Récit de la course : La Villarinche - 26 km 2017, par l-ignoble

L'auteur : l-ignoble

La course : La Villarinche - 26 km

Date : 23/7/2017

Lieu : St Colomban Des Villards (Savoie)

Affichage : 783 vues

Distance : 26km

Objectif : Pas d'objectif

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le bilan

Bien avant que Romulus Cornus et Hemoroidis boukas ne popularisent cette course,il s'avère que je l'a

6 commentaires

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 24-07-2017 à 15:53:04

Merci l'ignoble
Ta poésie m'a emmené vers ces jolis sentiers de la Villarinche
Ce qui provoque chez moi un début de demi-molle (surprenant non)

La bisette

Commentaire de Corne de chamois posté le 24-07-2017 à 17:14:34

tout est dit !!!

sympa d'avoir couru avec toi...
si j'avais su qu'il y aurait que 3 minutes à l'arrivée je me serai sorti les doigts à te suivre... non pas pour rester avec toi mais plutôt pour davantage profiter de la vue imprenable que tu as du avoir sur le joli repose-camelbag tout au long de la montée

pour rester en Belledonne, tu viens à pinsot vendredi (avec ton pinceau si tu veux), il devrait y'avoir des moules à bouffer au refuge du cret du poulet, à défaut de moules, tu auras quand même la chance de voir le bouk en sueur arriver 10 minutes après l'avant dernier

Commentaire de Trixou posté le 24-07-2017 à 17:21:06

Merci pour ce sympathique récit qui m'a tendu les zygomatiques, mention spéciale aux "emotions lègères et désordonnées"

Commentaire de bubulle posté le 24-07-2017 à 19:13:41

C'est pas grave, hein, si j'ai lu ce récit ? ;-)

Il est bien (le récit). Que dire de plus ?

Commentaire de Noruas posté le 25-07-2017 à 10:59:09

Une bien belle course avec des passages bien technique !

Un très beau souvenir que cette virée l'année dernière avec le DTTN: ma mini fringale après le ravito, mes crampes dans la dernière descente, le Bouk et le CN qui en profitent pour me larguer, le podium de Brick (?) et de la Conserve !

Commentaire de Benman posté le 28-07-2017 à 09:33:16

Le concept du branleur de dindons de Moselle attise ma curiosité. Ou alors ce récit n'est qu'une farce, et c'est nous les dindons? En tous cas bravo de défendre les petites organisations qui balisent à la vue des "connards" jamais contents.
Au fait, la courgette ne sert à rien pour le gratin dauphinois. Quel intéressant récit, oh my god.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran