Récit de la course : La Course du Bien Public 2018, par Olivier THERONDEL

L'auteur : Olivier THERONDEL

La course : La Course du Bien Public

Date : 8/9/2018

Lieu : Dijon (Côte-d'Or)

Affichage : 220 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Un parfait saut dans l'inconnu, cette épreuve 2018 de la course du Bien Public. De passage à Dijon, je m'étais inscrit sur l'épreuve du 20,4 km (dite "Au fil de l'Ouche") sans bien comprendre ce parcours qui semblait vaguement graviter autour du lac Kyr.

Le village sportif se tient devant le siège du journal Le Bien Public. En raison du décalage de temps important entre le départ de la course des 10 km et le départ du semi-marathon, l'ambiance est calme, l'affluence est faible.

Le départ à 10h45 se situe sur le boulevard des Gorgets. La largeur de l'avenue donne une impression de facilité. Certains coureurs, aspirés par la folie des grandeurs, s'envoleront dès le coup d'envoi. Il faudra pourtant se ménager pour aller au bout de cette épreuve, car l'important ensoleillement de cette fin de matinée laisse craindre un mauvais coup de chaleur.

Au bout du KM 1, les coureurs quittent la ville, cap vers l'ouest, pour aller rejoindre la fraîcheur du sentier compris entre le canal de Bourgogne et le lac Kyr. On quitte à regret ce havre de paix au KM 5 pour traverser la zone tampon des maraîchers qui sépare Dijon de Plombière-les-Dijon. Petit passage rapide sous la route de liaison avec l'A38.

On débouche ensuite sur une route départementale peu ombragée, que l'on suit sans passion pendant 5 km. Le point de retour se situe au KM 10 à Velars-sur-Ouche. Commence alors un tronçon ennuyeux de 5 KM rectiligne le long du canal de Bourgogne en direction de l'est, jusqu'au KM 15 où on aperçoit enfin le port de Plombière-les-Dijon.

Après un cheminement erratique à travers ce village, on espère retrouver rapidement le lac Kyr. Il ne réapparaîtra pas avant le KM 17. Retour à la fraîcheur au bord de l'Ouche puis un dernier morceau de canal et on arrive devant le journal.

J'ai adoré le pain d'épice et le fromage offert aux finishers!

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran