Récit de la course : 10 km de Bourg en Bresse 2019, par Gibus

L'auteur : Gibus

La course : 10 km de Bourg en Bresse

Date : 3/3/2019

Lieu : Bourg En Bresse (Ain)

Affichage : 396 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

La fondue au chevreuil

La fondue au chevreuil


Quand on arrive au départ d'un dix kilomètres avec une fondue de chevreuil sur le ventre, on sait que cela ne va pas gazer ou plutôt si, ça va dégazer.

 

Le nouveau parcours du semi et du 10 kil de Bourg en Bresse voit le départ et l'arrivée s'effectuer sur la place du champ de foire.

 

Un peu trop exigüe pour 1700 participants. On se cale un peu derrière, moi et mon ventre de femme enceinte.

 

Le départ se fait donc en accordéon en prenant les virages par l'extérieur pour pouvoir courir.

Je sens le ballotement de la bête dans mon bidon.

 

Km1 : 5'35, je sens que nous allons balancer une peau de renard euh non de brocard, le male chevreuil.

C'était tellement bon c'te fondue hier soir.

 

Km2 : 4'56, nous remontons, moi et le chevreuil, le boulevard de Brou.

Un coucou à Fernando et Jean Marc qui nous passent.

 

Km3 : 5'03. Après quelques virages, Bambi se calme. Ce faon, oui c'est un jeune car nous ne sommes qu'au début de la course, remue encore bien et me provoque quelques rots intempestifs.

 

Km4 : 5'11, nous doublons Marie Françoise qui fait le semi. L'estomac tranquille, nous taillons dans la vieille ville. La bête est devenue chevrillard et baigne encore dans la mayo.

 

Km5 : 5'01. A la grenette, j'arrose la chevrette d'eau fraiche offerte par Cédric et Sylvain.

Nous gambadons pour la 2° partie.

 

Km6 : 5'10. Nous sommes passés près de l'arrivée assez rapidement, le chevreuil est un animal prudent et craintif.  Les éructations ont cessés. L'animal fait la sieste.

 

Km7 : 4'55. Après le passage sous le pont, nous sommes dans la zone industrielle.

La bréhaigne ne bouge plus. Elle doit être morte. Pov' bête. Mais c'était bon ces carrés de barbaque hier.

 

Km8 : 5'04, je crains le pire. Passage sous la voie et remontée du bestiau.

Virage au frein à main à gauche puis la côte rue Chevrier. Le Gibus n'est pas un animal sauteur qui avance par bonds spectaculaires.

 

Km9 : 5'08. Tout est redescendu avenue de l' Egalité. Le cervidé a replié ses pattes.

J'ai rattrapé un gars d'Ambérieu. Autre gibier en vue.

 

Km10 : 51'23. L'arrivée est enfin là. Je taille vite à la voiture en sauvage.

 

 

Bien belle épreuve de chasse à court avec toute cette meute de coureurs.

Je n'ai pas été très agile ni très rapide.

Je vais ranger mon corps frêle et mes jambes poilues en attendant d'autres gambades plus légères.

 

8 commentaires

Commentaire de Arclusaz posté le 27-03-2019 à 22:30:00

Le chevreuil, c'est le cousin du d'ain. La 1ere photo de l'arrivée est collector. Bravo pour ta course et ton récit.

Commentaire de Gibus posté le 02-04-2019 à 20:50:16

Ouh beau jeu de mots. Photo d'arrivée sans queue ni tête.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 28-03-2019 à 12:13:51

J'aime bien les récits de passionnés
J'aime bien les récits de Gibus

Commentaire de Gibus posté le 02-04-2019 à 20:50:52

Merci l'bouk. Quand est ce qu'on court ensemble ?

Commentaire de coco38 posté le 28-03-2019 à 13:45:12

Toujours délicieux... je reprendrais bien un peu de fondue ;-)
JC

Commentaire de Gibus posté le 02-04-2019 à 20:53:33

Oui Jc qu'est ce que c'était bon, mais plus jamais ça avant une course.

Commentaire de Jean-Phi posté le 01-04-2019 à 21:11:35

chouette un CR de Gibus, toujours aussi décapant ! Le chevreuil semble bien être digéré !

Commentaire de Gibus posté le 02-04-2019 à 20:54:49

Oui Jean Phi le chevreuil est bien arrivé à destination

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran