Récit de la course : La Moursoise - Drôme by Night 2019, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : La Moursoise - Drôme by Night

Date : 5/1/2019

Lieu : Mours St Eusebe (Drôme)

Affichage : 438 vues

Distance : 9km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

On démarre bien l'année

 

LA MOURSOISE

 

 

On démarre bien l’année avec un WEEK-END RUNNING 26 !!!

 

Invitation par mes amis BARACK et la GUINGUETTE et me voici à l’étape 1 : cette sympathique moursoise, courue l’an passé ! 9 kilomètres en nocturne en saucisson dans le froid !

 

Hélas pas de têtes connues, pas de DTTN, pas de Byzance, pas de Jérôme et Sandrine, pas de Knet, mais ce bon et fidèle Faizan qui semble très motivé au point de se rendre en première ligne !!

 

Echauffements, puis on se met en bas des fameux escaliers, encore un speech mais on a envie de courir pour se RECHAUFFER !!!



 

Départ, attention il faut bien regarder ses jambes au milieu de ce monde, je compte faire les 9 kil tranquilou mais évidemment au bout de 400 mètres le virus de la compétition revient !!

 

On repasse par le départ puis direction le bois, ça commence à se calmer car le bouchon se profile et malgré un départ prudent j’ai l’impression de bouchonner plus tard qu’en 2018 !

 

C’est parti pour un serpentin car c’est un single, avec évidemment quelques marioles qui cherchent à glâner des places par dizaines sur les côtés !

 

En haut c’est le replat, ça relance mais là les groupes se sont faits donc il faut réussir à faire sauter le « bouchon », rejoindre le groupe de devant, le remonter, faire sauter le « bouchon », et ainsi de suite !

 

Sur le plateau (on y est déjà) on file chercher le ravitaillement avant de (déjà) revenir !

 

Ma chevauchée fantastique (je ne fais que doubler, normal, en partant dernier) continue, au fond je me souviens qu’on tournera à gauche pour un long faux plat qui se termine en côte, je double un max je sais qu’après c’est du single où personne pourra passer, et ça fonctionne, jusqu’à ce qu’une frontale revienne fort sur moi donc je mets les watts, tant pis je me grille mais y’a combat !!

 

Et nous voici redescendus à Mours, mon acolyte met une accélération dans un virage qu’il serre bien (j’ai pas coupé…), ok il aura course gagnée je rentre tranquille car derrière le tour est fait !

 

Moralité du jour : une course anonyme du Bouk mais qui fait du bien, remettre un dossard et doubler du runner c’est juste top !! Merci la moursoise

3 commentaires

Commentaire de Byzance posté le 16-01-2019 à 18:48:34

M'sieur, j'ai 2 mots d'xcuse : malade (sorte de gros rhume avec mal de gorge, fièvre, toux, sinus pleins, ...) + 20 ans de ma fille !
Sinon mon cousin a encore réussi à fumer son neveu (31 et 36) mais sur les courtes distances ça va pas durer encore bien longtemps !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 16-01-2019 à 19:14:20

Tu es tout excusé !
J'ai bien pleuré et quand je n'ai plus eu de larmes je suis passé à autre chose :) :) :)

Commentaire de petit franck posté le 17-01-2019 à 10:08:23

On attend le rrcit de l hivernale de meaudre

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran