Récit de la course : Le Tour des Glaciers de la Vanoise 2017, par chrysomallus2s

L'auteur : chrysomallus2s

La course : Le Tour des Glaciers de la Vanoise

Date : 2/7/2017

Lieu : Pralognan La Vanoise (Savoie)

Affichage : 859 vues

Distance : 73km

Objectif : Terminer

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Un tour dans le brouillard

Allez, mes jambes étant moins raides, je m'autorise un CR!

Un départ décalé de 30min, nous a permi une nuit un peu plus longueIncertain comme dit au briefing.

Donc c'est à 4h30 et par 6°C que l'on s'élance de la place de Pralognan direction le col de la vanoise.

7km et 1000 de D+, BH à 2h de course.

On part à 4 dans les 30 derniers et rapidement, on fait 2 groupes. On progresse bien, le jour se lève gentiment, les cascades coulent, les vaches mangent, tout le monde grimpe...il est 5h!

on traverse le fameux lac aux Vaches...dans le brouillard, dommage.

 

 

On arrive au refuge de la vanoise à 6h15...on pensait être plus large que ça! on est en plein brouillard, il fait super froid. Arrêt express, on repart.

 

 

2ème tronçon : direction de refuge de l'Arpont au km22, BH à 5h de course

des cailloux, des éboullis, une descente mi cailloux mi cours d'eau... on avance bien et on remonte grave! peut être trop pour moi d'ailleurs!

On a eu, sur ce tronçon le droit à une éclaircie de 5min, trop beau!!!

On arrive au refuge avec cette fois, près de 50min d'avance sur la BH. Cool. Le refuge est bien sûr...dans le brouillard!

Je prends le temps de changer de chaussettes, nokage des pieds, grignottage, pti pipi et hop on y retourne!

 

3ème tronçon : direction le refuge de Plan Sec au km38, BH à 9h de course.

On repart avec un petit groupe de 3 gars qui n'en veulent. On avance bien dans la fin de la descente puis on arrive sur une montée de 5km en 2 parties et là, c'est le drame.... Plus de son, plus d'image! Je cale, je n'avance plus, j'ai envie de dormir, mes yeux se ferment! Merde, ça fait seulement 25km et 5h qu'on est parti!!!!

Je cherche un très gros rocher pour aller faire un pti som' derrière sans qu'on me demande si je vais bien. Mais je n'en trouve pas qui me convienne. J'avance, doucement mais j'avance. 

Au bout d'un moment, je craque, je me pose sur un rocher, mange et commence à piquer du nez assis. Entre 2 passages de coureurs et les "ça va?" rituels (merci tout de même à eux), j'arrive à faire une nanosièste de 10sec, interrompu par un coureur. Et bien, mine de rien, ça m'a fait du bien! Je me relève, repars .. lentement mais j'avance! Je pense que j'ai fait un légère hypo.

J'arrive enfin à Plan sec avec seulement 25min sur la BH. Je me pose, je mange, je bois. Je vais également dans la zone d'allègement, plus communément appelée WC. Super classe ce refuge!!!!:) et en plus, on est presque pas dans le brouillard!

4ème tronçon : direction le refuge d'Orgière au km 51, BH à 11h de course.

C'est peut être le tronçon le plus simple de tous. Beaucoup de descentes, des lacets, mais de nouveau du brouillard aussi, encore et toujours. Seule la première remontée se fera au soleil.

On fini par une descente vers Orgière en forêt puis un beau pétard en forêt pour aller chercher le refuge. Quand on ne s'y attend pas, ça fait bizarre!!!

J'arrive au refuge avec plus que 15min sur la BH! Je n'ai pas eu l'impression de chomer pourtant... Bon, au moins, comme on est bas, pas de brouillard. Changement de chaussettes, nokage des pieds qui commencent à chauffer. On fait le plein des gourdes et direction Chavière, le plat de résistance, 7km et 960 de D+.

 5ème tronçon : Direction le refuge de Peclet Polset au km61 - 7km de montée jusqu'à 2800m puis 3km de descente compliquée.

Comme prévu et lu par ci par là, c'est dur. Il fait presque chaud au départ mais très vite, on sent les degrés qui tombent avec l'altitude. ça monte sévère, on avance à 3-4km/h!!! Une fois vers le haut, il y a une série de mini descentes et remontées. On cherche la bonne car le road book indique : descente jusqu'à 2400m, puis les derniers 390m de D+, de plus en plus dur et les derniers 150m de D+ sont TRES raides. Et bah, en fait, quand on y est, on le sais!!!

Car quand c'est dur, c'est vraiment dur. La dernière montée se fait à 1 ou 2km/h!! Passage par un névé en plus avant le sommet encadré par les CRS de montagne. Petit mot pour eux et hop, je ne traine pas car il caille vraiment! La montée a été horrible mais les 3 km de descente avant le refuge le sont tout autant pour moi. Névés, glissades, froid, brouillard bien sûr... Petites photos des cairns et hop me voilà à Peclet Polset! Victoire!!!!!!

 

Il ne me reste plus que 12km de descente!!! Et ça tombe bien, j'ai encore un peu de jambes pour les descentes douces.

Dernier tronçon : Jusqu'à l'arrivée : 12km et 1000m de D-

J'arrive à alterner course et marche rapide. Je sens que je pourrais trottiner en permanence mais bon, après quelques rapides calculs et questionnement de mon corps, les 20 min gagnées ne m'intéressent pas de trop. Je profite donc de faire quelques dernières photos du paysage, des vaches.... J'accélère le pas tout de même car les 16h sont à ma portée. Je passe la ligne en 15h57.

Le village est redevenu calme, il n'y a plus grand monde sur la place. Pas grave, je suis satisafit de mon 1er trail de montagne. ça change de la Normandie!!!

Je rentre à l'appart et retrouve mes 3 compères, 2 ont été pris par les BH et 1 l'a fait en 14h!!! Great!

C'est tout de même un trail compliqué pour les novices de la montagne. Il y a eu 25% d'abandon/DNF cette année!! Tout de même.

Bon, vraiment dommage ce brouillard car ça devait vraiment en jeter sévère sans ça!

Le balisage était au top, contrairement à ce qu'on avait pu entendre ou lire. Les ravito au Beaufort et rosette étaient cool. Les cloches des vaches de Savoie sont magnifiques! :)

Par contre, c'est un trail/une orga type familiale, il ne faut pas s'attendre à voir grand monde sur le parcours, c'est roots!

Voilà, c'est fait. Maintenant, c'est récup puis prépa pour (peut être) faire la traversée Nord de l'échappée belle en aout!

Tchuss

5 commentaires

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 07-07-2017 à 13:43:46

Bravo à toi pour avoir terminé. C'était vraiment difficile. Tu m'as doublé entre Plan Sec et Orgères. Quant à moi, je suis arrivé trop tard à Orgères...

Commentaire de chrysomallus2s posté le 07-07-2017 à 21:17:26

ça bug pour les photos, sorry!

Commentaire de catcityrunner posté le 08-07-2017 à 12:53:12

Bravo pour la course bien gérée !
Sympa les photos, j'avoue ne pas me souvenir des premiers ravito où le brouillard et le froid n'incitait pas à s'attarder !

Commentaire de Gibus posté le 12-07-2017 à 21:24:33

T'as pas choisi le plus facile pour un premier.
Féloches d'avoir vaincu le sommeil et ce tour des glaciers.

Commentaire de Declo91 posté le 13-07-2017 à 20:13:40

Bravo! finisher pour ta première participation avec une gestion au plus juste des BH. Tu as dû bien cavaler entre PLAN SEC et ORGERE ... L'an dernier, BH-25'comme toi à Plan SEC, il m'a manqué 7 min à ORGERE ...
Mais cette année, ma revanche de finir en moins de 15H a été prise ;-) donc bonne progression pour l'année prochaine.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran