Récit de la course : 10 km de Bourg en Bresse 2018, par Gibus

L'auteur : Gibus

La course : 10 km de Bourg en Bresse

Date : 11/3/2018

Lieu : Bourg En Bresse (Ain)

Affichage : 520 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

J'adore.

J'adore


Qu’est ce que j’adore ces moments.

Nous sommes sur la ligne de départ et nous nous retrouvons entre anciens.

On s’est tiré la bourre pendant des années et là nous sommes heureux d’être là, d’être toujours là prêts à en découdre.

 

Nous regardons le sas de devant. Je demande à Marc :

- On n’y retournera un jour dans les moins de 40 minutes ?

Rires.

Guy est plus affuté que nous et sera surement devant nous à la fin.

Patrice a rechaussé les running. C’est un plaisir de le revoir.

Manu, qui est sur le semi, s’est décalé sur la droite. Il prépare le marathon d’Annecy.

 

Ce bon ramassis de V2/V3 est prêt pour ce dix bornes de Bourg en Bresse.

Bon la déconne et les souvenirs sont derrières. Concentration.

 

C’est parti.

Presque 1800 coureurs s’élancent dans les rues du chef lieu de l’Ain.

 

La descente vers le centre ville se fait évidemment trop rapidement et après le troisième kilo et, malgré un entrainement en fractionné enfin retrouvé ces dernières semaines, je lâche la patrouille.

 

Je passe encore en 21’ et quelques le 5° mais le mal est fait.

Je me raccroche à un coureur qui, comme moi, a un peu explosé.

Il fait le semi mais ne va faire qu’un tour.

Je vais rester avec lui jusqu’au bout.

 

 

Le retour au centre ville va être mon heure de gloire.

Les coureurs bénévoles m’encouragent.

Eh mais t’es connu toi, me dit une fille qui est avec nous.

 

 

Le passage sur les rues piétonnes avec leurs pavés, pourtant bien sympathique, achève nos espoirs de rythmes passés.

Le faux plat qui s’en suit est un concours de grimaces.

 

C’est le dernier kilo et la dernière lueur qui ressurgit.

Nous taillons à droite dans le final loin là-bas, loin comme notre jeunesse, nos allures.

 

Mais l’envie est toujours là et nous continuerons, Marc, Guy, Patrice, Manu, a arpenter ces épreuves.

C’est notre truc à nous. Et même si nous avançons (beaucoup) moins vite, le plaisir de mouiller le maillot est encore là.

 

Vivement le prochain départ.

4 commentaires

Commentaire de Benman posté le 21-03-2018 à 22:47:32

Bravo. C'est l'envie et l'amitié qui portent nos guibolles qui passent d'âge en âge

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 21-03-2018 à 22:57:50

J'aime les récits de passionnés
Merci Gibus !!!

Commentaire de Arclusaz posté le 22-03-2018 à 07:40:16

c'est boooooo Gilbert. Que tout ça continue longtemps longtemps....

Commentaire de Jean-Phi posté le 25-03-2018 à 16:22:51

Top récit qui me rappelle d'excellents souvenirs ! Au plaisir de te recroiser bientôt !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran