Récit de la course : Duathlon de Craponne 2018, par AlexP33

L'auteur : AlexP33

La course : Duathlon de Craponne

Date : 4/3/2018

Lieu : Craponne (Rhône)

Affichage : 478 vues

Distance : 14km

Objectif : Se défoncer

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Un vieux au milieu des minimes

Préambule

Craponne c’est l’épreuve FFTri qui ouvre la saison en région lyonnaise. Cette année les organisateurs ont décidé de faire du S une course par équipe et après moult péripéties je suis finalement seul et m’aligne donc sur le XS… autrement dit la course des cadets et minimes (CAP1 : 2.5 km / Vélo : 10 km / CAP2 : 1.2 km), rien de péjoratif il faut bien commencer mais je ne suis pas taillé pour ces efforts. On est 53 au départ dont 19 séniors ou plus !

La veille je regarde les inscrits 4 sont en 34’ ou moins au 10 km, sauf s’il y en a un qui part avec un VTT ou qu’un jeune tienne le choc à vélo ma place est 5… j’ai ma stratégie en tête.

Course

C’est parti ! les jeunes sont à bloc, les adultes ne sont pas en reste, je me cale au bout de 1 km et fait le yoyo avec un minime. On est 5 ou 6… je devrais le plier à vélo donc je me m’inquiète pas par contre chez les « vieux » ça se profile moyennement. Je ne suis pas à l’agonie j’en garde un peu pour faire ce que j’ai prévu : tout donner sur le vélo.

T1 se passe « mollement » puisque le minime sort une quinzaine de seconde devant moi !

Une fois sur le vélo : comme dirait super « mode brute engagé » ça commence en faux plat descendant, j’appuie. Je pose le petit jeune, devant il y a 2 coureurs pas trop loin, je reprends un peu de terrain dans la première montée. On est vent ¾ de face je gère, ça descend puis ça remonte cette fois je recolle, double, j’essaie de visser avec dans l’idée que si je suis dans les 3 à la fin du vélo sur un malentendu je peux m’accrocher sur la dernière partie à pied. Je fais le forcing pour essayer de grappiller quelques secondes, jusqu’à 200m de descendre du vélo ça tient, on est 4 en 20’’… moi 3ème.

Arrive T2… je suis proche du 2ème, la ligne du parc approche…je n’arrive pas à quitter mes godasses et finis avec une accrocher au vélo l’autre à la main. Je mange la moitié du bénéfice avant même d’avoir mis pied à terre. Avant le parc vélo je me fais reprendre par les 2 gugus que j’avais péniblement « distancés » à vélo. Le parc vélo est sur un stabilisé de foot bien humide, je n’ai plus qu’à quitter les chaussettes, enfiler les chaussures et repartir bien 10’’ derrière mon prédécesseur. C’est mort ! Je n’insiste pas plus que ça car jamais je ne comblerai le retard vu les chronos des garçons sur routes. Je finis donc 5ème de la course au saucisson du coin. CAP1 : 3’33/km, Vélo : 34.9 km/h, CAP2 : 3’55/km. (2ème chrono vélo… et 2ème V1, mais on n’était que 3 Sourire).

Bilan

J’ai clairement perdu du temps aux transitions. Même si ça n’aurait probablement pas changé grand-chose au classement final j’aurai bien aimé attaquer la dernière course en même temps que le groupe devant moi pour me dépouiller et voir jusqu’où ça me mènerait.

Ce n’est pas la course de l’année mais ça dégourdit les jambes !

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran