Récit de la course : Noc'Trail des Deux-Amants 2018, par kilkenny84

L'auteur : kilkenny84

La course : Noc'Trail des Deux-Amants

Date : 18/5/2018

Lieu : Pitres (Eure)

Affichage : 184 vues

Distance : 19.55km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Une belle première fois en nocturne

Ma blessure au Trail des 2 amants est de l'histoire ancienne, et je me prépare désormais pour le Raid du Morbihan, tranquillement. Mais, quelques jours avant la Noc'Trail des 2 amants, je reçois un mail des organisateurs informant qu'il reste des places. Un trail à quelques kilomètres de la maison, pas trop long, qui ne remettra pas en cause ma prépa, et surtout en nocturne, ce qui me permettra de tester en course la frontale. Bingo, je m'inscris donc sans aucune prétention.

 

J'arrive assez tôt, trop tôt peut être, et j'ai peur de faire une bétise en n'ayant pas pris de veste avec moi. Je sais pas expérience que j'ai rapidement chaud en courant, mais l'attente bras nue est difficile. Le doute s'installe en voyant tout le monde avec des vestes. De toute façon c'est trop tard pour changer. 22h, je décide d'aller trottiner pour m'échauffer, finalement le pas de veste est le bon choix, et je suis très bien. certaines personne reconnaisse suite à ma blessure sur la TDA et prennent de mes nouvelles, très sympa.

22h30 top départ. Que dire à part que ca part fort, très fort. Impossible de savoir si les gens sont sur le 15 ou le 20km. Je ne réfléchis pas et maintient un bon rythme, j'évite juste de me mettre dans le rouge. Soudaint on bifurque sur un chemin qui mène au pont de l'andelle, et mon voisin allume sa frontale. la frontale? Ah oui, elle n'est pas allumée. Ca va de suite mieux Rigolant

Le rythme s'est stabilisé, je reste à 10m d'un petit groupe, mais je sais qu'au 2 amants il y aura regroupement, je ne force pas pour revenir. Derrière moi par contre le trou est fait. Première côte, je me sens bien, il y a effectivement regroupement. L'allure reste rapide, plus personne devant, les premiers sont loins, plus personne derrière. S'en suit une petite portion plate, puis la 2eme partie de la montée. En haut je sais qu'il y à la bifurcation avec le 15km, je verrai enfin qui est avec moi. Le petit groupe se scinde, et on est 6 à continuer sur le 20. La descente de la cote des 2 amants est tranquille, et ca relance le long de la voie ferrée. 

On remonte ensuite sur Flipou. On fait de nouveau la jonction avec le 15km. La montée est difficile, mais les sensations sont toujours bonnes, et je me détâche avec un de mes compères. Les 4 autres étant légèrement décrochés. En haut je relance tranquillement pour faire la petite boucle de Flipou. Pas assez fort, 2 lâchés reviennent sur nous, et un des 2 relance très fort. On forme donc de nouveau un groupe de 4, et le rythme est élevé. Mais lors de la 3eme côte, bien plus petites que les précédentes, et surtout qui est la dernière du parcours, je sens les 3 autres à la limite. Je décide alors d'accélérer fortement et creuse de suite un bel écart. On rettrape alors la partie commune avec le 15km, et tous ses participants. C'est vraiment sympa de voir tous ces points lumineux la nuit. On est à la mi parcours, il reste que du plat ou de la descente, je pars donc dans un 10km à rythme soutenu. je passe les participants du 15 et m'engage dans une nouvelle portion spécifique au 20 sans savoir l'écart avec mon poursuivant le plus proche. Dans les 3km qui suivront je ne verrais personne, ni du 15 ni du 20, pas même une lueur au loin.

Mais, lorsque j'attaque la descente vers les écluses, alerte dans les 2 mollets en même temps. Bon comme souvent quand je pars fort, je choppe des crampes très vite. De suite je casse ma vitesse. Encore 5km, ca va être long si je crampe. J'arrive finalement, pour uen fois, à trouver la limite en vitesse et alerte. Ca tient comme ça jusqu'à 300m du stade. Là j'entends derrière moi une personne du groupe revenir très fortement. Il ne souffre pas de crampes lui Sourire J'essaye d'hausser le rythme, ca serait dommage de me faire doubler si proche du but. La douleur est de plus en plus fort, je serre les dents, on est tout les 2 sur le stade, je l'entends....mais j'y arrive!! Pour 3 secondes je garde ma place. Je regarde le classement, 6eme! 

Que dire si je pense revenir l'année prochaine. Le parcours est juste un peu trop roulant, mais l'ambiance de nuit est sympa. Et je trouve que le balisage est plus facile à suivre la nuit.  Je trouve que j'ai mieux géré le début de crampe par rapport à d'habitude. Mais ca reste encore est toujours le gros point noir chez moi, celui qui me bride.

Une belle course à faire, dans un bel esprit, qui permet de mettre en jambe pour le week-end car organisé le vendredi soir! Venez nombreux l'année prochaine

4 commentaires

Commentaire de Twi posté le 25-05-2018 à 22:00:53

Bravo, joli classement, qui plus est avec une blessure. Vu ton classement (juste 90 d'écart avec moi), on n'a pas du faire tout à fait la même course (en tout cas pas le même départ) mais je me reconnais dans quelques passages et on a l'air d'y avoir pris le même plaisir. La suite dans mon récit à moi.

Commentaire de BouBou27 posté le 26-05-2018 à 06:57:49

Bravo kilkenny et félicitation ! Content que tu soit remis de ta blessure !
J'ai hésité à la faire mais j'avais un week end chargé !

Commentaire de kilkenny84 posté le 28-05-2018 à 09:42:58

Merci à vous 2.Twi je n'étais plus blessé, c'était de l'histoire ancienne, même si j'ai toujours de l'appréhension en descente. Après pour le classement c'est du bonus, je n'avais pas en tête un objectif, mais je sais que sur 20km je peux tenir un rythme élevé, le fait d'y aller "sans pression" m'a surement aidé.
Boubou, au plaisir de te revoir sur une course. Sur les Rois Maudits peut être

Commentaire de BouBou27 posté le 02-06-2018 à 08:34:07

je me suis déjà inscrit sur les rois maudits 50km.
Et demain, c'est la galopade a coté de Rouen (30km)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran