Récit de la course : Les Foulées de Gruffy - Trail Chéran Semnoz - 26 km 2018, par Leseb

L'auteur : Leseb

La course : Les Foulées de Gruffy - Trail Chéran Semnoz - 26 km

Date : 8/4/2018

Lieu : Gruffy (Haute-Savoie)

Affichage : 385 vues

Distance : 26km

Objectif : Faire un temps

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Au top!

Retour aux affaires baskets aux pieds en ce doux dimanche matin. je profites d'un WE chez les beaux parents à Chambéry pour être tout pret du village de Gruffy et m'offrir une presque grass'mat (6h, c'est honnete pour un dimanche!).

A l'arrivée le vaste champ qui sert de parking est déjà bien rempli, le retrait des dossards se fait en deux secondes, il me reste une petite heure pour me préparer et m'échauffer. L'état des champs alentours et la taille des ruisseaux ne me font pas hésiter longtemps sur le choix des chaussures: il faut du crampon! Je choisis donc mes King MT de chez ALtra, à l'accroche démoniaque!

Un petti footing, quelques éducatifs, quelques sprints dans le village et c'est l'heure du départ. La raquette est étroite, il y a près de 300 personnes, je me positionne tout devant pour éviter la cohue et le traitre virage à droite quelques mètres après l'arche.

Le départ est donné pile à l'heure et c'est parti pour une première section de 5 km de faux plats (un coup ça monte un peu un coup ça descend un peu) à travers les champs pour rejoindre Viuz. Le rythme est déjà bien soutenu, j'essaie de rester sage et de ne pas me cramer. Après 20', arrivée à Viuz, au pied de la première bosse la journée. Je dois être dans les 20, un peu en retrait d'un bon groupetto déjà bien distancé par le groupe des 3-4 coureurs de tête.

La fin du purgatoire est arrivée, enfin ça grimpe! Tout de suite ça va mieux, même si cette première bosse de 500 d+ reste bien roulante. La fin se raidit un peu, l'occasion de presque jonctionner avec devant, non sans avoir dépassé quelques coureurs dans la montée.

A la bascule, je vois tout mon petit monde disparaitre comme des balles! J'ai pourtant de bonnes sensations mais il faut croire que c'est tous des avions en descentes! Pas grave, je déroule jusqu'en bas pour rattraper un petit km de bitume un peu montant qui use bien. La seconde bosse se profile, nettement plus raide. Je m'y sens bien et redepasse un peu et rejoints un petit groupe de 3. Les 450 m d+ me semblent trop coourt, c'est déjà la descente. Bien raidasse et technique, elle file sans chichi à travers les caillasses et les feuilles mortes. Quelques beaux passages et c'est déjà la nationale. En quelques emcablures le Pont de l'Abime est rejoint, l'occasion de dépasser encore un coureur et d'être repris par un petit jeune plein de fougue. Je sens le local, je me cale dans sa foulée!

Pont de l'Abime, ravito 2 (encore zappé) et on plonge par les escaliers jusqu'à rejoindre le Chéran. C'est parti pour une magnifique section bien bien exigeante, pleines de relances, de montées raides, de descentes techniques, de parties roulantes... ça n'en finit pas sur près de 6 km et 350 d+! Un vrai régal. Je fais course commune avec un coureur qui a à peu près mon rythme. Le petit jeune faiblit un peu, on retrappe un V1, puis un gars completement cuit qui marche et un dernier saute dans une petite montée. Elle fait mal cette section, le moindre petit craquage se paie cash!

Le profil remonte un peu plus nettement, ça sente la sortie des gorges. Reste 1 bon km de bitume, toujours en montant avant de plonger sur l'arrivée. Je passe devant le gars avec qui je courrais toutes les gorges, il marque un peu le pas et prend 20 m. Devant c'est pas très loin mais ça avance encore fort et il ne reste plus grand chose. Je lache les cheveaux mais ça ne suffira pas!

Ligne franchie en 2h14h50, à la 8ème place au scratch, 2eme V1. 3 coureurs devant en moins de 40"! Il n'aurait pas manqué grand chose, mais le niveau était vraiment trsè très homogène.

La petite famille me rejoint pour le picnic, le tout dans une bonne ambiance de course de village, c'est très sympa.

La journée se finira par une petite rando en famille dans les Bauges!

Bravo à l'oragnaisation pour sa bonne humeur, le beau parcours (les gorges du Chéran, c'est vraiment très joli!), des bénévoles aux petits soins!

A faire!

2 commentaires

Commentaire de Philippe8474 posté le 12-04-2018 à 14:21:30

Ca cavale toujours autant, Chapeau!!!

Commentaire de Leseb posté le 12-04-2018 à 22:03:47

;-) Merci? Tu vas au Salève samedi? J'y serais, peut être l'occaz de se croiser!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran