Récit de la course : Raid des Bogomiles 2017, par Hadrien35

L'auteur : Hadrien35

La course : Raid des Bogomiles

Date : 19/10/2017

Lieu : Carcassonne (Aude)

Affichage : 341 vues

Distance : 105km

Matos : La Sportiva Ultra Raptor

Objectif : Terminer

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

G.R.C - Raid Bogomiles - Première marque sur 100km

Hello à tous!

J'ai enfin, 1 mois 1/2 plus tard, pris un peu de temps pour faire mon CR!

Vous le trouverez ici:

https://ultrarandonneur.wordpress.com/2017-g-r-c-raid-des-bogomiles/

L'année prochaine (2018), 2 nouvelles distances : 12km nocturne et 65km

Bannière GRC 2018

2 commentaires

Commentaire de boutentrail posté le 25-03-2018 à 19:05:07

Bonjour,
J'envisage de m'inscrire au Raid des Bogomiles pour finir la saison. Je ne connais pas trop le terrain par là-bas, tu pourrais m'en dire davantage ? Je n'ai pas lu grand chose à ce sujet dans ton CR. Merci !

Commentaire de Hadrien35 posté le 26-03-2018 à 10:02:36

Hello!

Le terrain est peu technique et permet de courir la majeure partie du temps, en faisant attention là où tu poses les pieds bien sur avec toujours quelques pierres et racines comme partout, mais vraiment rien de compliqué. Ce sont surtout des sentiers relativement roulants. On est loin des terrains techniques des Pyrénées au final, même si géographiquement ce n'est pas si loin.

La plus grande partie du D+ est sur la première moitié du parcours, ce qui te permet d'arriver à la base vie de mi-parcours en ayant fait le plus dur, et à partir de là les BH sont plus larges donc plus besoin de réellement se presser.
Sur cette première moitié, quelques belles montées mais jamais techniques, il faut juste s'économiser pour les faire sans piocher.
La seconde moitié est plus simple avec moins de D+ et des sentiers plus faciles, si ce n'est une portion un peu technique après Greffeuil, avec une montée rendue un peu plus difficile avec la fatigue, suivie de quelques passages sur pierres où il faut faire un peu plus attention à ne pas glisser.

Mais si le terrain n'est pas trop détrempé, il n'y a pas grand chose de compliqué. Ça c'était en 2017 avec un terrain plutôt sec, mais en 2016 ce n'était pas contre pas du tout la même météo (tu peux regarder les vidéos youtube des 2 années pour comparer), ce qui a rendu le terrain beaucoup plus compliqué (comme partout je dirai), et du coup beaucoup plus d'abandons.
Pour info, le GRC est un peu plus technique, car il s'approche davantage des Pyrénées aux environs de Bugarach.

En résumé : franchement peu technique si ce n'est quelques petites portions, des montées pas trop longue où il faut "simplement" pas trop piocher, et arriver à la base vie de mi-parcours frais pour profiter de l’élargissement des barrières horaires pour finir les 50% restant un peu plus plus simples en gérant tranquillement.
Et espérer qu'il ne pleuve pas pendant 1 semaine non-stop avant la course ;)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran