Récit de la course : BRM 400 Mundolsheim 2019, par poucet

L'auteur : poucet

La course : BRM 400 Mundolsheim

Date : 11/5/2019

Lieu : Mundolsheim (Bas-Rhin)

Affichage : 221 vues

Distance : 400km

Objectif : Terminer

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

BRM 400 Mundolsheim, 3 garçons dans le vent !!!

BRM 400 Mundolsheim, trois garçons dans le vent ...

Sur la route du Paris Brest Paris il y a la série des brevets qualificatifs. Un système chronophage qui bouffe 4 WE dans la saison mais qui me parait logique et indispensable pour préparer convenablement l’événement. Pour l'étape du 400 j'avais coché celui organisé par les Randonneurs de Strasbourg, situé pas très loin de la maison et avec un départ matinal à 5h. Ce qui me permettait d'allonger un poil dans l'idée de faire 24h de vélo non stop ...

Laulau Bretzel toujours sur le chemin de la reconstruction avait adhéré à l'idée. En dépit des prévisions météo peu avenantes, nous voilà donc parti de Chatenois Samedi matin à 2h pour rejoindre Mundolsheim par le chemin le plus direct. Un aller de 58 km avec un bon vent favorable, au sec, avec des températures confortables pour rejoindre le RV ou Bernard et son épouse nous proposaient comme d'habitudes boissons chaudes, kouglof et gâteaux maisons. De quoi nous réconforter avant le gros morceau du programme.

Nous sommes une trentaine au départ à 5h, la plupart déjà équipés pour la pluie, quelques uns en court. Je fais le choix de garder la veste de pluie dans la poche et je me cale au cœur du gruppetto qui se faufile a un rythme raisonnable dans la banlieue strasbougeoise. A peine le temps de faire dix kilomètres qu'une première averse vient nous fouetter le visage. Je laisse filer le paquet et me gare au plus pressé pour enfiler la veste ... Laulau qui avait été retardé par un saut de chaîne m'aperçoit et nous repartons en duo. Nous débâchons assez vite et remontons les villages encore endormis dans la Vallée de la Bruche pour aller cherche le Col du Hantz et basculer dans les Vosges par la Vallée du Rabodeau.

Il est 9h lorsque nous arrivons à Raon l'étape pour le premier contrôle après 90 km. Nous avisons un petit zinc pour faire tamponner le carton, prendre un café et gerer quelques vieux dossiers en instances. Bretzel avait plusieurs jours de retard et visiblement c'était urgent. Les sympathiques vosgiennes de service au comptoir ont un peu de mal a nous croire lorsque nous évoquons notre programme de la journée ...

La remise en route est un peu laborieuse avec les premières rampes du Col de la Chipote, dés la sortie du bourg. Le soleil fait de belles apparitions mais le vent se lève et surtout la circulation s’intensifie. Éole souffle de travers et nous balade pendant les voitures nous frôlent de prés. Nous évoluons a découvert sur d'interminables toboggans pour rejoindre Épinal. Le ciel s'assombrit dans la traversée de la citée de l'image mais nous arrivons globalement a nous passer entre les gouttes.

Il reste 30 bornes pour rejoindre le second contrôle, toujours sur le même type de profil, en passant notamment par un monstrueux talus avant le village de Xertigny, avec un vent de plus en plus soutenu. Nous serons finalement rattrapés par une terrible ragasse peu avant Bains les bains. Nous sommes littéralement plantés sur le bitume et rincés en quelques minutes. C'est sauve qui peut vers l'Intermarché a l'entrée de la ville ...

Un allemand est également réfugié là. Pas très loquace, et en plus nous ne comprenons rien. Mais visiblement il a l'air en rogne. La météo peut être ? Allez, mieux vaut positiver. Nous avons déjà fait 160 bornes, nous avons là de quoi faire quelques emplettes et tamponner le carton. Je suis sur que notre ami Manu Conraux serait ravi d'être avec nous dans ces conditions pourries plutôt que sur son canapé avec une épaule en vrac et un PBP rectifié.

Un barbu arrive un peu plus tard, il a l'air un peu abattu également et nous parle d'abandonner. Nous lui expliquons que le vent va bientôt nous être favorable et lui proposons de repartir avec nous ... Et c'est ainsi que nous faisons connaissance avec Greg, sympathique prof de sport parisien, qui s'est mis au vélo il y a un an et n'à jamais fait plus de 200 bornes à vélo ... Gonflé le garçon !!!

Les averses se succèdent toujours mais le vent fini par se faire notre allié, nous entrons en Haute Saône et Greg retrouve du poil de la bête. Nous pointons dans le village de Thibaut Pinot à Mellisey sur le coup de 16h, pas vraiment dans le timing que je m'étais fait, mais bon ... Quelle importance ? Une passons une nouvelle fois un moment très sympa avec le boulanger, incrédule ...

Jean Marie Landherr, triple finisher du TriRhena1000, qui était parti plus tard nous rattrape dans les premières rampes du Col de la Chevestray. Facile le papy. Nous discutons un petit moment, il temporise un instant, mais le pauvre se serait frigorifié a nous attendre. Et nous sommes bien incapable de suivre son rythme de champion.

Au niveau de Plancher Bas nous retrouvons la trace empruntée lors de notre Raid Vesoul avec Jean Jean-Luc Manala et Christophe Wolff, par Giromany, Rougemont, Gewenheim, les bosses de Mittelbach ... J'avais sollicité Christophe pour un arrêt graissage de chaîne à Wattwiller. Mais le champion nous avait carrément préparé un ravito grand luxe avec pâtes et gâteau maison. Un excellent moment de réconfort, au chaud dans la belle maison à Christophe. MERCI Christophe !!!!

Quelques kilomètres plus loin nous étions a Soultz et nous avons du nous écarter de la trace pour trouver une enseigne ouverte ... Et c'est à la Metzgertuwa que nous avons fait tamponner notre carton. Un lieu qui m'évoque tant d'excellents souvenirs, du temps ou l'on faisait bombance avec les collègues postiers chez le Maître Schluraff.

A partir de là fini les bosses, il reste théoriquement 120 bornes de plaine pour rentrer. Notre Bretzel, encore un peu poussif le matin même, s'est alors posé sur ses prolongateurs et comme par miracle a retrouvé une santé d'enfer ... Il suffisait de pouvoir accrocher la mobylette. Pas si simple. Nous étions bien rentrés dans la nuit, et heureusement parce que les longues lignes droites vers Neuf Brisach sont ennuyeuses à mourir. C'est un peu moins pire après, mais nous étions soulagés d'arriver enfin a Marckolsheim pour un dernier contrôle, agrémenté d'un ravitaillement royal pris en charge par des sympathiques BRMistes de Colmar ... MERCI les gars !!!

Greg était alors en toute petite santé, perturbé par des problèmes digestifs. Peut être une conséquence du froid qui l'assaillait a chacune des pauses, faute d'un équipement tout a fait adapté a des conditions aussi difficiles. Nous avons donc géré les 70 bornes restantes en mode SAMU, Greg s'accrochant tant bien que mal au wagonnet ... Le contournement de l’agglomération Strasbourgeoise nous a paru bien long, et avec quelques kilomètres supplémentaires du a une mauvaise lecture de la trace (à Wollfisheim nous étions repartis pour un second tour !!!), nous sommes enfin arrivés au terme de ce brevet épique avec encore une fois un accueil tout confort par Béatrice et Bernard. MERCI à vous !!!

Il restait a Greg a retrouver son hébergement. Et a nous de reprendre la direction du Sud pour rentrer a Chatenois, a l'envers de la veille ... L'affaire a failli tourner au cauchemar sur la PC de la Bruche,pourtant si sympatrique, lorsqu'un ragondin à coupé la route juste devant la roue à Bretzel. Heureusement je ne collais pas et j'ai pu éviter Laulau qui était vautré dans le bas coté. Finalement rien de cassé, plus de peur que de mal donc et nous avons pu terminer tranquillement notre périple, avec juste l'inévitable petit coup de mou lorsque le jour se lève. Nous sommes arrivés a la maison sur le coup de 7h, ravis de cette nouvelle belle aventure partagée. L'objectif initial des 24h de vélo non stop est laaaaaargement dépassé !!!! E bien géré. MERCI Laulau.Bretzel !!!!!

Samedi, 2h du matin dans la garage a Poucet ... c'est parti !!!! – avec Bretzel Man.

Inscription pour Laulau ... chouette, on va bien se marrer !!!

On est toujours très bien accueillis chez les Randonneurs de Strasbourg !!!

José au départ !!!

On remonte la Vallée de la Bruche

Premier (petit) col, on bascule dans les Vosges

La météo est encore plutôt agréable

Un BRMiste

BRMiste Bretzel

Pointage a Raon l'étape

Bains les bains, sauve qui peut !!!

Bretzel gourmand, Greg joueur ...

Pause à Melissey ... en tenue amphibie le trio

La boulangerie de Mellisey

Chez Christophe, arrêt royal !!!

MERCI Christophe

Greg rentre dans la nuit ...

Ravito à Marcko ... Il a le sourire, mais il souffre notre copain Greg

Vraiment sympa ce ravito dans la nuit ... MERCI les gars !!!

YEEEEES !!!!

Réconfort au retour avec Bernard et Béatrice, qui attendent tout le monde ...

Dimanche, le jour se lève

Celle là je l'adore !!!!

2 commentaires

Commentaire de Philkikou posté le 13-05-2019 à 21:41:11

Bravo à toi et à Laulau !!! J'ai testéun brevet, celui du CCK par beau temps ça m'a plu, mais faire un brevet dans les conditions que vous avez eu ( dans notre coin le 400 de Grenoble était par mauvais temps aussi ) je ne me sens pas la motivation... A deux doigts de m'incrire samedi prochain pour un 400 à Feurs mais vu les prévisions je renonce.. Sacré mental et forme : BRAVO A VOUS !!!

Commentaire de novass396 posté le 15-05-2019 à 12:13:01

Sacré bonshommes !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran