Récit de la course : 24 heures de Saint Doulchard 2006, par mico34

L'auteur : mico34

La course : 24 heures de Saint Doulchard

Date : 14/10/2006

Lieu : St Doulchard (Cher)

Affichage : 1438 vues

Distance : 152.385km

Matos : 151,470 à Séné en mai

Objectif : Battre un record

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

St Doulchard 2006

Départ à 5h30 du matin depuis la Seine et Marne. Décision de dernière minute, les enfants souhaitant s'inscrire aux 24mn qui a lieu à 9heures nous voilà obligé de partir aux horaires.
Arrivée à St Doulchard vers 8h15 pour participation aux 24 minutes et admirer les petits de CP de la commune vers leurs courses d'ultra (super à regarder).
Puis vient l'heure de me préparer pour ma course. Mon objectif de départ est ambitieux. J'ai décidé de partir aux alentours de 8,5km/h et d'essayer de faire, par tranche de 6 heures 49km, 47 km, 42km puis 40 km ce qui donnerait au mieux 180 km (on peut réver) ou au «pire» essayer de battre le temps fait sur mon premier 24 heures à Séné en mai qui était de 151,470 km et enfin accessoirement d'être classé dans les résultats «championnats de France».
Il y a beaucoup de monde dans la salle et je n'arrive à repérer que la famille Shadock qui est installé il faut le dire juste devant moi.
Départ à 11h, un peu à l'arrière pour ne pas partir trop vite. Je cherche à repérer Pat71 par rapport à la photo qui est sur le site mais je ne le vois pas. Je vois par contre Cagouille sur le bord du circuit déjà présent pour encourager et mitrailler tout le monde. Je suis aux alentours de 8,5 km/H. Tout va bien pour l'instant – Grâce à leurs maillots ADDM, je peux reconnaître deux personnes dans la foule, chouette il est beau le maillot, vivement que je l'ai enfin.
Mais tjours pas de Pat. Au passage suivant, je demande à Cagouille, qui me réponds qu'il est devant moi. Bon tant pis, je ne le verrai pas, il court trop vite pour moi.
Petite mésaventure : j'avais mis mon forerunner 305 et il commence à «déconner» - J'ai pourtant l'impression d'avancer et lui au lieu d'augmenter mon km parcouru, voilà qu'il le diminue : j'étais à 29 km ; je rétrograde à 28, puis à 27, puis à 26. Calamité. Ca semble coincider avec le moment où j'ai mis mon MP3 sur les oreilles. Y aurait t'il des incompatibilités entre ces deux outils ??? Je suis 102ème pour l'instant.
L'heure tourne. Voilà 4 heures que je tourne et je me rends déjà compte que ça va être difficile. Un mal de dos commence à s'installer et je suis obligé de m'arrêter tous les deux tours pour atténuer. La douleur. Tant pis, on continue.
Premier 6 heures : 47km au lieu des 49 souhaités : tempo 2 tours courus dont 100m environ marché. Petite consolation, je suis maintenant 95ème.
Démarrage du deuxième 6h : j'avais prévu de courir 1400mètres et de marcher 100 mètres mais mon dos me fait sentir qu'il n'est pas d'accord aussi je passe déjà, à mon grand regret sur le tempo suivant : 400mètres en courant, 100 mètres en courant. Avec tjours arrêt tous les deux tours pour m'allonger deux minutes pour essayer de décontracter mon dos douloureux, ça n'améliore pas la cadence. Deuxième 6h : 37 km au lieu de 47 prévus et 90ème au général. Dur dur – Mais le moral est là. Heureusement que j'avais emmené plein de vêtements de rechange car j'ai pas chaud et je suis obligé de me changer souvent. Super les guètres : pas de sable dans les chaussures par contre ça sert un peu les chevilles. Sur les conseils de Shadock, je vais même les enlever bientôt car il pense que ces problèmes de pieds viennent de là.
Démarrage du 3ème 6h : objectif revu sérieusement à la baisse. Je VEUX faire minimum 150km et il va donc falloir que je me remue.
Après un rapide calcul, après mon passage au 100ème km – j'ai mis 14h50 pour les abattre pour 13h à Séné, je me rends maintenant compte que ça va être dur de les faire. Il fait très froid, je suis allé mettre mon kway, mon bonnet et mes gants. Je dois être ridicule là dedans, d'autant qu'il y en a qui court en short. Mais comment font-ils donc ?? Je n'ai pas de marge de secours. Nouvelle tactique ; puisqu'avec mon arrêt tous les deux tours (et le temps perdu qui va avec) j'ai mis environ 10mn par tour, je passe à de la marche en faisant les 100 derniers mètres en courant, sans m'arrêter au stand sauf pour boire quelque chose. A priori cela fait moins mal au dos, et les arrêts supprimés semblent compenser un peu la marche.
18ème heure – Le dos à l'air d'aller mieux et je n'ai pas le choix. Si je veux atteindre les 150km, je dis recourir davantage. Je repars donc sur 200m de «course» et 100 mètres de marche avec pour faire le km 300m de course sur la fin du circuit.
Les premiers tours de reprise sont difficiles pour les jambes puis ça va mieux après. Ca semble aller mieux pour le dos. Mon mari dans l'intervalle est allé «piquer» de la pommade chez les kinés et m'a tartiné le dos. Ca commence à agir.
Je fais environ 6 tours à l'heure. Passage de la 20ème heure. J'en suis à 130 km. Continuer, il faut que je continue ; je l'aurai ce foutu 150km – y'a pas de raison. Allez ouste en piste, on continue.
22ème heure 140 km – je vais y arriver je vais y arriver – je suis remontée à la 59ème place.
23ème heure 146 km – quelles sont longues ces dernières heures – retour à la 60ème
Le Shadock, après un coup de pompe, semble être reparti comme en quarante et beaucoup de coureurs reviennent sur le circuit.
Je passe enfin le 150ème au bout de 23h35 je crois, aussi je décide, alors qu'à la 20ème j'avais décidé d'arrété après avoir franchi le 150ème, voilà que je choisis de continuer pour tenter de réussir à passer les 151,470 que j'avais fait à Séné ; 151ème : 23h46 ; 152ème 23h57 – les derniers mètres courus avec mon fils qui posera le témoin peu après les 300 mètres suivants. Le bonheur ; les larmes ; le soulagement – j'y suis arrivée – les 160 seront pour une autre fois.... L'année prochaine.
Merci à tous ceux qui m'ont encouragé tout au long de la course, même si je n'ai reconnu personne. Je suis vraiment pas physionomiste pour deux ronds. Enfin si j'ai reconnu Cagouille. La prochaine fois je ferai mieux.

1 commentaire

Commentaire de roro posté le 16-10-2006 à 20:56:00

Chapeau Mico! 152 bornes, c'est énorme! Quel exploit! J'ai suivi la course sur Ultrafondus et c'était passionant. Tu as doublé notre Fabrice Rosa dans les dernieres 2 heures. Magnifique!
Je te souhaite une bonne récuperation, - c'est mérité.
Roro

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran