aidant ce dimanche-là.
10h : 5, 4, 3, 2, 1, partez ! Rues étroites, le peloton s’allonge. Nous sommes vite sur petites routes et chemins, légèrement ondulés. Une petite montée en garrigue avec panorama sur Sète (indiqué) que je verrai à peine, scotché que j’étais sur un couple, elle étant liée à un homme handicapé et le guidant d’une manière étonnante avec ses codes et habitudes. Remarquable. J’aurais voulu pouvoir les suivre pour leur dire ma pensée mais je les connais et toujours sans entraînement, je ne pouvais pas les tenir bien longtemps. En effet si j’ai pu faire un départ correct- grâce à mes deux « lièvres », j’ai vite baissé de rythme, lourd que j’étais, pas joli à voir sûrement dans le style, pour me traîner jusqu’à l’arrivée. Ceci après un verre d’eau et un autre de jus d’orange (attention, le diabète veille toujours !), une mini éponge (appréciée), aux ravitos du 6 et du 10 km. Le parcours est agréable et serpente, monte et descend un peu dans la campagne et enfin le village où Vincent Diaz au micro ne manque pas d’accueillir « Pierrot 34 », heureux d’en finir et d écrire ces petites lignes- souvenir .
Ma femme est là et je vais apprendre que j'ai fait dans les 1h07 et surtout, qu’elle a fait ses 6km en 1h et a fini 2è , ayant manqué la 1ère place (prise par une « spécialiste » qui voulait "finir avec elle") en s’arrêtant pour parler à une collègue de travail ! Elle revient avec un paquet de livres. Quelle journée...pour elle !
Le diabète, pour moi ? 1,41g après la douche, à 12h30 ! Plus que correct. J’ai au moins gagné cela, moi !

1 commentaire

Commentaire de cedre posté le 13-11-2006 à 09:44:00

En te lisant , on se rend compte que la cap : c'est quand même bon pour le moral (le sien et celui des autres), pour la forme et la santé.... Que du bonheur,merci pour ce cr revigorant....

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran