Récit de la course : L'Hivernale des Coursières des Hauts du Lyonnais - 31 km 2018, par Laulau68

L'auteur : Laulau68

La course : L'Hivernale des Coursières des Hauts du Lyonnais - 31 km

Date : 14/1/2018

Lieu : St Martin En Haut (Rhône)

Affichage : 570 vues

Distance : 31km

Objectif : Pas d'objectif

9 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

L'hivernale des coursières, un rituel

Mon Premier récit,

Habitué à faire les coursières depuis 2011, j'aime débuter l'année par ce trail. Les premières années je ne faisait que le petit parcours mais depuis quatre ans c'est sur le 30 kms que je me frotte. Et je dois dire qu'à chaque fois je ne suis pas déçu. L'ambiance, les bénévoles, le parcours et le paysage, tout incite à revenir même si pour un gars du 42, venir par ici est une épreuve (je rigole évidemment car ans la course à pied et le trail les valeurs sont bien différentes).

L'édition 2018 a une saveur particulière car même j'ai fait celle de l'an dernier, la suite de la saison a été chaotique. Début avril après avoir terminer ma préparation pour le marathon de Paris, catastrophe au travail, fracture du pied et 3 mois d'arrêtCriant. Je recours en Juillet et après un test à l'effort, anomalie de rythme cardiaque. En suit divers examens, avec le verdict : une artère bouchée donc pose de stent et médicaments à vie. La bonne nouvelle est que je suis autorisé à recourir avec un contrôle de FCM et limite à ne pas dépasser. Fin septembre je recours de nouveau mais différement maintenant, qu'importe.

La fin de l'année je m'inscrit sur des courses de petites distances et tout se passe bien, donc rendez-vous est pris pour le 14 janvier et St Martin en Haut.

C'est avec un collègue de travail Ludwig que nous venons au petit matin débuter notre année de course à pied dans les Monts du Lyonnais.

Le retrait des dossards se fait dans un gymnase bien remplis et une fois accroché, direction le départ sur la place de l'église.

8h30 les fauves sont lachés et cette année au rond point nous partons sur la gauche en direction de Rochefort pour un tracé inédit. Les premières pentes arrivent et comme j'ai opté pour les batons je m'aide donc des bras pour économiser les jambes. Le crêt de la poipe est vite avalé et maintenant c'est une portion descendante qui nous amène jusqu'au barrage de Thurins.

ça remonte un peu avec de nouveau des descentes. Une partie de montagnes russes mais ce n'est pas déplaisant. Le parcours du 15 nous rejoint pour quelques foulées ensemble mais à la prochaine biffurcation les choses sérieuses commencent. Après une petite descente revigorante on tourne à droite et là Clin d'œil montée au signal. Ca chauffe un peu les cuissesmais je sais que une fois en haut, le plus dur sera fait. En un peu moins de 3h le sommet est atteint et maintenant cap sur la descente finale. C'est un nouveau tracé la aussi car au lieu de tourner à gauche nous prenons sur la droite pour un retour plus rapide et surtout moins monotone.

 

Rapidement on aperçoit St Martin et après avoir emprunté un tunnel qui d'habitude sert aux vaches, nous voilà dans les premières maisons. Au passage je reconnais un bénévole, Bruno, un ami avec qui je jouais au volley, il y a 20 ans de ça. Son fils Chriss termine d'ailleurs 6 places devant moi.

 

Nous terminons le parcours en traversant les terrains de foot et quand je franchis la ligne d'arrivée, c'est l'heure des récompenses du 15 km sur le podium. Ma récompense est de pouvoir courrir encore malgré cette année difficile et avec 3 h25j= je suis pleinement satisfait. Mon collègue, à cours de préparation finira 14 min plus tard.

 

Je pense que je tenterais l'aventure des coursières au mois de mai, mais pas cette année, car j'ai déjà rendez-vous pour avril avec le pavé Parisien. Je ne l'ai pas précisé avant mais j'aime autant la route que les chemins.

Une chose est sûre en janvier 2019 je serais de nouveau au départ de l'Hivernale.

Laurent

 

 

9 commentaires

Commentaire de Arclusaz posté le 15-01-2018 à 21:22:40

Merci pour ce CR. Bravo pour ta course et pour avoir conjuré le mauvais sort 2017.
Bon, tu es quand même avantagé, tu as un prénom de champion !
A l'année prochaine.

Commentaire de Laulau68 posté le 16-01-2018 à 05:42:44

Merci.

C'était donc ça, le prénom, et moi qui croyait que le travaille paye toujours...

Commentaire de TomTrailRunner posté le 16-01-2018 à 08:37:21

Voilà un rituel bien rodé et bien narré : en espérant que tu puisses le renouveler aussi longtemps que voulu

Commentaire de Laulau68 posté le 16-01-2018 à 16:28:29

C' est bien mon intention.

Commentaire de franck de Brignais posté le 17-01-2018 à 21:28:04

Merci pour le récit et le partage !
Bravo pour cette belle reprise après une année très bousculée !

Commentaire de jazz posté le 17-01-2018 à 23:07:12

Merci pour le récit et belle course ; je te rejoins sur le tracé que j'ai apprécié aussi.
je suis aussi sur le marathon de Paris.... mais tu vas plus vite apparemment.
stent, stent... c'est pas dopant ? hé hé hé
jazz

Commentaire de Laulau68 posté le 18-01-2018 à 05:53:10

Le stent en lui même n'est pas dopant, c'est le traitement qui va avec peut-être. Car entre autre j'ai un cachet qui ralentit le cœur. Aussi comme je contrôle constamment ma FC, je cours autrement et m'économise surement...

Commentaire de Gibus posté le 21-01-2018 à 11:24:08

Bravo pour ta course. On a du se voir dans le gymnase, j'étais sur le 16 bornes.

Commentaire de Laulau68 posté le 21-01-2018 à 18:47:59

Merci. Après la course j'ai attendu que mon collègue finisse lui aussi. On s'est ravitaillé mais on est pas trop resté. Sinon oui on s'est peut-être croisé.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran