Récit de la course : L'Infernal Trail des Vosges - 68 km 2018, par S4m

L'auteur : S4m

La course : L'Infernal Trail des Vosges - 68 km

Date : 8/9/2018

Lieu : St Nabord (Vosges)

Affichage : 269 vues

Distance : 68km

Matos : Chaussures : Kalenji XT6
Bas/T shirt/chaussette/casquette/lunette : Kalenji
Sac : kalenji 9-14L
Bidon : Anojie 2x600ML
Frontale : Kalenji onnight 710
Bâtons : Gipron mont blanc
Montre : xiaomi amazfit

Objectif : Terminer

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Infernal 68 - très belle première expérience du trail

Ce trail constitue mon objectif principal de l'année. Ce sera seulement mon deuxième trail après l'ecotrail 45km/900D+ en mars, donc autant dire que le gap est significatif pour cette course de 68,7km/2800D+. Compte tenu de mon "passif" de trailer (si on peut dire ça) et de ma préparation (plus grosse sortie de seulement 18km Bouche cousue), mon unique objectif est de finir dans de bonnes conditions.

Le météo est juste parfaite : entre 10 et 20 degrès, ciel bleu. Donc pas d'excuse, après la neige, le froid et la boue de l'écotrail.

L'orga au départ est top : parking a proximité, retrait des dossards rapides et contrôle des sacs. La premiers concurrents du 200 commencent à arriver ! Le speaker annonce 600 participants pour le 60, ça me parait un peu optimiste ...

J'arrive à respecter l'engagement que je m'étais fait : partir en fin de peloton pour ne pas m'enflamer comme un jeune chien tout foufou. Je me retrouve donc rapidement coincé dans les bouchons des premières montées. Frustrant mais salvateur pour la suite !

Je craignais la première portion de 21km/900D+ avant le premier ravito que j'avais prévu d'atteindre en 3h. Finalement avec le rythme tranquille, c'est passé très correctement malgré les deux gros murs. On a même le droit à de jolis panoramas sur les Vosges où je prends le temps de faire un petit selfie Cool. J'arrive même à bien envoyer dans la deuxième descente. Je parviens au premier ravito assez frais. Je refais le plein, bois un peu de coca (enfin du Elsass cola Rigolant!) et d'eau pétillante, je mange du fromage et quelques bricoles. Je quitte le ravito à la 360e place en 3h23.

On attaque la deuxième portion de 10km/400d+ par une partie de plat au milieu des champs. Je repars en courant tranquillement et parviens à la troisième monté qui est tout en douceur sur 6km. J'arrive de nouveau a bien envoyé sur la descente. Au ravito je fais comme au premier : à boire, à manger et je recharge. Je quitte ce ravito à la 322e place en 5h02 de course.

La portion suivante a été clairement la plus difficile : 10km / 700D+. Ca commence à grimper directement après le ravitaillement. Après avoir chauffer les cuisses dans la montée, on continue à tirer sur les quadri dans une bonne descente, entre passages techniques et portions plus roulantes mais malgré tout trop pentue pour envoyer. C'est sur cette portion que j'ai commencé à doubler, avec plein d'admiration, les derniers concurrents du 200. Avant de rejoindre la base de vie des Tronches, on a droit à une dernière belle montée dans laquelle je suis clairement dans le dur. Je parviens enfin au ravito où je sais que j'ai une assistance qui fera vraiment du bien au moral ! D'après les retours, je ne suis vraiment pas le seul à avoir eu du mal sur cette portion. Je prends le temps de m'alimenter (sucré et salé), de boire et de changer de t shirt et de de chaussette et de mettre de la crème sur les pieds.

Je suis resté une bonne vingtaine de minutes à ce ravito, plus que ce que je pensais mais c'était nécessaire. Je n'aurais pas mon classement, le pointage ne marchait pas (désolé à tous mes followers !! Clin d'œil). Je repars bien plus frais et prends le temps d'appeler ma compagne pour la rassurer parce qu'elle n'avait pas eu de mise à jour du live (et aussi pour engueuler le petit dernier qui n'était pas cool à la maison Criant). Je me rends compte que ce petit coup de fil me permet de repartir sur un rythme plus cool et d'être mieux qu'après les premiers ravitos.

La portion qui suit (10km/350D+) est plus roulante et je continue d'alterner marche en montée et course dès que je peux. Je parviens au dernier ravito tranquillement en 9h30 et en 331e position. A nouveau je m'alimente et bois un peu, je recharge mes flasques et je repars pour la dernière portion de 16km/400D+. Sur les 7km qui suivent, légèrement en descente, j'avais vraiment la pêche et j'ai pu envoyer ! Vers 20h/20h30, l'obscurité nous oblige à sortir la frontale (on se la trimbale depuis le matin, autant la mettre !). J'ai un petit coup de moins bien sur la dernière section qui monte mais je finis tranquillement en courant.La fin de parcours est en forêt, sans grande diffilculté.

J'arrive sur la ligne d'arrivée au bout de 12h20 d'effort, en 320e position ! Je récupère ma médaille et la polaire finisher ! Une bonne douche chaude, puis des frites avec une côte de porc arrosées par une bière clôturent cette belle aventure !

Je suis super satisfait de ma gestion de course ! Je parviens à ralier l'arrivée dans de bonnes conditions physiques (une seule ampoule au pouce à cause des bâtons), objectif rempli !

L'orga et les bénévoles étaient au top !  Le seul souci c'est que maintenant je suis tenté par le 120 Clin d'œil

4 commentaires

Commentaire de Shoto posté le 10-09-2018 à 19:55:25

BRAVO et merci pour ton CR. J ai l infernal 68 km il y a 2 ans et j en garde un excellent souvenir tant pour le parcours, les beaux paysages vosgiens que la gentillesse des bénévoles. Bon courage maintenant pour le 120 km.

Commentaire de S4m posté le 11-09-2018 à 15:38:10

merci ! Je suis impressionné par l'augmentation d'affluence sur la course !
En 2016 il y avait environ 220 arrivants, l'année dernière 330 et cette année 430 (+ 49 non finishers).

Commentaire de Shoto posté le 11-09-2018 à 20:56:21

Oui tu as raison. Cela montre l intérêt croissant de l infernal trail des Vosges. J ai prévu d y retourner l année prochaine.

Commentaire de valdes posté le 12-09-2018 à 20:38:26

'Le seul souci c'est que maintenant je suis tenté par le 120 Clin d'œil'
Moi aussi, à vous lire, toi et kilkenny84

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran