Récit de la course : Andorra UT Vallnord / Euforia 2018, par elnumaa[X]

L'auteur : elnumaa[X]

La course : Andorra UT Vallnord / Euforia

Date : 6/7/2018

Lieu : Ordino (Andorre)

Affichage : 1030 vues

Distance : 233km

Objectif : Pas d'objectif

14 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

#zouaves

euforia . 
 
décolage 7h05 d'Aiguebelette ce mardi 3juillet , Haut Zouave ( Hotel Zoulou ) et Zouave du Bâ ( Zoulou Delta Bravo )
prennent la route direction les Pyrénées , avec la numamobile 
plein de motiv inconsciente teintée de fatigue conséquente et conséquence d'insomnies chronique-tout conspiratrices ,
en profitent pour tester en live le max 80 très appréciable pour admirer de visu de la campagne valonnée autour de Foix ,
d'un seul coup les montagnes , les lacets , Andorre ....
et biim ,
premières impressions qui penchent vers des suspissions obliques très inclinées en devers 
les villages les routes même les maisons semblent (s)'accroché(r) à la pente en angle obtu 
 
briefing obligatoire 16h15 à l'auditorium ,
forcément passionnant pour HZ qui a préparé & mémorisé chaque segment de l'ultraventure à venir ,
étudié toutes les spécificités et préparé 1roadboook calé sur celui des grenoblois Domnin et son acolyte en 2017
forcément passionnée déjà nostalgique car promulgué par le monsieur AUTV qui passera le flambeau à sa fille pour 2019  ,
 petit roman photo trop mimi, les modifs de parcours dues à la neige et au retours des coureurs 2017
qui avaient (trop) dérouillés particulièrement sur la 1ère section , 1ère section de fait emputée de 2 superbes crêtes ,
sur le coup HZ et ZdB étaient décu #prétentieux
anecdotes et faune à risque comme cette vipère aspic , au moins en cas d'orage on saura quoi faire de nos pieds ;-) 

TUTO1 : en cas d'orage imminent et présent MERCI de joindre talon-talon pour s'éviter une surtension dans les couilles ,
on tâchera dy penser , conserver ses capacités de reproduction ça peut servir ultérieurement , si on sort indemme #OMG
HZ s'impatiente , on nous libère en nous offrant 1bracelet prouvant notre participation a ce brief , pas con ..
et on file récupérer dossard et très belle dotation orange dans une grange dans son jus ,
 le village d'Ordino charmant en pierre en pente en vrai c'est tout petit et l'ambiance est détendue voir estivale
mission composition du sac de delestage 18h30 . concentration qui s'impose, improvisation interdite pourtant ..
sans assistance aucune te baisent les lacunes ! 
ZdB choisit la stratégie sac de rando ( prêté par Remi la saucisse lowcarb de Bourgoin  ) + sac grivel 12L au cas ou .
bien chargé le sac fait 8kil .... #confiance #inconscience
au village une groupie prend en photo les zouaves #YesweCan
biere(s) puis repas de canasson délicieux vers 20h , le HZ réclame son lit 
tentative de dodo serein 21h #nuit debout pas si pire /.../
 
les ZOUAVES sont dans le SAS à 6h40 ,  contrôle matos obligatoire , kidisent
simplement la veste , bah oui ya pas trop de touriste
ça fait plaisir  ,
au poignet balise perso ,au coup amulettes , aux pieds chaussures , bref la totale look traileur
quelques 60 binomes ,
repère un binome avec des tatouages tribal trop dlaballe : le personnage de lAUTV et le profil de l'euforia !!! #sans pitié #JenVeuxUN
une batoucada , du public , des fumigènes , dla music de cir-con-stance
et c'est déjà parti ?? 18mois que les zouaves attendent ce moment , et là ils y sont !!!!

premiers sentiers ,
premières pause pipi de Nahuel alias la fontaine avec qui HZ papote pendant que derrière ZB a du mal à s'y mettre ,
ambiance espagnole dans le peloton qui est déjà reveillé inconscient dynamique chargé préparé ou pas assez préparé ou divorcé ,
ya pas trop de meuf sauf avec Nahuel qui a choppé une espagnole avec un palmares édifiant
et bref
les cols , les pentes herbeuses , les raidars , les ruisseaux puis les premiers vrais sommets , et on plonge dans le hors sentier ,
HZ au contrôle GéPéheSs #fuego
et ZdB déjà en peine , ascension douloureuse pour les mollets ,
descente rendue casse-couille par le sac qui bouge à mort et se tortille ,
pas de soucis sur les plats en revanche ça tombe bien y'en a pas
l'altitude moyenne est élevée (2220 sur l'ensemble dla ballade ah wai qd mm )
et explique en partie l'emballement incontrôlé du petit cœur ( petit mais costaud et plein damour) de ZdB ,
pour HZ la vie est rose puisqu'en montagne loin des villes il est et il est vivant
à chaque sommet les vues défoncent la rétine ,il faut faire très attention la fracture n'est jamais loin , je préfère vous prévenir 
reste 2 bosses ? wai enfin non, on va dire 3 enfin ??? 

TUTO3 : chez euforia inutile de faire des maths , genre 2bosses 3 descentes et tant de deniv .
vu la complexité exponentielle et irrationnelle de certaines sections , c'est contreproductif et inutile et surtout ,
cela consomme de la ressource , hors vu le bordel ambient on en a foutrement besoin  , de la ressource .
longue plongée dans un vallon , on récupère une équipe espagnole ( barbe en triangle ! ) qui jardine un peu , petite pause miam et crémage , enfumage ! 

(beaucoup ) plus loin
on est avec 2autres équipes dans une montée foireuse , quand on bascule c'est la zone ,
 de petites barres bien alléchantes ou l'instabilité a pris le dessus , tout le monde se pête la gueule et
c'est vraiment très ludique et rigolo , 
 jusqu'au moment ou ZdB se rétame , là tout de suite on ça se transforme en descente merdique
putain #pourquoijefaispasdupiano

plus tard ( mais quand ? ) 
 dans une ascension ou l'on apperçoit Nahuel qui s'échappe par le bas , ZdB retrouve un semblant d'energie , arrive même en tête au sommet
( et quel sommet  NSM) , dans la descente hyper tekos ZB choppe le névé vierge et dépose une trace monumentale dans la pente très inclinée  ...
whaou quelle aisance , ZdB qui l'imite et le duo suiveur également #copieurs
reste une bosse mais avant , BEFORE , des montagnes russes on se croirait dans belledonnes,
dailleurs rationnellement le ZdB il cogite et agite lamentablrment ses neuronne
grace à son demi-cerveau et considère que
c'est pas super rationnel d'aller aussi loin pour retrouver grosso merdo le même terrain que chhrz lui , 
- certe encore plus typé et racé , belledonnes ou chatreuse ou bauges sauvages ... 
la quête du sens du graal #Kamelott .... c'est pas faux ;-) 
les idées noirs de Franquin et ls yeux gonflés  , les saintes pausent s'imposent , l'énergie n'est plus
 la BV 1 qui se mérite est en vue en face , dernier mur , dernier point de vue de ouf sur le Montcalm ,
redescente ou l'on profite pour faire le point , ZE stratégie de prépa avant les BaseVie ,
choix A pause courte
choix B pause longue
choix C abandon de poste abandon du trail remisage des salomon et hermitage chez les boudistes .. 
la grosse loose vers 19h35 mais HZ propose le "choix B puis on avise"
les messages Messenger de Bertrand et Remi font du bien
bien mangé bien bu et test des lits de camps
HZ a bien pigé que l'aventure allait s'écourter ............ et prépare dans sa tête son retour genevois ..
ZB est grogi et sonné ,
image chooc 
désespère surtout que HZ ne veut pas scinder le binome et partir sans son zouave
mais la magie opère ,
la pause est salvatrice et mécaniquement réparatrice
TUTO4 : ne rends JAMAIS ton dossard sans avoir reposer SANS LIMITATION DE DUREE ton corps meurtri oh pauvre traileur
 
dans la fureur du silence du dortoir , sans bruit et sans reveiller HZ ,
ZdB fille dans la zone sac avec une géniale idée en tête : recomposer un sac portable !! grivel merci bp #warrior
retour d'HZ
crémage de pieds , objectif le refuge à 3bosses de 500d+ d'ici .
et déjà filent dans la nuit renaissante les zouaves dans la brume , point de gorille ,
un duo passé puis un autre rencontré sur un aller retour
ou les encouragements de HZ sont sans appel à la question " c'est loin ?" répondu d'un oui affirmatif , la nuit avec euforia , envoutante et méritante ennivrante,
dans les pentes herbeuses anarchiques puis autour des torrents aux traversées quand même acrobatique #canyoning
, à travers et en improbales devers toujours en instabilité qui glisse sans appui qui tiennent sans corde on est pas chez mémé
ZdB retrouve du jux et surtout de la motiv mais question orientation n'aide pas du tout
HZ qui azimute depuis le début
dans la 3ième ascension terrain instable pente monstrueuse vitesse ridicule , dans un pierrier ou ZdB est passé devant
( stratégie crossfit sans pause , militairement éfficace même si peu catholique ) et lorsque HZ le rejoint c'est le drame ,
le fumeux refuge tant convoité on la zappé , il était en bas !!!!!!!!!!!! # WTF #dontlookback
là tout de suite notre situation devient critique .
FATAL ERROR
à 2500 metres altitude , exténués au milieu de névés qui vont finir par glacer ....
première et seule hésitation de mon héroique HZ :" on bache "
à laquelle ZdB rétorque sans concession " dans tes rêves  , je suis pas reparti de bv1 pour finir ici " #determination
un snikers et déjà on est au sommet de comapredrosa ,
déjà dans les névés du bas ,
déjà le jour qui se pointe avec la fatigue déjà et justifiée ,
 au refuge HZ laisse sa place a ZdB qui se pause 1h , savoure sa binouz trimballée depuis BV1 ( Punk IPA 50cl #punk not dead )
dehors , la fraicheur d1 jour nouveau .. 
rejoint par un duo de français
on trace dans un décor changeant et apperçoit la dernière montagne
l'energie est là , les potes sur Messenger aussi alors ça déconne un peu  ,
nouvelles montagnes ,nouvelles esthétique tjs en haute altitude , sublime dans les tons verdoyant 
après une longue descente hors sentier en devers en pierre en herbe haute en trou sournois
après on est rejoint par un solo habitué du secteur et finisher transpy
après c'est le dernier mur du jour et après c'est la chute vers la margineda
pour le coup on est bien sur un sentier balisé on se croirait dans les calanque de Piana en corse ,
la pente est brutale chaotique les appuis emportés par le vent l'hésitation inutile ,
la chaleur nous reprend et ça y est on est a sec / ya plus de névés pour recharger la LOOSE 
panne de flotte , on appercoit le village tout en bas .
#syndrome de la grue de Vizille,  bien connu de notre duo de zouave lors du palc Belledonne
HZ en retrait tandis que ZB s'éclate presque dans le dernier tronçon moins dangeureux en single asolument génial
et tjs très techniques ou la moindre hésitation conduit à l'echec ... mode SANS ECHEC n a dit alors vigilence MAXI
pas de chichi sitot la vallée atteinte , on tourne a gauche et les ( méga )bénévoles de BV2 sontt juste là ,
nos sacs sont prêts nous étions attendus merci les balises !!!!
la BV2 c'est bonheur à toute heure , au ptit oignons on nous bichonne 
temsp de pause prévu 3H , il est 13h30 alors on traine pas , douche podo ( ongle gros orteil gauche et droit de ZB déjà bien niqués )
appel de princess céline 50%rassurée et 100%fille, repas accompagné d'une bonne Pietra 50cl
TUTO4 : sur euforia blinde ton sac d'allègement de tout ce que tu aimes  , ton sac devient ta maison ta femme ton frigo ,
fais toi plaisir c'est gratuit et c'est dla balle
et dodo
 
et prépa sac ( plus long que prévu , super dur en fait cette gestion là sans assistance )
TUTO5 : sur euforia sans assistance t'es simplement dans la merde mais ça ira de mieux en mieux , si tu poursuis l'aventure
redécolage 16h30 . le black out de la veille est complètement oublié . on se croit déjà à rever de retourner à Ordino et terminer la ballade ,
 il reste une grosse échappée belle , facile !!

ascension sympas ( lire : facile et ssur une sentier balisé ) ou lon croise le binome belge qui abandonne
on vient de faire un bon de 3places dans le classement sans rien faire , sauf continuer d'avancer . bon mais le classement , n'en déplaise à la saucisse de BOurgoin on s'en temponne 1peu  
refuge patt primer pour recharger en eau puis on s'élève vers le pic nègre 
une superbe apparition chevaleresque en parvenant à l'antécime ( dans ce pays de merveille , les chevaux ont des cloche, c'est très destabilisant quand t'es déja en sous effectif avec toi même, et c'est
biim les zouvaes au pic negre !
ligne d'horizon ....
sublime et ça enchaine , long plateau frontière presque roulant ( LOL ) et on retourne dans le chantier
cette fois ci une crête puis une deuxième , et la redecente par une jolie prairie herbeuse .
faut qu'on parle d'un truc , le roadbook a Michel , déjà il est rédigé comme si le parcorus était en islande , il y fait tjs jour !
et puis ya des pépites , coomme cette "gentille descente herbeuse " , monstrueuse et diforme en devers en pierre en piège en tout de négatif split
2heures qu'on prend la pluie qui s'intensifie , on patauge c'est absolument génial mais on avance
et le délire s'agrave
penetre dans le refuge ou dorment 2concurents et 2 autres , on passe dans le second refuge et là ya 2 locaux qui enfument completement la piece
avec une enorme buche humide , on retourne dans le refuge 1 , discrètement miam et change et collant long et même - connerie - surpantalon étanche que ZdB gardera au moins 9 minutes avant de tout revirer sauf le collant 
et HZ qui repart à balle , ZdB galère et sa récente mégachiante envie de chier tous les 45minutes , relou 
pourtant du stopcaca il a bouffé en coonséquence ...
alala mais spagrave , ya tjs pire ailleurs et souvent pour plus chère , 
de repenser à la discussion des furieux qui font lEvrest et qui doivent anticiper , retirer 3 couches , se speeder pur pas se les congeler ...
#MissionImpossible définitivement ZdB n'ira JAMAIS . 

on suit un bout de GR alors ça turbine , ZdB en tête jusqu'au refuge de illa il me semble. et là selon toute invraisemblance
il resterait seulement 2 ascensions pas bien méchantes - kidisent - 
HZ appercoit la flamme d'une bougie , certainement celle du refuge ou l'on doit passer , dailleurs ZB acquiesse " on en prend la direction "
tandis que le single part à 90degrès à l'opposé !!!
et de comprendre ou de réaliser  , juste après , que c'est Mars qui nous nargue !!!!!!! 
#zouave ; et le ciel s'illumine . EUFORIAAAAAAAA
bref ça se durcit mais la pluie disparaît ( bon les souvenirs à partir de ces moments deviennent aléatoires ...... ) et ça se durcit encore ,
un espèce de mur de rocher de blocs instables de forme difformes et incquietantes , et quand on croit toucher la cime , ça se durcit encore , sur l'échelle du vertical on est au top en revanche ,
depuis 1 moment . et le miracle , la crête et , bah non
c'est -jamais-fini et tjs instable, la deuxième crête dans le vent , en AR , HZ pose sac et batons , en mode ultralight ,
 remonter a 2900 de nuit #keskejfouIci
c'est délirant et ça se repete et c'est en boucle , le disque rayé
la chute et la plongée abyssale vers des ténèbres rétroéclairés par une voie lactée subliminale  , 
sans le gps on est foutu et c'est une pénalité de X d+ ...
stopée par un névé glacéé et pentu la ça rigole plus chez ZdB tandis que HZ ( qui été élevé comme kilianjornet dans un refuge , en guise de chausson il avait déja des crampons et en guise de hochet , un piolet , premier 4000 à 3ans , premiers 6000 a 6ans etc .... bref la montagne c'est sa maison ) a déjà franchit les 8 metres de glace grace à ses crampons grivels ultralight ,
qui les balance a ZB qui galère a les mettre et ki se chie dessus - 7ièm fois d la soirée environ - et ça passe
et ça enchaine , dans la pente encore herbeuse foireuse ruisselante ,
une pensée macabre pour nos pieds qui subissent , plus que les assaults minéraux et les chocs latéraux ,
nos putains de pieds qui pataugent et demeurent inexorablement humides ...
d'ailleurs les zouaves ne prennent plus la peine de contourner les flaques ruisseaux torrents , ils foncent A TRAVERS
  fond de canyon le long d'un torrent , l'orienteur envoie du bois et ZB (pour)suit , c'est qd même mégabandant surtout avec le ciel étoilé sans la pluie
cassecouille et les fleurs , oh mon dieu LES FLEURS
elles sont partout , tapissent et scintillent , avec les gouttes d'eau le sol s'illumine de mille feu ,
et la magie surpasse les zouaves ... EUFORIAAAAAAA !!
et la lumière- naturelle-  revient , les zouaves coupent les frontales 

HZ se fend d'une accélération mode "  sortie de 10kil  pour décrasser" et remontada du vallon ,
au fond on croit voir un col mais non ça repart a 180 degrés a droite , et le col
et la rechute dans la brume - sans gorille jamais ici - mais on vient
de voir des chevreuils , et plongée encore à travers la montagne , très joli sentier balisé et balisant , piégeur et farceur
pour maintenir l'atttention de zouaves déclinants ...
piste de ski , puis joli single trempé - non mais la c'est juste pour laver les chaussures ,
ah ok sympas de penser à notre look ,
et c'est le finish ,  pas de la casa
un peu de tourisme et c'est la BV3 il est 7h30
grosse pause nécessaire après ce qui restera comme le truc le plus énorme réalisé à pied par 2 zouaves certes élevés à la sauce cailloux ...
 15h de FREERIDE ULTIME & RADICAL #WeAreWarriorZ
 
podo ( confirmation : pieds défoncés alrs faut secher totu ça) douche kiné miam et gros dodo malgré le putain de marteau piqueur qui bosse dans la rue , 
au reveil ZdB va faire du shoping ( creme solaire ) histoire d'être raisonnable et pas trop cramè à la sortie , ahahah elle est bonne celle là , quand même il reste un peu de bon sens même si faut creuser
et c'est reparti comme en 40 ( en français dans le texte )
les zouaves sont frais , propres , motivés , généreux ,
 reste 100 bornes a peine ils seront à Ordino , ils rêvent de tartare de cheval et de fondu bourguignonne , de bière IPA , de massage thailandais ,
de douceur , mais faudra un peu patienter qd mm 
le dodo a fait du bien , étape de transition on a dit
ascension longue pas passionnante qui a le mérite de laisser un peu de répits à la concentration 
#nejamaisquittersespiedsdevuesinoncestECHEC
et ça replonge . vertical oblique azimut dré dans le pentu ,
névé squizzé car jugé par HZ trop risqué avec le manque de vigilance logique de zouave en quête de sens , 
méchamment la pente s'intensifie mais diable comment est-ce possible ??  . le traceur psychopathe à vraiment appliqué le théorème de base , la distance la plus courte entre 2 point est la LIGNE DROITE
#jaimeraiTELLEMENTluiparler
au fond tout en bas bien loin , un serpentin de ruisseau , bifurque à droite , passe des blocs , des chaines ,rando avec les mains ,
contourne un névé ,  du GR pyrénéen
comme dla viaferrata alpine et au milieu les rodos en fleur absolument carte postale 
tiens on aperçoit 2 ponchos à cette heure ci ça doit être des concurrents ,
et d'ailleurs ils se gourent alors HZ les siffle .
les zouaves qui repassent les Isérois partis 1h plus tot de bv3 , donc les zouaves dans leur dynamisme nonchalent 
avancent qd mm pas si mal 
ça ferait qd mm du bien de se changer les idées et de taper la discute avec les autres euforiens mais ça court pas les rues 
enfin les sentiers enfin les hors sentiers plutot ..; 
TUTO 8 : apprend l'espagnol ( ou l'talien le belge le tchek etc ) si tu veux profiter et échanger avec tes congénères aux coupes de cheveux certe indécentes ; la com entre français c'est pas trop fun ; et non jdis pas ça car le binome susnommé est Iserois ;-)
la suite peu technique mais sublime
et jamais plate non plus faut pas déconner, en balcon , en devers mais gentil ,
 un peu la soirée bisounours ,
 le traceur ayant eu des remords ou une poussée de bienveillance ,
 voir et c'est la théorie du ZdB qui profite de cette journée alacool pour mitrailler clac clac clac photo photo photo , voir le traceur s'était tout bonnement ENDORMI !!! #PiloteAutomatique
HZ se goure on rebrousse chemin , traverse un torrent , 

aperçoit deux bestioles a corne , il fait doux c'est de la bombe atomique cette course et Andorre
c'est du concentré de paysages , de l'huile essenciel de minérale , un cours accéléré de géologie 
et ploof dans la vallée
interminable ploof à bien y repenser ..
et en face on voit très bien la station ou il va falloir se hisser .
ptit coup de messenger avec Franck Bertrand Remi et mm céline , 2laballe ce ptit moment avec les proches 
ça détend ZdB , addict à cette forme de partage depuis qq courses
voila voila 
frontales vissée pour une dernière grimpette . monumentale .
les bois gentils , ZdB qui tracte , mets dla zic pour se maintenir eveillé ,
 Orelsan et ses textes crus , nous on s'en bat les couilles de ske disent les gens ,
la pente herbeuse méchante et imprévisible , cadeau empoisonné d'un traceur qui a retrouvé sa lucidité - son sadisme ? -
le final sur les pistes de ski , faut pas se gourrer car ya les barrières en bois infranchissables et comment dire ,
pas trop motiv pour faire du rab ; derrière les frontales m'iséroises , au dessus les étoiles , labas toout labas HZ croit apercevoir la BV ...
et ça lui met un coup au morale car ça semble inatteignable  .... mazette , dernier single bien joli et presque horizontale
et l'arrivée a BV4 . exténués après la "punition des 20000" comme y dit HZ #viensvoirmastationdeskicommeelleestbelle
, donc base vie 10 min devant les poursuivants
à ce sujet
TUTO9!! ( spécial isérois donc )
dans les douches algéco la molette chaud froid est juste sous le bouton poussoir , suffit de regarder LOL  // 

bref , podo miaam soif goudale 50cl oula quelle passe bien , et dodo ; dans la tête de ZB 3H serait un minimum vital à cee stade de la compét ..
 le ZB agonise sur une table de massage quand ZdB l'abandonne pour le tromper avec Morphée
/.../
et reveil
comment ça reveil ?????
le HB d'enculé avec sa tronche poilue et ses valises de 503 grammes sous chaque œil perfide ................
damned . on refait les sacs vite vite la redbull et biim 
à 3H52 les zouaves soont de retour outdoor , OUT mais ça plonge alors c'est facile reste 50kil genre une paille même pas un TAR
dans l'ascension suivante , un chien tente de nous rassembler mais il échoue et heureusement ,
HZ commence à s'échauffer et l'envie de le transformer en brochette lui traverse l'esprit - taquin et pas très " Brigitte bardot attitude" -
pardonnez lui merci il eFAIst ils sont en fleur de peau FAUT PAS LEUR CASSER LES COUILLES merci 
ZB boude , il sait que sans energie la journée va être un chemin de croix" sauce euforia ",
ç'est comme se frotter le sexe avec du piment d'Espelette tout en gobant 3viagras , forcément tu va dérouiller et l'orgasme tant espéré ... s'il arrive tu va rien gérer ça va peter de partout
mazette de mamouth pyrénéen
encore une grimpette dans le vent , on aperçoit le soleil qui lèche la crête , HZ s'y pause tandis que ZdB préfère le repos venté et médite - euh ouai  ..
juste après , quand ils s'avancent sur ce qui se transforment en plateau , devant leurs yeux Emerveilles ...........  EUFORIAAh 
HZ regagne immédiatement le capital sympathie de son binôme grognon
on distingue très bien pic negre et autres cretes dégustées récement
fracture des rétines 

l'envie de se poser là est vite rattrapé par la réalité du moment présent : faut avancer !
et on plonge
joli replas en herbe

et joli canyon et pente en devers foireuse instable borderline
et en face,  les cretes de la nuit !!! 
 
et back to ze GR emprunté une mémorable , mistique nuit 
ou les coureurs de la ronda viennent en sens inverse
c'est parti pour 9kil à longer la rivière , les zouaves trottinent histoire de :
se maintenir éveillés
gagner du temps sur la suite - qui s'annonce monstrueuse
faire bonne figure auprès de nos congénères , ronda et celestrail
et surtout , oublier la douleur lancinante des pieds qui implorent tout en justifiant leur droit de retrait par un dépassement d'heure inadmissible et un manque de considération chronique ; ils oublient la nok que kon leur administre à heure fixe .. 

inversement proportionnel plus les zouaves descendent plus la chaleur grimpe plus la pente s'intensifie ,
 le paroxysme atteint dans les rues de la ville qui semble en surplomb de la vallée
les zouaves ont SOIF et ils sont déboussolés , ils èrent telle des zombis à la recherche du ravito des autres courses
ils finissent par trouver mais c'est brutal de retrouver autant d'effervescence dans leur état décalé ... 
se restaurent et recharge en eau , 1 litre mouarf
et c'est le drame .
l'absence de sommeil génère une ESM ( erreur stratégique majeure )
les zouaves
repartent
dans
la fournaise de la pinède
avec peu d'eau . 
le bon sens aurait pu leur faire acheter ( liste non contractuelle ) :
2pack de flotte , un coca zero une bière un tiramisu 1glace hagendaas des pansements des bonbons MAIS NON 
l'ascension est hardcore , HZ trace et BdZ agonise , pause toutes les minutes
90 minutes pour atteindre le premier palier ( 850d+ ) mais c'est pas fini , les gourdes presque vides , ils traversent la crete ombragée infinie , ça tourne en rond en carré en losange ,
pas loin de l'explosion HZ parle mais les sons ne sortent pas , il respire par le nez pour économiser son stock hYdrique ,
devant BdZ à débranché le cerveau et se jette dans le dernier mur , 200d+ ou presque et s'écroule au sommet dans une pelouse ombragée , lorsque les 2 zouaves se retrouvent ils foncent vers leur redemption  ................  le ravito d'ordino!!
rapidement atteint , pas passé loin de la cata
stocks refaits et morale d'acier les zouaves prennent le parcours à rebrousse poil pour un dernier 800d+ et 3 étapes ,
 en crête , encouragé par les coureurs descendants . ça sent la bière et le steack de cheval !!!!! 
animo monstro ! machina !! d'habitude discret timide ZdB se nourrit de cette ferveur , alors il lache tout , accélère encore , et encore , zero limite comme dirait l'antoine de St Joseph 

au loin le ciel se charge
gronde et menace
la fraicheur revient OMG les zzouaves zouissent !! 

HZ acceleère aussi , lui craint la neutralisation de la course , si prêt du but ça serait terrible
alors il trace sa race 

et c'est le sommet .
puis le 2ièm sommet (bonus )  d'où les zouaves contemplent sidérés l'intégralité de leur aventure , en huit et en Andorre ;..
 

encore une chute piegeuse , puis lespentes herbeuses empruntées mercredi matin , HZ file devant , tjs agile et facile en descente , ZdB a la traine
perdu dans ses émotions , cette dernière journée décidément difficile trop de fatigue manque de lucidité
reveillé par HZ qui annonce l'Isère à 2O minutes ????? #WTF
les zouaves sy remettent , au max des capacités , si ça doit être la dernière autant la jouer à fond les ballons
ça approche , arrivée a 240 metres annonce HZ mais c'est un fake destiné a tester les nerfs de ZdB
joueurs jusqu'au bout farceurs mm dans la souffrance ou dans l'extase 
la rue principale parcourue en courant
et l'arrivée 
simple efficace ,
absolue avec le speakeur qui hurle EUFORIAAAAAAAAA
 
curieusement les zouaves n'expriment pas de joie démoniaque , aucune explosion ,
en sortant du sas , la bière est la première récompense ,
après c'est fouilli les zouaves se dispersent et se retrouvent , déguste la biere de fin ,
le repas tant imaginé pris dans le petit resto trop bruyant pour se parler s'entendre , de toute manière les zouaves sont déchirés de fatigue et déchenillés  
quelque frustration qui s'estompent bien facilement dès qu'ils repensent à euforia .
HZ se couche ,
ZdB ny arrive pas alors il déguste encore une binouz , deux même en regardant les arrivées de la ronda , sacré(e)s chevaliers ...
puis file o lit , dodo pénible , reveil a 3h , retourne voir les podos car ça douille coté gros orteils ,
puis kiné pour des cuisses tendre comme une buche d'épicéa
retourne o lit
plus tard HZ s'active , quand ZdB lui dit d'aller vooir les médecins car "ya persoonne" il ne bouge pas ,
 ZdB précise " ya pas de cooureurs et pas d'atttente , mais les podo et kiné y sont " HZ fonce !!

et voila
l'histoire des zouaves chez euforia d'Andorre ,
pays des pentes raides et des bénévoles chaleureux ,
de la lune rousse et des crêtes endiablées ,des montagnes comme on reverait , le tour d'un pays magnifique comme dit la brochure !!!!!
 
82heures absolues remplies d'indispensables
en duo pas si simple on a jamais gardé les vaches ensemble
notre amitié récente s'est construite sur des projets comme celui--ci
déjà l'anxiété de retourner en baz
mais après ???
 
en exclu , dsl pour mes fans ( grosLOL ) j'ai prévu de raccrocher les basquettes et d'abandonner les dossards , ras le cul du trail et surtout de la mentalité traileur actuelle #samsaoule
je préfère les projets exotique ou caritatifs ou àlacon, bon le crossfit m'aide aussi a ouvrir mes œillères ;-)
jme suis juré pendant euforia qu'il n'y aurait plus de suite .
parole d'alcolique
mercredi mon zouave prend son ticket picapica ( + marathon Montcalm , mempapeur)
je l'accompagne , trop envie de partager avec lui , ce montagnard hors pair atypique grace à qui tout arrive
impossible is Nothing .
si Vik est partant on fera le trio de OUF en 2019 pour affronter l'autre balade qui nous titille , du coté de chez nous .... ça tombe bien ça sera mes 40ans
northfarce spirit #ImposeTaChance
 
NB : en remarque " sérieuse " pour celles et ceux qui serait tenté , sasn préjugé de vos niveaux ,et sans vouloir peter plus haut que mon cul ,
il faut bien réflechir avant de se balancer sur euforia 
ce n'est pas du trail comme on le pratique en général ,
c'est du raid alpi ou il faut maitriser les techniques de base et la progression en terrain instable ,
c'est une aventure exceptionnelle et exceptionnellement dangeureuse 
la progression au GPS  , en nocturne , c'est juste hyper dur et mobilise toutes les neuronnes tandis que le corps ets déja éclaté ,
ça pardonne pas . 
et le binome doit être soudé et se connaitre 
les tensions débarquent sans prévenir , même si j'ai bp pris sur moi c'est difficile d'etre tendre avec l'autre quand on est perso en hypo de tout !!! 
 
 
 

14 commentaires

Commentaire de Dan38 posté le 14-07-2018 à 22:04:00

Bravo et respect...

Commentaire de JuCB posté le 15-07-2018 à 06:44:15

J'en frissonne !!
Big lol
Gros bvecs

Commentaire de fred_1_1 posté le 15-07-2018 à 07:24:51

Merci pour ce récit sympa ! Lorsque l'on suit le petit point du gps qui avance sur la carte et que l'on voit la position au classement des 2 zouaves qui ne fait que s'améliorer, on avait presque l'impression que c'était facile !
ça remet bien les choses dans le contexte, surtout quand on connait le niveau du duo !
C'est une aventure qui me fait rêver, mais ça fait quand même bien réfléchir ( surtout qu'il faut déjà trouver un autre dingue , avec un niveau et un état d'esprit compatible pour prendre le départ :) )...
Bravo , quelle équipe ! Vous vous êtes bien trouvés tout les deux !

Commentaire de Fusalp posté le 15-07-2018 à 14:10:55

Bravo c'est très impressionnant, big respect à vous deux! Mais quelle est donc votre limite?! Bonne récupération!

Commentaire de Rich posté le 15-07-2018 à 15:48:47

J'ai l'impression que ça n'a pas toujours été l'euphorie cette course !!!!
Un énorme bravo à tous les 2 pour en être venu à bout et merci pour ce récit

Commentaire de peky posté le 15-07-2018 à 15:54:10

Un immense bravo.

Commentaire de L'écureuil posté le 16-07-2018 à 05:35:08

Bravo à vous 2
Quel tandem
A 3 avec le VIK vous allez vous éclater sur la PTL 2019 )

Commentaire de Cheville de Miel posté le 16-07-2018 à 09:49:21

Badaboum!!!
Del@B@lle bises mon poulet!!!!

Commentaire de chirov posté le 16-07-2018 à 10:44:19

Merci Manu pour ce récit bien complet qui regorge de détails pétillants, vous avez super bien géré !
Ca me donne encore plus envie de placer ce raid alpi en tête de ma wish liste :-)

Commentaire de Vik posté le 16-07-2018 à 12:21:00

Et moi j'aurais mes 30ans. Ça fera un bon trio avec le cinquantenaire jucb :-D


Super balade que vous avez fait là, ça donne envie ! Bravo pour votre gestion ! Vous êtes forts !

Commentaire de Cheville de Miel posté le 24-07-2019 à 10:33:04

C'est encore plus chouette de le lire après ;-)

Commentaire de Cheville de Miel posté le 24-07-2019 à 10:36:18

Nous sur la liste on a pris : 3 Coca, 1 bière, 1 sandwich, des pâtes, un café crèmes,un abricot,du pata negra, un magnum et des gâteaux!

Commentaire de Cheville de Miel posté le 24-07-2019 à 10:39:13

Des dragibus, des Stoptoux, Des Harlequins, des réglisses et du lard fumés.

Commentaire de L'écureuil posté le 27-07-2019 à 17:26:20

Amusant de rerelire après coup
C'est vrai que sur la 1 et la 3, parfois c'est supplice /ou jouissance sans fin
La météo a été clémente avec nous donc moins glissant et moins humide.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran