Récit de la course : Trail du Pays Welche 2019, par poucet

L'auteur : poucet

La course : Trail du Pays Welche

Date : 13/7/2019

Lieu : Orbey (Haut-Rhin)

Affichage : 274 vues

Distance : 50km

Objectif : Se défoncer

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Plaisirs Welche

 

Plaisirs Welche, version longue (mais pas trop).


Celui là n’était initialement pas inscrit a mon programme. Depuis mi Juin et le Grand Trail de la Vallée des Lacs j’ai bien plus usé mes fonds de cuissards que mes baskets et j’ai douté un moment quant à ma capacité à reprendre directement sur l’Ultra Tour du Beaufortain, dans quelques jours. Le format raisonnable de ce Trail du Pays Welche a deux pas de la maison tombait à pic pour tenter de retrouver quelques repères.

Même si j’y avais laissé une cheville lors de mon dernier passage, l’organisation et le parcours tracé par le Running Club d’Orbey m’ont toujours ravi. Cette douzième édition n’a pas failli à la règle. Tout était réuni pour passer une belle journée au cœur de Pays Welche, l’ambiance intimiste et la qualité de l’accueil, la présence d’une multitude de sourires amis, une température idéale malgré un ciel chargé ...

J’ai trouvé tout de suite de bonnes sensations mais je suis resté sur un rythme très prudent, en zone confort et en immersion totale avec les odeurs de la forêt, des brimbelliers, des chaumes, et les retours de mes Hoka Clifton portées pour la première fois en course (merci Philippe Donischal) sur ces sentiers joueurs du début de parcours par les Basses Huttes, le Glassborn, le Wettstein …

Le clou du spectacle débute peu après les Hautes Huttes quand le parcours nous conduit autour des Lacs emblématiques de la région … Les photographes du jour ne s’y trompent pas puisqu’ils se sont tous postés en dessous de l’Altenkrehkopf pour profiter de l’extraordinaire vue sur l’écrin du petit Forlet, ou Lac des Truites …

Après 20 km le ravitaillement au Lac noir est bienvenu. Il reste un gros morceau pour aller chercher le mythique rocher du Hantz qui domine le Lac Blanc. C’est le passage le plus technique, le plus difficile, il faut parfois s’aider des mains. Mais les papattes sont là, ça grimpe toujours bien et ça descends encore mieux ... Après un clin d’œil à Nicolas Fried qui a cette fois largué ses collègues pour se poster en haut du caillou.

Je prends le temps de remplir le bidon et de piocher quelques raisins secs en repassant au Lac Noir ou la mi-course est tout juste dépassée … Le retour est bien plus roulant, moins visuel mais toujours agréable à courir, sur un profil qui me convient à merveille. La caisse à Poucet parfaitement rodée par les longues randonnées à vélo, j’ai plaisir à pouvoir dérouler en remontant au fil des kilomètres des coureurs déjà bien entamés. Eh oui, je suis le premier a rappeler que le chrono est secondaire, mais je me prends pourtant au jeu. Et c’est grisant ...

Il reste juste à gérer le coup de cul pour passer la Tour du Faudé et a contenir les débuts de crampes dans la descente finale … Encore un petit frisson avec les encouragements des amis du Team THK Dom Engel et d’Ann Lyz a 1 km de l’arrivée et je passe finalement sous l’arche après 6h11’ de course, 45ème au scratch, ravi par les excellentes sensations tout au long de la course. Et rassuré pour la suite !!!

Le repas d’après course était parfait, la remise des prix sympa et rondement menée, vraiment un sans faute pour l’équipe du Running Club d’Orbey !!! Le plus difficile finalement c’est de caler mon petit récit dans le planning d’un mois de Juillet heureux, qui défile bien trop vite !!!

En résumé ce qu’il faut retenir c’est que ce "petit" Trail du Pays Welche à taille humaine est un modèle du genre … A découvrir absolument !!! Merci à toute l'équipe d'organisation et aux gentils bénévoles !!!

Au départ avec Lionel Viry, Marc Fegli, Meheza Kpelou Walla, Philippe et Sandra Prinz

Bonne humeur garantie avec l'incroyable Monsieur Meheza au départ d'une course ... – avec Meheza Kpelou Walla et Sandra Prinz.

Catherine mène la danse .. La Tour du Faudé derrière nous pour un final qui picouille toujours

Heureux d'être là les trailers ...

Parfois je cherche sans les trouver les bons mots pour décrire mes sensations …
"L’émerveillement, rompant avec l’ordinaire, ouvrirait une clairière dans la forêt de notre être. Il agit comme l’éclair qui, déchirant le voile de la nuit, révèle de manière fugace un paysage qui était déjà là" ... Merci Corinne ne m'avoir soufflé cette jolie formule !!!!

Point d'eau à Hautes Huttes ... je fais le plein avant d'aborder le secteur des Lacs

Magique Lac des Truites ...

Ils sont venus, ils sont tous là ...

Un touriste sur la course ...

Monsieur Ungersberg ...

et son cheval ...

Yoann Parmentier déjà en tête ... Depuis le temps qu'il tourne autour, une victoire méritée !!!

La grâce ... ça semble facile – avec Simone Schwarz.

Lionel facile aussi, jambes de feu pour le facteur vosgien, pas vu de la journée ... enfin si, au départ et a l'arrivée ...

Marc sur un terrain qu'il apprécie ...

Sandra ... mais ou est donc Philippe ???

Catherine, toujours le sourire qui va bien ... encore un joli podium V2 !!!

Nicolas est posté un peu plus haut ...

Lac Blanc, en montant vers le rocher du Hantz ...

un secteur un peu engagé ...

Merci Nicolas


Sur le retour, toujours le Lac Blanc ...

Bravo Marc Randoaski !!!

Ça fait toujours plaisir de côtoyer les championnes (euh, après la course évidement)

Indestructible Manu qui courageusement poursuit sa préparation pour le Tor ... Chapeau Manu !!!

C'est l'heure des podiums, Philippe assure !!!

le podium des champions

le podium des papys



A déguster sans modération ...


 

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran