Récit de la course : Les Foulées Ruymontoises - 25 km 2018, par 22vlalesflics

L'auteur : 22vlalesflics

La course : Les Foulées Ruymontoises - 25 km

Date : 2/4/2018

Lieu : Ruy (Isère)

Affichage : 296 vues

Distance : 21km

Objectif : Se dépenser

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Petite première

Bonjour à tous.

Pour situer : Philippe, 47 ans, dont 3 ou 4 ans qui viennent de s'écouler avec absolument rien en sport.

Pas un footing, pas une longueur de bassin, juste une ou deux randos avec Maman (plus le temps, trop de travail, et une passion chronophage (multirotor de courses FPV))

Et il y a un mois, comme une envie de pisser, je m'y suis remis, avec l'envie de faire des sorties plus longues que ce que je faisais avant (simple jogging)

Quand mon frère jumeau m'a proposé cette sortie à côté de la maison familiale, j'ai dit ok.

 

Donc me voilà le lundi de Pâques matin, levé 06h00 (j'ai pas eu le courage de me lever plus tôt, il a fallu coucher toute les petites familles la veille, préparer un futur repas Pascal en famille, etc etc)

Certif en poche, inscription dûment remplie, un mois de sorties en EF dans les jambes quand même, chaussures trail retrouvées au fond d'un placard, un t shirt technique un peu chaud, encore 2 3 verrines à fignoler le matin pour le repas ultérieur,  un tout petit coup de voiture, nous sommes à Ruy

Il y aura sur place du monde, des randonneurs, une sortie famille, un 10km et le 21km.

Nous sommes engagés sur le 21km, mon frère est beaucoup plus affûté, mince et entraîné que moi, je ne voulais pas lui faire l'effronterie de l'engager sur un 10 😎

10mn d'échauffement plus tard, un petit pipi pour la route (le chemin), on se regroupe sous la flamme du départ, hop tout le monde enclenche sa montre, et au signal du départ, tout ce petit monde de met en branle

Ça commence pas trop mal, je dis bien à mon frère que je préfère commencer molo, il me dit : " ok, on essaie juste de pas se retrouver dans la 2e moitié". Je crois que j'ai failli repartir à ce moment là

Le groupe s'étire un petit peu sur la première petite montée, vient ensuite un petit chemin qui grimpouille pas mal. Je sais qu'on va prendre 200m très vite. Je prends mon rythme de marche rapide (j'ai toujours fait les randos comme ça... "Tac tac tac" petits pas, rythme élevé), je sens que le cardio monte pas mal, mais ça marche comme ça. On va finement assez vite atteindre le point culminant, je suis content de cette première montée

Mon lâcheur de frère court dans les montées (à ce moment là je pense que courir c'est tricher), je le reprend sur les bonnes descentes (il est en minimalistes, il fait gaffe), il m'attend aux deux petits ravitos, ensuite je ne je verrai plus que de loin

Le parcours est très sympa, c'est du chemin dauphinois, hein rien de montagneux ici, du chemin forestier, des petites sentes en forêt, juste un peu de bitume, mais c'est très sympa, et je revois les paysages de la jeunesse.

Malgré le temps pluvieux du weekend, je ne mange pas trop de boue, juste sur un fond de vallée, je rentre propre comme un sou neuf

Tout va pas trop mal sur l'ensemble de l'épreuve, la premiere banane du premier ravito le reste un peu dans la bouche, c'est assez désagréable, j'ai beau boire (j'ai deux petites fioles), puis j'ai petit coup de mou sur les 11km, re coup de mou autour des 18 et une belle côte, j'ai du mal à relancer et courir derrière, à chaque fois je fois me concentre sur la fréquence de foulée, c'est ce qui m'aide. 

 

J'arrive à reprendre plusieurs guillaumes que j'avais en ligne de mire sur la fin, je suis bien content, je finis en grandes foulées, 2h05, je pensais faire un peu plus

 

Moralité : du plaisir sur cette petite épreuve.. j'en ai un peu chié quand même, en me demandant ce que je faisais là, mais aussi beaucoup de plaisir, un sentiment de vrai bien être par moments

Beaucoup de plaisir sur ces changements de rythme, de beaux paysages, pas trop de bitume, mais de la campagne, il me vient l''envie d'en faire plus, d'en faire d'autres, je regrette de passer tant de temps en région parisienne pour mon travail, il y a trop peu de pentes

 

Mes objectifs maintenant ? Continuer la mise en jambe commencée depuis 1 mois, tranquille.

Puis un test d'effort dans 15 jours, pour trouver ma VMA et FC max,  ensuite je pourrai travailler vraiment sur le long terme, sérieusement, et envisager des sorties plus longues et plein de paysages et de petits pas

 

Merci à ceux qui ont lu, et à ceux qui écrivent des récits de course aussi sympas que ce que je vois ici

 

 

 

 

 

 

4 commentaires

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 04-04-2018 à 11:14:52

Merci pour le récit ! "Un parisien à Ruy-Montceau" !!!
On s'est peut-être croisé au "feu" Coursethon de Bourgoin....!!!!

Commentaire de 22vlalesflics posté le 04-04-2018 à 18:21:08

Merci pour ton commentaire

Le coursethon... Toute mon enfance, si tu l'as fait, on a du se croiser 😎
Je crois que ma famille détient le record de distance cumulée depuis des années (genre 200km à 6)
Record ad vitam eternam si le courseton n'existe plus

Commentaire de Eric BEUZIT posté le 08-04-2018 à 18:50:43

Félicitations pour la qualité de ton récit.
Je suis persuadé que tu es à l'aube d'une carrière d'excellent trailer.

Commentaire de L'Dingo posté le 18-05-2019 à 08:01:08

Premier CR bien sympa. Bienvenu.
Tu as de bons facteurs de progrès , bravo

Quant à ton jumeau, à la prochaine édition défie le, toi sur le 10km, lui sur le 21km , il fera moins le malin dans une course "équitable" ah! ah! lol! :-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran