Récit de la course : Trail au Clair de Lune 2018, par centori

L'auteur : centori

La course : Trail au Clair de Lune

Date : 24/2/2018

Lieu : Moyaux (Calvados)

Affichage : 276 vues

Distance : 17km

Matos : salomon speed cross

Objectif : Se dépenser

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trail dans le Pays d'Auge de Nuit

Trail dans le Pays d'Auge de Nuit

 

 

Premier dossard en 2018 et sur un trail de nuit. C'est une première même si en 2017 j'avais expérimenté un trail qui se finissait de nuit.

Cette fois ce sera départ à 19h00 donc de nuit et arrivée un peu plus tard.

17km d'annoncés à Moyaux du coté de Lisieux. Cela me rappelle mon premier souvenir de trail il y a presque 20 ans, à l'époque un 30km que j'avais un peu pris à la légère et que j'avais fini sur les rotules.

 

Cette fois 17km pour le fun et voir ou j'en suis, mais les rotules j'y suis déjà la semaine a été très dure au boulot, peu de sommeil et du coup j'ai les jambes un peu flappy mais nous verrons bien.

 

19h00 départ.

Ah euh en fait non l'échauffement n'est pas fini.

Le club de gym local nous propose un échauffement en mode gymnastique. Je me dispense du cours de gym, préférant courir tranquillos comme d'habitude.

Et ca s'éternise jusqu'à 19h10, nous aurons le droit pour le départ à un feu d'artifice sur le perron de l'église de Moyau. Plutôt sympa.

 

19h15 départ.

Pas de banderole. Le starter nous dit qu'on doit se mettre au milieu de la rue.

Il compte 3-2-1 et nous voilà parti pour 17km. 161 au départ dans le noir.

La première partie de la course est annoncée comme roulante. Effectivement 1km de bitume, puis nous passons en chemin agricole, mais c'est plutôt plat donc ça va vite.

Je tourne en 4'45-4'50 ce qui est pas mal pour moi.

Arrivé à la fin de cette section, je ne me fais plus doubler. C'est bon signe.

 

Au KM5 comme prévu cela se corse.

Nous entrons en forêt et nous abordons une section plus technique. Ca monte, ça descend, parfois même c'est assez raide (enfin tout est relatif, nous sommes en Normandie). On est en forêt donc ça tournicote, il faut être agile.

Je commence alors à faire parler la puissance en montée et agilité en descente. Je double assez aisément les coureurs qui n'ont pas l'habitude de la terre.

Cette section en forêt dure jusqu'à environ le KM10.

Il y a ensuite encore quelques montées et descentes jusqu'au KM13, mais c'est moins technique.

 

KM13 c'est la fin de la section technique, et ça repart sur le plat. Je m'arrête 25 secondes pour remettre mes lacets et c'est 5 places de perdues, dommage.

Je vais m'attacher à remonter.

Je passe devant le ravito sans m'arrêter  ! Il y a quelques gobelets en plastique par terre ce qui a bien le don de m'agacer.

La dernière partie de la course est la moins intéressante c'est globalement tout plat. Alors certes on va plus vite mais c'est moins intéressant.Je reprends un rythme de 4'45-4'50 au KM. Je commence néanmoins à bien ressentir la fatigue des derniers jours et il faut vraiment que je serre les dents pour accrocher les coureurs devant moi et reprendre les 5 places lâchées lors de mon petit arrêt.

 

Arrivée. Je chipe la 40eme place à un coureur dans les 10 derniers mètres.

A l'arrivée pour une toute petite course, il y a massage, kiné, repas compris dans l'inscription (soupe, pizza, gâteau - extra).

Je mange vite fait et il est déjà temps de rentrer.

 

Classement  : 40/161

temps montre  : 1h31'20

temps réel  : 1h31'45

dénivelé  : 250m D+/D- selon TOMTOM et 180m selon STRAVA

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran