Récit de la course : Ultra-Trail du Puy Mary Aurillac - 105 km 2019, par cricribi

L'auteur : cricribi

La course : Ultra-Trail du Puy Mary Aurillac - 105 km

Date : 15/6/2019

Lieu : Aurillac (Cantal)

Affichage : 366 vues

Distance : 110km

Matos : salomon s-lab adv 12
bâtons trail aonijie réglables

Objectif : Terminer

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

mon UTPMA 2019

Après 4 essais infructueux (arrêté au Super Lioran quasi à chaque fois sauf une fois où j'ai depassé la BH au Puy Mary) j'ai pu finalement aller au bout de la course.
Je ne m'étais pas inscrit cette année. Et j'ai vu votre jeu tirage au sort Task Utpma, j'ai tenté et gagné une place. C'est une course très exigeante. Et cette année on a été gâté par le temps. Entre les trombes d'eau et le froid...

Arrivé au camping de l’Ombrade le vendredi vers 16h. J’installe la tente. Et part à pieds en centre-ville récupérer mon dossard. Sur le site c’est noté 5 mm à pieds hors il faut un bon quart d’heure.

Pas grave çà m’évite de trouver une place de parking. Je récupère mon dossard. Cette année nous avons droit à un sac en goodies. Je patiente juste qu’à 18:30 pour le briefing de la course.  Ils annoncent des intempéries orageuses. Un parcours de replie sera mis en place pour le puy Mary. Avec 350 de D+ en moins mais 2 kilomètres en plus.

A 19:30 je vais à la pasta party où on droit à un petit repas bien sympathique. Je retourne à la tente pour préparer mes affaires. Tout est prêt je n’ai plus qu’à partir. Je mets le réveil à 22:30. Il pleut des trombes d’eau. Réveil je mets mes chaussures et sort de la tente, miracle il fait beau. J’ai prévu les guêtres en pensant que le terrain sera gras.

On passe le sas de contrôle et on a droit à un feu d’artifice 5 mm avant de partir. J’ai décidé de ne pas prendre les bâtons pour le premier ravito. Le terrain n’est pas gras, on avance bien et c’est la pleine lune. Je mettrai 2 :23 pour le Velzic. le ravitaillement est toujours animé d’une manière disco. C’est génial.

Je prends les bâtons car maintenant on va attaquer la moyenne montagne en passant différents cols. Il y a du brouillard. La frontale éclaire très mal. Le terrain devient gras. J’ai bien fait de mettre les guêtres. Je peine un peu dans les montées. On devine les salers par leurs sons de cloche passant à côté de nous dans les prés. J’arrive au col du Perthus vers 6:40.

On va droit sur les 2 points les plus difficiles l’arpon du diable et le plomb du cantal. Les bâtons sont interdits pour cette partie. Arrivé au plomb du cantal l’orage éclate. De l’eau de l’eau. La descente sur les planches en bois est dangereuse, çà glisse. Je vais à mon rythme puis accélère dans la descente vers Super Lioran. C’est la gadoue. J’arrive à 11h pour 51 km. C’est ici que j’avais une crise de moral ! Ne voulant pas continuer alors que j’étais dans les temps.

La donne à changer je me sens bien  dans mes baskets. La base vie est remplie. On est trempé de la tête aux pieds. Je n’ai pas mis de sac de rechange. Je ne change pas de chaussettes au risque de retirer mes protections de pieds. Vu l’état du terrain les nouvelles chaussettes auraient mouillées aussi vite. On nous annonce un parcours de repli. C’est trop dangereux de passer au bec de l’aigle et au Puy Mary. On prend le chemin du téton de vénus ! On contournera le Puy Mary. On passera vers le Puy Griou. Il ne pleut plus. Le terrain est dégagé. Très boueux, je passe un fossé de boue, je met le pied sur une pierre, une deuxième et la troisième n'en était pas une, plouf le pied s'enfonce !!! Mais qu’est-ce qu’il fait froid. On arrive à Benech à 68 km nouveau ravito court qui remplace le pas du Peyrol. J’y serais à 15h.

On part en direction de Mandailles. Des montées bien raides mais rien d’extraordinaire. J’y suis à 16:27 pour 73 km. Il faut que je tienne. J’ai toujours le moral, je me sens bien. Je vais terminer. Oui mais !! La prochaine étape est Lascelle.

Et une grosse et longue montée nous attend. C’est le Col de Cabrespine. Que c’est long !!! Elle fait mal aux pattes et surtout aux quadri. La descente se passe bien et on passe par les gorges de la Jordanne avec son fameux pont suspendu en bois. Chouette coin ! J’ai perdu ma marge de 1 heure.  J’y arrive à 21h. Barrière horaire 21h45.

Je repars dare-dare. A chaque ravito je prends une soupe, une tranche de jambon, chocolat, banane.

Normalement st Simon c’est cool. Non c’est pas vrai ! les premiers kilomètres vont à bon train, puis on rentre dans une forêt et hop on grimpe. Mais à pic !! J’en ai plein les quadri. Le moral en prend un coup. Je m'arrête souvent et je me fais doubler. Enfin le ravito, j’arrive à St Simon à 23h47.

Maintenant c’est Aurillac. je passe en marche rapide. je double quelques coureurs. Une petite montée puis de la route je demande l’heure à un bénévole, 1h30. J’ai retrouvé ma marge de réserve. Depuis St Simon je n’ai plus couru mais j’ai fait de la marche rapide. Je passe le parking puis je rentre dans les voies piétonnes.

Je jubile, j’ai la patate. Je n’en crois pas. Je passe la ligne d’arrivée à 1h35 avec 110 km et 5000m de D+. Je suis le trailer le plus heureux !!!

J’ai réussi. Je mange le diner prévu par l’organisation. Je reprends la route 15mm vers le camping.

Je voulais d’abord remercier Kikourou pour m'avoir permis d'aller au bout de mon rêve.

Les bénévoles ont été formidables, d’une grande gentillesse.

5 commentaires

Commentaire de CAPCAP posté le 19-06-2019 à 22:16:59

Bravo pour cette persévérance au fil des années, au fil des km et par ce temps humide !

Commentaire de Shoto posté le 20-06-2019 à 13:59:57

Bravo. Bien joué et course bien gérée malgré l'humidité. Et le plaisir de finir un bel ultra n'a pas de prix !

Commentaire de keaky posté le 20-06-2019 à 21:25:49

Bravo !!! Pas simple celle là !!!

Commentaire de Fab_15 posté le 22-06-2019 à 15:57:38

Bravo!!
Il faut revenir une nouvelle fois pour le terminer sur une édition ensoleillée ;)
On a des terrains de jeux magnifiques mais capricieux ;)

Commentaire de cricribi posté le 22-06-2019 à 16:07:48

Merci pour tout. Oui je reviendrais en espérant avoir une météo plus clémente :)
Dans le retex de boutentrail sur la photo c'est moi au premier plan de dos. :) 👍

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran